canadienne cymbalta

Avec l’explosion des ventes d’ordinateurs portables ces dernières années, les consommateurs ont du prendre en compte un nouveau critère de choix lors de l’achat d’un nouveau PC: l’autonomie de la batterie. Bien souvent, les constructeurs donnent un temps très approximatif pour un usage bureautique. Toutefois, il est très facile de gagner de précieuses minutes de batterie en appliquant ces quelques conseils auxquels on ne pense pas forcément.

Le WIFI ou connexion Internet sans fil consomme énormément de ressources. Pour un usage mobile, cette fonctionnalité devient inutile à moins de se trouver à proximité d’un hotspot et que l’on souhaite également s’y connecter.

Dans le cas contraire, désactivons cette interface énergivore. Pour ce faire, plusieurs méthodes:

  • Appuyez sur les touches Fn + F2 (cette dernière touche peut varier en fonction des modèles de PC);
  • Utilisez un interrupteur directement accessible sur l’engin (dépend là encore des modèles);
  • Ouvrez le menu Démarrer puis recherchez le Centre de mobilité Windows. Cliquez ensuite sur le bouton Désactiver le sans fil;
Capture d'écran - Centre de mobilité Windows sous Vista

Concernant les connexions Ethernet – réseaux câblés, débranchez simplement le cordon. La fonctionnalité ne sera pas désactivée complètement – car plus compliqué à réactiver par la suite en comparaison au WIFI, mais toute chose reliée au PC en moins économise de l’énergie.

Autre poste de consommation importante, l’affichage et son degré de luminosité plus ou moins élevé. Pour économiser au maximum, appuyez sur les touches Fn + F5 pour diminuer l’intensité d’affichage de l’écran. La touche indiquée ici dépend de votre modèle d’ordinateur. Elle est généralement représentée par un soleil.

Vous pouvez une fois de plus utilisez le Centre de mobilité Windows pour configurer la luminosité en abaissant simplement le curseur prévu à cet effet.

La zone de notification Windows est pourvue d’une icône en forme de batterie. Cliquez donc dessus puis cochez Économies d’énergie. De cette manière, l’utilisation du processeur et de la carte graphique seront réduites à leur minimum. Vous remarquerez au passage que l’interface Aero s’est désactivée – vu qu’elle nécessite l’usage de la carte graphique.

Capture d'écran - Mode d'alimentation, Économies d'énergie

A première vue, il pourrait être utile de basculer en mode économique juste avant de partir en déplacement de sorte que le PC se lance directement en mode d’économies d’énergies. Personnellement, je ne vous le recommande pas car le PC mettra beaucoup plus de temps à démarrer et paradoxalement aura besoin de plus d’énergies pour se lancer correctement. Ceci est particulièrement vrai sous Windows Vista.

Chaque port USB consomme de l’électricité et a donc un impact négatif sur l’autonomie de la batterie. Une règle simple consiste donc à débrancher tous les périphériques sans exception.

Utilisez votre touchpad – pavé tactile, en guise de souris. Si vous ne pouvez vous passer d’une souris alors éteignez votre touchpad via le bouton prévu à cet effet sur votre PC.

Toute application en mémoire consomme de l’énergie. Contentez-vous de n’utiliser qu’une application à la fois: navigateur Internet, client mail, messagerie instantanée, logiciels de bureautique, etc.

En aucun cas, ne pratiquez l’une des activités suivantes:

N’hésitez pas à tuer les processus inutiles. Pour cela, pressez simultanément les touches Ctrl + Maj + Echap puis cliquez sur l’onglet Processus. Effectuez ensuite un classement par utilisation mémoire en cliquant sur l’intitulé de la colonne en question. Identifiez les éléments fautifs inutiles puis faites un clic droit Terminer le processus.

Capture d'écran - Gestionnaire des tâches, "killing process"

Un moyen très rapide de fermer des systèmes de mises à jour – qui tenteront de se connecter à Internet sans succès si vous avez appliqué le premier conseil, les clients mails tels que Outlook qui tourne en tâche de fond malgré leur fermeture, etc.

Là encore, si la webcam reste allumée en permanence, coupez-là via le bouton prévu à cet effet ou à l’aide du logiciel fourni lors de l’achat. Notez cependant qu’il est fort probable qu’elle ne s’allume qu’à la demande. Dans ce cas, passez au point suivant.

Si vous utilisez la barre latérale qui contient les différents widgets alors fermez complètement celle-ci. N’oubliez pas qu’elle ne fait que se réduire dans la zone de notification dans un premier temps. Il faut donc faire un clic droit sur l’icône en question pour la faire disparaître complètement.

Cela va de soi mais l’utilisation de DreamScene – arrière-plan vidéo animé disponible uniquement pour la version Ultimate de Vista, nécessite énormément de ressources système et donc d’énergie.

Pour l’arrêter, faites un clic droit sur le Bureau puis Interrompre DreamScene.

Pour les fans de DreamScene, vous pouvez télécharger 24 vidéos HD de qualité.

Si vous n’êtes pas connecté à Internet et que vous n’envisagez pas de connecter des périphériques de stockage amovibles dont vous ne connaissez pas la source (clé USB, carte SD, CD, DVD, etc.), alors vous n’avez aucun besoin d’utiliser une suite de sécurité (antivirus, antispyware, etc.).

En effet, ces logiciels utilisent pour la plupart une protection en temps réel qui vérifie vos données en continu et ralentit donc leur accès. Au final, c’est la batterie qui en prend un coup.

Fermez donc toutes ces applications ou du moins mettez-les au point mort. Pour aller plus loin, tuez carrément le processus comme indiqué au point 5. Rassurez -vous, les processus seront automatiquement restaurés lors du prochain redémarrage.

Cette fonctionnalité récente n’est pas encore disponible sur la majorité des ordinateurs portables. Certaines séries de portables ASUS – technologie Express Gate, l’ont mais cela reste à vérifier pour les autres constructeurs.

Quoiqu’il en soit, il existe une touche permettant de démarrer un système d’exploitation alternatif – à base de Linux, directement à partir de la carte mère. Ainsi, en quelques secondes vous pourrez lancer des applications de base (navigateur Internet, lecteur multimédia, etc.) dans un environnement ultra-restreint et donc peu consommateur d’énergies.

Idéal pour des usages courts et spécifiques et donc en déplacement! Bien qu’encore au stade expérimental, il est fort à parier que de plus en plus de modèles seront équipées de cette nouvelle technologie.

Lorsque vous aurez atteint le seuil critique d’utilisation de votre batterie alors dépêchez-vous d’enregistrer votre travail puis passez en mode veille prolongée pour le restaurer dès que vous aurez accès à une alimentation sur secteur.

Il est recommandé de ne pas décharger complètement une batterie et d’enlever cette dernière lorsque vous ne prévoyez pas de l’utiliser. Toutefois, si vous êtes souvent victime de micro-coupures ou de baisse de tension répétées pour de multiples raisons, je vous conseille de la laisser brancher – je parle en connaissance de cause…

C’est sans doute la solution la plus simple mais comptez tout de même 100 € pour une batterie équivalente. Attention à bien vous renseigner sur le type de batterie compatible.

Je vous recommande également la lecture de cet article intitulé Augmenter l’autonomie de PC portable sur le site Eclairement.

Si vous êtes parvenus à mettre en œuvre une bonne partie de ces conseils, vous devriez constater un gain non négligeable quand à la durée d’utilisation de votre ordinateur portable. Dans ma situation, je suis parvenu à économiser près de 15 minutes sur un portable qui pourtant est très énergivore en raison de sa configuration axée jeux vidéo. Si vous aussi vous connaissez d’autres solutions d’optimisation de la batterie, laissez un commentaire!



est-cymbalta générique aller en 2014

Manger moins de viande rouge mais plus de poisson gras et de légumineuses, se tourner plutôt vers l'huile de colza ou de noix. Ces recommandations visent à rééquilibrer un régime alimentaire souvent trop riche.

Moins de viande rouge, moins de sel et plus de légumineuses dans votre assiette, voilà les recommandations de l'Agence nationale de Sécurité sanitaire de l'Alimentation rendues publiques mardi. L'Anses a présenté de nouveaux repères pour "satisfaire les besoins nutritionnels de la population adulte" en évitant au maximum certains contaminants chimiques. En clair, manger mieux. Europe 1 vous donne toutes les clés pour vous rapprocher du régime alimentaire idéal.

Quelles recommandations? L'Agence nationale recommande de réduire sa consommation de charcuterie (pas plus de 25g par jour) mais aussi de viande rouge à 500g par semaine. Le mieux étant d'en consommer seulement une à deux fois par semaine. Les boissons sucrées telles que les jus de fruit sont également à limiter à un verre par jour.

À l'inverse, la consommation de poissons gras est chaudement recommandée deux fois par semaine (pour leurs apports en oméga 3) ainsi que les huiles végétales de colza ou de noix qui ont des apports en "bon gras". Les légumineuses (lentilles, fèves ou pois chiches) sont également à consommer en plus grande quantité pour bénéficier de leurs apports en calcium et en sels minéraux.

Un régime trop riche en sucres et en gras. Si l'Anses a jugé nécessaire de réactualiser ses recommandations nutritionnelles, c'est avant pour parce que les Français n'ont pas un régime alimentaire optimal. Interrogée par Europe 1.fr, Ysabelle Levasseur, diététicienne-nutritionniste le constate auprès de certains de ses patients. "Les gens consomment souvent trop de sucres dans des jus de fruits industriels, des boissons sucrées ou des confitures. D'autres personnes refusent de manger des féculents et des légumineuses par peur de grossir", note-t-elle.

De nombreux Français ne prennent plus le temps de cuisiner et ne mangent que des plats tout prêts et pas forcément équilibrés. "L'alimentation actuelle est plutôt tournée vers des comportements qui favorisent le développement de maladies cardio-vasculaires ou de diabète", ajoute la Diététicienne. Mais ce n'est pas une fatalité.

L'idéal? Le régime de type "méditerranéen". Nina Cohen-Koubi, médecin nutritionniste et psychosomaticienne, reconnaît qu'il est "très difficile de changer profondément les habitudes alimentaires. Mais en alertant et en expliquant, on peut les modifier sur la durée." D'ailleurs le régime préconisé par l'Anses est déjà pratiqué.

"Une étude [publiée en 2013 dans le New England Journal Medicine, ndlr] a montré qu'une alimentation de type 'méditerranéenne' était la meilleure en termes de prévention des maladies cardio-vasculaires notamment. Elle est basée sur très peu de viandes rouges, des fruits et des légumes à tous les repas et des céréales complètes. Ce qui correspond aux nouvelles recommandations de l'Agence", détaille la nutritionniste. La spécialiste a une petite astuce pour équilibrer facilement un repas: "avoir la moitié de l’assiette remplie de légumes de deux ou trois couleurs différentes pour l’égayer."

Peu de viande rouge et des fruits et légumes en quantité raisonnable. Quant à la viande, elle est souvent au centre des questions. "Nous consommons trop de protéines animales", constate Ysabelle Levasseur. "La viande est importante pour ses apports en fer mais la viande rouge est trop riche en acides gras saturés. Il faut donc en réduire sa consommation mais pas restreindre la viande blanche", qui est plus maigre.

Le tout est de savoir varier. D'ailleurs les légumineuses sont des atouts, non seulement pour être rassasié, mais aussi pour leurs apports en protéines (végétales). D'autant plus qu"en consommant trop de viande, on fatigue l’organisme qui met 4 heures à l’éliminer", précise encore Nina Cohen-Koubi.

Quant aux fruits et aux légumes qui sont riches en vitamines et en minéraux il ne faut pas non plus en consommer trop. Trois cents grammes par jour sont amplement suffisant (soit deux pommes, deux bananes ou trois abricots). La diététicienne Ysabelle Levasseur rappelle qu'il ne faut pas raisonner uniquement termes de calories: "Il faut manger de tout et rester dans un équilibre." Les régimes basés sur un seul produit sont d'ailleurs à éviter.

Quels sont les risques à éviter? "Il n'existe pas d'aliment miracle", certifie la spécialiste. En revanche, de nombreux aliments paraissent sains et sont même parfois recommandés mais il ne faut pas s'y fier. Ysabelle Levasseur l'assure, "il vaut mieux manger une petite tranche de pain complet qui cale et qui apporte des nutriments plutôt qu’une galette de riz" qui est certes pauvre en sucre mais riche en sel et qui n'apporte pas de sensation de satiété.

Il ne faut pas non plus éliminer certains aliments par principe comme l'avocat, proscrit de tous les régimes il y a quelques années, jugé trop gras, et que l'on recommande aujourd'hui pour les bonnes graisses qu'il apporte, rappelle Nina Cohen-Koubi. Par ailleurs l'alimentation est l'un des éléments à prendre en compte pour être en bonne santé mais ce n'est pas le seul, il faut également compter sur "l'hygiène de vie, le sommeil, la prise de médicaments…". Toutes ces recommandations sont à adapter au métabolisme de chacun pour être dans la meilleure forme possible.