pilule celexa-20mg

Important: si votre nombre Kua est 5, pour un Homme, votre nombre sera 2 et pour une femme, votre nombre sera 8



pilule celexa-20mg

Le nombre de personnes en surpoids et obèses augmente régulièrement depuis vingt ans. Cette épidémie touche même les enfants, autrefois rarement sujets à l'obésité. Nous suivons avec une quinzaine d'années de retard les traces des Etats-Unis.

Mais faut-il pour autant que maigrir devienne une obsession?

La santé n'est pas la principale préoccupation des personnes qui cherchent à maigrir. Reconquérir une image positive d'eux-mêmes. Se sentir à l'aise à la plage sous le regard des autres. Eviter la discrimination de la société, en particulier à l'embauche. voila les motivations les plus fréquentes.

Méthodes pour maigrir et « régimes miracles » hantent les magazines féminins et les librairies. Un créneau lucratif s'est constitué pour l'édition et les « substituts alimentaires » destinés à être consommés pendant tel ou tel régime.

Ces méthodes servent-elles vraiment à quelque chose?

  • Le régime alimentaire doit être riche en nutriments (vitamines, minéraux, anti-oxydants…) et donc doit être équilibré. Sinon l'animal est carencé et sa durée de vie n'est pas augmentée.
  • La restriction doit avoir lieu progressivement, pour donner à l'organisme le temps de s'adapter.

On pourrait penser que les « régimes » offrent de multiples avantages: possibilité de perdre du poids et augmentation substantielle de l'espérance de vie.

Mais si le régime est réalisé brutalement, ou s'il est carencé (il ne contient pas tous les nutriments dont nous avons besoin), il n'apporte en réalité aucun de ces bénéfices:

  • La rechute est très fréquente. Le gain de poids est donc aléatoire. Il est même nul en moyenne car beaucoup de personnes sont après leur rechute plus grosses qu'avant leur régime. En effet:
    1. L'organisme n'a pas le temps de s'habituer. Il met en place des mécanismes de défense normaux en période de disette. A la moindre absorption de nourriture, il absorbe et stocke les calories. Apprendre à notre organisme à stocker plus est une erreur: nous devons apprendre à l'éviter.
    2. Un régime brutal est difficile psychologiquement. La faim tenaille ceux qui se privent ainsi tout d'un coup. Ils risquent la rechute à la moindre chute de moral ou de volonté. Pourquoi s'exposer ainsi à des tentations inutiles? Lors d'un régime progressif l'organisme s'habitue petit à petit, et on ne constate pas les faims subites caractéristiques des régimes brusques.
  • Le gain pour la santé est inexistant voire négatif:
    1. Les bienfaits pour la santé du retour à un poids normal ne se matérialisent pas puisqu'il est difficile de perdre du poids durablement (taux élevé de rechutes, suivies d'une prise de poids supplémentaire).
    2. Quand le régime ne contient pas assez de nutriments essentiels, la personne peut être carencée. Le risque de toutes sortes de maladies augmente (cancers, maladies cardio-vasculaires. ).
    3. Le choc du changement brusque de régime alimentaire annule les bienfaits de la restriction calorique sur la durée de vie maximale

Alors pourquoi nous laisser abuser par des charlatans?

Parce qu'ils nous promettent ce dont nous rêvons tous: le poids idéal « rapidement », « sans effort », à pratiquer un mois avant de partir en vacances… Pas étonnant dans ces conditions que nous soyons fatigués avant de partir en vacances!

En réalité une perte de poids durable n'est possible qu'au prix d'une modification durable de nos habitudes (alimentation et exercice), malgré ce que de nombreux vendeurs de rêves prétendent.

Ce message est difficile à accepter. Je risque de perdre des lecteurs. Mais je ne veux pas vous faire entrer dans la dangereuse spirale « régime / reprise de poids » dont tant d'entre nous sont victimes.

Concrètement dans le cadre d'un régime on peut retenir les points suivants:

  • Protéines (poisson, œufs, viandes…): consommées sans le gras, elles ne font pas grossir. On doit en manger dans le cadre de tout régime, car elles sont indispensables à notre santé. Il ne faut surtout pas les éliminer.
  • Lipides (Graisses): ne pas les supprimer (elles sont indispensables), mais les diminuer. Surtout éviter graisses animales, huiles raffinées, margarines, mayonnaises industrielles, plats préparés (qui contiennent des graisses cachées). Utiliser des huiles végétales extraites à froid (olive, colza par exemple). Cuire à basse température (eau, vapeur).
  • Glucides (sucres, farineux): en consommer en petite quantité. Ils ne sont pas indispensables, et apportent essentiellement des calories supplémentaires (les fibres étant apportées principalement par les fruits et légumes). Les besoins sont très faibles si nous ne faisons pas d'exercice. Par contre, consommer des fruits, qui sont indispensables. Ils peuvent servir de coupe faim entre les repas si nécessaire.
  • Eau: boire beaucoup entre les repas est indispensable à tout régime (un litre et demi par jour d'eau, thé, tisane…). Pendant un amaigrissement, l'organisme a besoin de plus d'eau que d'habitude pour éliminer les toxines accumulées dans les graisses, et pour éviter tout problème rénal.
  • Alcool: à éviter. Il contient beaucoup de calories.
  • Vitamines, fibres, anti-oxydants: ils sont indispensables. Les fruits et légumes sont la source principale. Ils permettent également de se rassasier sans apport important de calories, et donc d'éviter une consommation excessive de glucides ou de graisses. Ce sont les piliers véritables de tout régime efficace.