cymbalta médicaments sur ordonnance

  • Menu équilibré régime alimentaire 03-09
  • Menus régime alimentaire sain pour une semaine 07-31
  • Les quatre caractéristiques d'un régime alimentaire sain 01-17
  • Comment perdre du poids rapidement Avec un menu de régime sur un budget 10-03
  • Inconvénients d'un régime alimentaire malsain 03-01
  • Les meilleurs régimes alimentaires préemballés 03-26
  • Comment perdre du poids sur un régime alimentaire des aliments Whole 04-30
  • Comment planifier un menu de régime de perte de poids 04-03
  • Aliments à manger sur le régime alimentaire de Parkinson 05-04
  • régime alimentaire pour aider les hommes look plus féminin 06-09
  • Que sont doux régimes alimentaires? 08-03
  • Un indésirable régime alimentaire Annule bienfaits des fruits et légumes dans la perte de poids objectifs, selon une étude 03-25
  • Un régime alimentaire sain pour le prédiabète 01-03
  • Que se compose d'un ayurvédique régime alimentaire typique (+8 Recettes faciles) 02-03
  • Le Plan Lévitique régime alimentaire 03-17
  • La plupart régime alimentaire pour perdre du poids légitime Extrêmement rapide 04-24
  • Les avantages d'un régime alimentaire riche en protéines 08-17
  • Comment la saveur des aliments dans un régime alimentaire faible en sodium ou pas de régime sans sel 08-27
  • Amuse-gueule pour un régime alimentaire souple 08-31
  • Primal Liste régime alimentaire 09-02


cymbalta médicaments sur ordonnance

Histoire, composition, usages en phytothérapie, indications thérapeutiques et bienfaits du thé vert.

[Mis à jour: 13 août 2017] Vous êtes vous déjà interrogé sur pourquoi il existe tant d’histoires sur le thé vert? Est-ce uniquement un mythe ou économique?

En fait, non! Boire du thé vert renferme de nombreux atouts pour notre santé. Cette plante médicinale (Camellia Sinensis), consommée depuis 5000 ans en Asie et en Angleterre dès le 17ème siècle, dispose d’une large bibliographie scientifique et historique.

Le thé vert est bu depuis des siècles dans la péninsule du Japon et en Chine, en tant que boisson et ingrédient de la médecine chinoise.

Tri des feuilles de thé vert pendant une récolte

Thé vert du Japon, thé vert de Chine, Le thé vert, et ses différentes variétés, est une boisson savoureuse et réconfortante. Comme le confirment de nombreuses études scientifiques, le thé vert offre des bienfaits préventifs pour la santé et le bien-être, en particulier pour ceux qui en boivent régulièrement.

Pour faire bref, cet élément de nutrition est la principale catéchine, un polyphénol (famille de molécules organiques du règne végétal) que l’on trouve dans le thé vert.

Ce polyphénol présent à plus de 50% dans le thé vert est un puissant antioxydant: molécule qui diminue ou empêche l’oxydation d’autres substances chimiques, indispensable pour lutter contre les radicaux libres, et pour booster sa santé.

Mais ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas besoin de garder en mémoire une trace de son nom chimique pour en récolter les bienfaits sur votre santé. Sauf si l’univers de la chimie vous intéresse!

En plus des bienfaits reconnus du thé vert, il aurait des vertus pour vous faire maigrir, ou contribuer à un bon régime alimentaire, mais quels sont les principaux bienfaits du thé vert?

Voici 9 raisons de commencer à boire du thé vert ou de continuer à en boire si vous êtes déjà amateur.

♥ Le thé vert brûle les graisses: Le thé vert est un combattant de l’extrême, il brûle le gras. Son ingrédient actif, l’EGCG, augmente la vitesse à laquelle la graisse est brûlée dans votre corps. Une étude a démontré que l’EGCG peut aider à contrôler l’hyperglycémie, à réduire le poids et à atténuer les complications du diabète. [1]

♥ Le thé vert allié des régimes: Il vise en particulier la graisse ventrale. Une recherche de l’Université Tufts indique que l’EGCG du thé vert, comme d’autres catéchines, active des gènes à brûler les graisses dans l’abdomen afin d’accélérer la perte de poids de 77%! [2]

♥ Le thé vert combat le grignotage: Le thé vert maintient l’énergie de façon stable en équilibrant la glycémie. L’EGCG améliore l’utilisation d’insuline dans le corps pour prévenir une montée de sucre dans le sang et les accidents qui peuvent entraîner de la fatigue, l’irritabilité et des envies pour les aliments malsains (anti grignotage). [3]

♥ Le thé vert contre le cancer? La recherche démontre qu’il peut être utile contre le cancer du poumon. Dans une étude publiée en avril 2010 sur la prévention du cancer, l’EGCG a confirmé qu’il pouvait inhiber la croissance des cellules du cancer du poumon. Cependant, peu d’études cliniques ont examiné le lien entre la consommation de thé vert et le cancer du poumon et les études qui ont été faites montrent des résultats contradictoires.

Une étude basée sur la population a révélé que le thé d’Okinawa (Japon), semblable au thé vert mais partiellement fermenté, était associé à un risque plus faible de cancer du poumon, en particulier chez les femmes. Mais une deuxième étude a révélé que le thé vert et le thé noir augmentaient le risque de cancer du poumon. D’autres études sont nécessaires avant que les chercheurs puissent tirer des conclusions sur le thé vert et le cancer du poumon. Le thé vert ne doit pas être utilisé par les patients traités par le Bortézomib. ♥ Encore en recherche, mais il semble aussi qu’il permette aux cellules cancéreuses de la prostate de « s’auto-détruire ». En mars 2010, une étude sur le cancer démontre que l’EGCG aide le corps en provoquant les cellules prostatiques cancéreuses à se « suicider ».

Certaines études suggèrent que le thé vert peut protéger contre les maladies cardiovasculaires et certains types de cancer, y compris le cancer de la prostate. Les essais cliniques conçus pour étudier si le thé vert est utile dans le traitement du cancer de la prostate sont à un stade précoce. Il n’y a pas assez de preuves pour montrer si le thé vert est efficace dans le traitement du cancer de la prostate.

Il existe des preuves insuffisantes et contradictoires pour donner des recommandations fermes concernant la consommation de thé vert pour la prévention du cancer, comme le signale une étude publiée en 2009 (« Green tea (Camellia sinensis) for the prevention of cancer ». Cette dernière signale que les résultats des études doivent être interprétés avec prudence. Leur généralisation est discutable, car la majorité des études incluses ont été réalisées en Asie, où la culture potable du thé est très prononcée. L’apport de thé vert souhaitable est de 3 à 5 tasses par jour (jusqu’à 1200 ml/jour), fournissant un minimum de 250 mg/jour de catéchines. Si la consommation ne dépasse pas la recommandation journalière, ceux qui aiment une tasse de thé vert doivent continuer à en consommer. Boire du thé vert semble être sûr et sain dans une consommation modérée, régulière et habituelle. [4]

♥ Le thé vert aurait une action sur le système digestif. Sans être totalement convaincant contre le cancer colorectal.

Des expériences en laboratoire et des études cas-témoins aient suggéré que la consommation de thé vert offre une protection contre le cancer gastrique, mais peu d’études prospectives ont été réalisées.

La consommation de thé vert n’était pas associée à un risque moindre de cancer colorectal selon une étude publiée en 2005 par la Japan Epidemiological Association. Cependant, sa consommation au quotidien dans le cadre d’une alimentation variée et adaptée, le thé vert est un ingrédient de bien-être assuré pour la santé digestive. [5]

La recherche montre que le thé vert abaisse le cholestérol total et augmente le cholestérol HDL (bon) chez les animaux et les humains. Une étude basée sur la population a révélé que les hommes qui boivent du thé vert sont plus susceptibles d’avoir un cholestérol total inférieur que ceux qui ne boivent pas de thé vert.

Les résultats d’une étude animale suggèrent que les polyphénols dans le thé vert peuvent bloquer le cholestérol d’être absorbé dans l’intestin et aussi aider le corps à se débarrasser du cholestérol. Dans une autre petite étude sur les fumeurs masculins, les chercheurs ont constaté que le thé vert a considérablement réduit les niveaux sanguins de mauvais LDL (mauvais) cholestérol. [6]

♥ Le thé vert prend soin de notre peau: Le thé vert peut prévenir les dommages cutanés et les rides. EGCG semble être 200 fois plus puissant que la vitamine E pour détruire les effets nocifs des radicaux libres sur la peau. Les radicaux libres réagissent avec les cellules saines dans le corps, causant des dommages, de cette sorte, réduire leur nombre peut aider à réduire les rides et autres signes du vieillissement. [7]

♥ Le thé vert est un antioxydant: Il contient un antioxydant puissant qui tue les radicaux libres. Parce qu’il est un puissant antioxydant, le thé vert a un impact positif sur beaucoup de cellules de la peau. Les radicaux libres sont de plus en plus liés à de nombreuses et graves maladies chroniques comme l’arthrite, le diabète et le cancer.

« Boire du thé vert ou noir tous les jours est bon pour le cœur. Au moins trois tasses de thé – vert ou noir – par jour, en évitant si possible d’y ajouter du sucre ou du lait », expliquent lors de recommandations le Pr Anne-Marie Roussel, professeur de biochimie à l’université Joseph-Fourier à Grenoble, à l’occasion des Journées européennes de la Société française de cardiologie 2013; « Consommation de thé et prévention du risque cardiovasculaire: épidémiologie et mécanismes d’action – Tea consumption and cardiovascular risk prevention: epidemiology and mechanism of action ». [8]

♥ Le thé vert a bon goût. Les meilleurs thés du monde inspirent par leur présence sensorielle. Ils renversent notre conception même de ce que la nourriture et la boisson peuvent être. Il semble que le thé serait avant tout une expérience de goût, mais en fait, le thé est tout autant sur l’odorat et la texture que le goût. En outre, il y a l’aspect physiologique de la façon dont le thé apporte ses qualités stimulantes et relaxantes.

Si vous n’êtes pas fou de la saveur (enfin du souvenir que vous en avez), essayez différents thés et n’oubliez pas que sa préparation, l’eau utilisée, la température et le temps d’infusion, sont autant de détails que le thé consommé aura un goût et une saveur variables.

Essayez-le glacé ou chaud. Ajoutez si vous souhaitez une pincée de sucre (sirop d’érable, miel, sucre roux), mais le thé vert est savoureux nature. Il faut le dire: ma première dégustation de thé vert n’était convaincante. Maintenant, j’ai éduqué mon palais. Je le consomme de manières différentes, en essayant de déguster plusieurs variétés, et tout en respectant au minimum les conseils de préparation à la première dégustation.

Personnellement, j’achète mon thé au détail chez un spécialiste du thé, soit en France, soit au Japon, soit sur place ou par internet. Ce n’est que très rarement que je consomme des sachets de thé vert.

La qualité est généralement de qualité moyenne ou coûteuse, sans compter l’aspect écologique. Par contre, il existe des chaussettes à thé en coton, et même des systèmes pour confectionner soit même ses sachets de thé.

Le choix d’une eau de qualité à bonne température, ainsi que l’utilisation d’une théière (fonte japonaise, terre cuite chinoise, porcelaine, etc.), et d’un Thermos® pour le garder au chaud plusieurs heures), optimiseront la dégustation et l’appréciation d’un thé.

De nombreuses variétés de thé vert existent, mais les thés verts japonais semblent être actuellement les plus travaillés, respectés et de grande qualité.

Le prix du thé vert peut atteindre parfois des sommes élevées. Cependant, les thés japonais permettent de déguster des thés verts parfois comparable à un grand cru de champagne ou de vin. Leur fraîcheur, leur pouvoir gustatif, énergétique et leur réputation les rendent exceptionnels et rares.

En général (et en fonction de la taille des feuilles), ajouter une ou deux cuillères à café de feuilles de thé vert pour une tasse. Soit, environ 2 cuillères à soupe de thé pour 5 tasses (environ 7

Laissez infuser le temps indiqué sur le récipient. Le temps d’infusion peut-être très variable, de 30 secondes pour certains thés Sencha, et souvent de deux minutes à cinq minutes en moyenne. Suivez scrupuleusement les indications que le revendeur passionné pourrait vous donner, au moins à la première dégustation. Selon l’indication du fournisseur (certains thés japonais, comme le thé vert grillé ou torréfié (Hojicha), le temps d’infusion peut atteindre parfois 7 minutes).

Le temps d’infusion mal géré peut parfois anéantir les atouts du thé et sa dégustation, mais vous pouvez aussi tester des temps d’infusion en fonction de vos goûts (surtout si vous réalisez plusieurs « passes » de votre thé).

Enfin, la plupart des experts recommandent trois tasses de thé vert par jour. Et, ne vous inquiétez pas, le thé vert contient beaucoup moins de caféine que le café ou le thé noir.

Je vous suggère aussi d’essayer la variété de thé vert nommée Matcha. C’est une poudre de thé vert à préparer avec un petit fouet en bambou (nommé « chasen », en kanji: 茶筅 ).

Très frais et souvent lié aux dernières récoltes de thé, le matcha procurerait encore plus de bienfaits que le thé vert classique.

Cette poudre de thé vert est assez coûteuse, rare (même si le business du matcha se développe), avec une durée de conservation moins longue que celle du thé vert. Le matcha est aussi très en vogue dans le cadre de régimes alimentaires detox et les recettes de cuisine (cup-cakes, flan, milk-shake, gâteaux, glace, etc.).

Enfin, un blog très intéressant sur le thé au Japon, réalisé par le premier sommelier de thé français, Florent, qui réside au Japon. Avec une version française https://sommelier-the-japonais.blogspot.fr/ et anglaise https://japaneseteasommelier.wordpress.com, ainsi qu’une boutique de vente en ligne de thé vert directement du Japon: http://www.thes-du-japon.com.

Reproduction interdite. Tous droits de reproduction réservés.

[1] « Green tea epigallocatechin 3-gallate alleviates hyperglycemia and reduces advanced glycation end products via nrf2 pathway in mice with high fat diet-induced obesity », http://dx.doi.org/10.1016/j.biopha.2016.12.082

[3] « Green tea extract does not affect exogenous glucose appearance but reduces insulinemia with glucose ingestion in exercise recovery », http://jap.physiology.org/content/121/6/1282

[5] « Green Tea and the Risk of Colorectal Cancer: Pooled Analysis of Two Prospective Studies in Japan », https://www.jstage.jst.go.jp/article/jea/15/4/15_4_118/_article

[6] « Green tea intake lowers fasting serum total and LDL cholesterol in adults: a meta-analysis of 14 randomized controlled trials », http://ajcn.nutrition.org/content/94/2/601

[8] « Green Tea Extract Decreases Oxidative Stress and Improves Insulin Sensitivity in an Animal Model of Insulin Resistance, the Fructose-Fed Rat », https://pubag.nal.usda.gov/pubag/downloadPDF.xhtml?id=42266&content=PDF

A propos des thés verts provenant du Japon

Mise à jour spéciale suite aux problèmes de tremblement de terre, de Tsunami et des conséquences du nucléaire du 11 mars 2011 sur la péninsule du Japon

Les bienfaits du thé vert sur la santé, et du thé vert japonais en particulier, ne sont plus à faire (même si des études complémentaires et régulières sont à faire, car rien n’est jamais définitif), le thé nous hydrate, c’est un bon anti-oxydant, etc. Nonobstant, nous sommes tous en droit de nous poser des questions suite aux événements catastrophiques et tristes que subis le Japon et ses habitants: Peut-on consommer le thé vert provenant du Japon? Peut-on consommer l’alimentation provenant du Japon?

Il n’est pas simple de répondre à ce stade des événements, mais plusieurs choses semblent être importantes à suivre. La pollution qu’apporte ces incidents et ceux qui vont en découler atteindront fortement la nature, sa faune et sa flore. La région touchée (Sendai) fait partie du « grenier » du Japon. C’est à dire que le Nord du Japon est en quelque sorte l’une des parties les plus productive en matière d’agriculture. Concernant le thé provenant du Japon, souvent originaire de régions du sud du Japon et du sud de Tokyo (donc en partie majoritaire), ne devrait pas pour l’instant subir de problème.

Cependant, selon les autorités compétentes, aucun produit provenant du Japon ne sera livré à l’exportation sans contrôle assidu et ferme. Pour l’instant, il n’y a donc pas de problème pour consommer des produits provenant du Japon qui seraient stockés en France ou en Europe, et provenant d’une livraison faite avant la catastrophe nucléaire japonaise. Plusieurs boutiques de vente en ligne de produits alimentaires japonais limitent déjà leurs produits en ligne, et les conséquences sont sans précédant.

COMMUNIQUE CRIIRAD Dimanche 20 mars 2011 – 9h00

Cela fait plus d’une semaine que la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHI rejette des produits radioactifs dans l’atmosphère. Les premières analyses de produits alimentaires révèlent des niveaux de radioactivité très élevés dans des épinards et dans du lait (chiffres officiels). Les normes sont largement dépassées et les produits concernés doivent impérativement être retirés du marché.