acheter estrace 100mg pfizer

Traitements efficaces naturels pour l’hypotyroïdie.

Le Gingembre Il est facilement disponible dans chaque foyer et est l’un des meilleurs traitements naturels pour les troubles de la thyroïde. Il contient des propriétés anti-inflammatoires naturelles et est une source riche de minéraux comme le magnésium, le zinc et le potassium qui contribuent à améliorer le fonctionnement de votre thyroïde. Le gingembre est très bénéfique pour le traitement de l’hypothyroïdie. Buvez régulièrement un thé au gingembre. Intégrez également des tranches de gingembre à votre alimentation et salades.

L’huile de coco L’huile de coco est très efficace dans le maintien de la fonction normale de la glande thyroïde et elle améliore la production des hormones thyroïdiennes. Elle contribue également à améliorer le métabolisme et est très bonne pour votre santé. L’huile de coco vierge peut être agrémenter vos salades de tous les jours, ou consommée telle quelle. Vous pouvez également ajouter deux cuillères à café d’huile de noix de coco à votre verre de lait matinal.

Les graines de lin Les graines de lin sont de bonnes sources d’acides gras oméga-3 qui aident à maintenir un fonctionnement normal de la thyroïde. Les personnes souffrant de troubles de la thyroïde doivent régulièrement consommer de l’huile de graines de lin. Vous pouvez saupoudrer de graines de lin sur vos aliments. Consommer une cuillère à café d’huile de graines de lin chaque jour sera également très bénéfique pour la thyroïde. Elle permettra également de réduire le taux de cholestérol et aider à maintenir un poids normal.

Les Poires Consommer régulièrement des poires aide à réguler le taux d’hormones dans l’organisme. Consommez au moins cinq poires tous les jours pendant quelques mois et vous sentirez une notable d’amélioration dans le fonctionnement de votre thyroïde.

Fucus Le manque d’iode est l’une des principales raisons de troubles de la thyroïde et fucus est le traitement naturel parfait pour ces derniers. Cette plante contient de grandes quantités d’iode et peut aider à améliorer le fonctionnement de la thyroïde. On peut en prendre 200 mg quotidiennement dans le but de réduire la gravité des symptômes de troubles de la thyroïde et améliorer le fonctionnement de la glande thyroïde.

Ginseng de Sibérie Cette herbe est également très efficace pour améliorer les fonctions de la thyroïde. Le ginseng sibérien aide à réguler les niveaux d’hormones dans votre corps car il aide à la fonction normale du thymus et des glandes surrénales. Ceci est très bénéfique dans le traitement de l’hypothyroïdie. Consommer de cette plante régulièrement aidera à réduire la gravité des symptômes de troubles de la thyroïde et soulager la fatigue. Prendre ses extraits deux fois par jour à la dose de 100 mg.

Ortie L’ortie est très utile dans le traitement de l’ hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie. Elle contient des quantités élevées d’iode et est très bénéfique pour la thyroïde. Préparer une tisane de feuilles d’ortie séchées 2 fois par jour. Vous pouvez aussi masser votre cou avec de l’huile d’ortie pourra contribuer à l’amélioration de production d’hormones thyroïdiennes et permettra aussi de traiter efficacement les problèmes de thyroïde.

Homéopathie L’homéopathie est très efficace comme traitement naturel pour la thyroïde et des troubles associés. Il existe une variété de médicaments homéopathiques qui sont prescrits pour les troubles de la thyroïde en fonction des symptômes observés, la personnalité et la constitution de la personne concernée. Certains des médicaments homéopathiques les plus couramment utilisés pour des problèmes de thyroïde sont par exemple: Vesiculosus, Calcarea carb, Brome, Calcarea Phos, Lycopus, Iodium, Lapis aube et spongia.

Acupuncture L’acupuncture a été utilisée traditionnellement en Chine pour traiter une variété de troubles médicaux et est connu pour être très efficace dans le traitement des troubles de la thyroïde. Elle aide à rééquilibrer les taux hormonaux et régule le taux d’énergie. Favorise le sommeil et règle aussi des problèmes menstruels et émotionnels induits par les troubles de la thyroïde. L’acupuncture est surtout très bénéfique pour les personnes souffrant d’hypothyroïdie. Des points particuliers dans la région du cou sont ciblés par un acupuncteur qualifié pour fournir le soulagement des symptômes de troubles de la thyroïde et traiter la maladie efficacement.

vente estrace sans ordonnance espagne

L'amoxicilline a un spectre d'action plus large que la pénicilline V, mais n'offre pas une meilleure couverture contre les infections odontogènes. Cependant, le schéma posologique de cet antibiotique et la possibilité de le prendre en mangeant pourraient le rendre plus acceptable pour les patients et favoriser ainsi une meilleure observance thérapeutique.

Céphalosporines: Le mode d'action des céphalosporines est comparable à celui des pénicillines. Il existe 4 générations de céphalosporines et, en général, leur spectre d'action – en particulier contre les bactéries Gram négatif – augmente de la première à la quatrième génération. L'incidence signalée de réactivité croisée avec la pénicilline est d'environ 7 % à 18 % 8; ce facteur devrait donc être pris en considération si le patient déclare une allergie à la pénicilline.

Les céphalosporines ne sont pas un traitement de première ligne contre les infections odontogènes. La céfalexine est davantage utilisée dans les cas de communication interauriculaire et comme antibioprophylaxie chez les patients porteurs de prothèses articulaires.

Métronidazole: Le métronidazole est un antibiotique de synthèse efficace contre les bactéries anaérobies. Cet antibiotique perturbe l'ADN bactérien et inhibe ainsi la synthèse des acides nucléiques. Il offre une excellente couverture contre les bactéries anaérobies et devrait être utilisé en association avec la pénicilline.

Clindamycine: La clindamycine inhibe la synthèse des protéines bactériennes et a une action bactéricide à fortes doses. Son utilisation a augmenté au cours des dernières années, à cause des inquiétudes croissantes au sujet de la pénicillo-résistance. De fait, la clindamycine a remplacé la pénicilline comme antibiotique recommandé pour le traitement des infections odontogènes dans le Sanford Guide to Antimicrobial Therapy 9.

Des bactéries pénicillino-résistantes ont été découvertes dans 19 % des souches isolées de 37 patients hospitalisés, atteints d'une infection odontogène qui avait été traitée par l'administration de pénicilline G par voie intraveineuse avec incision et drainage. Dans ces cas, le taux d'échec de la pénicilline a été de 21 % 6 et ce taux élevé a été jugé inacceptable. Il a donc été proposé d'envisager l'administration de clindamycine pour les patients hospitalisés.

La clindamycine offre une excellente couverture contre les coccus Gram positif et les bactéries anaérobies. Cependant, s'il s'avère qu' Eikenella est l'organisme pathogène en cause, d'autres antibiotiques devraient être envisagés, car cette espèce présente une résistance intrinsèque à la clindamycine. La clindamycine devrait être considérée comme l'antibiotique de choix chez les patients allergiques à la pénicilline.

Fluoroquinolones: Les fluoroquinolones exercent leur effet bactéricide en inhibant l'enzyme topoisomérase, ce qui entrave le métabolisme de l'ADN bactérien. L'antibiotique à large spectre moxifloxacine offre une excellente couverture contre les infections odontogènes. La moxifloxacine est efficace contre Eikenella et la plupart des souches de bactéries qui produisent des bêta-lactamases et, de tous les antibiotiques incluant la pénicilline et la clindamycine, la moxifloxacine est l'antibiotique qui offre le taux de sensibilité bactérienne le plus élevé dans les cas d'infections odontogènes 7. Cet antibiotique devrait toutefois être considéré comme un traitement de deuxième intention après la pénicilline V, le métronidazole et la clindamycine, en raison de son large spectre d'action et de son coût élevé.

Macrolides: Le macrolide le plus utilisé en dentisterie est l'érythromycine, qui a un spectre d'action comparable à celui de la pénicilline V. Tout comme la pénicillino-résistance, la résistance à l'érythromycine est devenue une préoccupation clinique. De plus, Kuriyama et ses collègues 10 ont constaté que l'érythromycine est inefficace contre Streptococcus viridans et la plupart des espèces Fusobacterium. L'érythromycine devrait donc être considérée comme un antibiotique du passé dans le traitement des infections odontogènes.

Conclusion.

Les infections odontogènes sont polymicrobiennes. Un diagnostic et un traitement rapides, incluant l'élimination du facteur étiologique, sont essentiels à une prise en charge efficace. Les antibiotiques constituent un traitement d'appoint utile dans la prise en charge des infections odontogènes, mais ils ne doivent pas remplacer l'élimination du facteur étiologique. De plus, tous les dentistes devraient savoir à quel moment l'aiguillage vers un spécialiste est justifié.

La pénicilline en association avec le métronidazole offre une excellente couverture antimicrobienne contre la plupart des infections odontogènes et devrait être considérée comme l'antibiothérapie de choix. La clindamycine offre aussi une excellente couverture et devrait être utilisée chez les patients allergiques à la pénicilline ou en cas d'échec de la pénicilline. Toux allergique.

Les asthmatiques et la toux allergique. "Meilleure" pommade pour soigner une tendinite.

le baume de St Bernard.

protocole antagoniste estrace

Les thérapies cognitivo-comportementales (TCC)

Il s'agit de traitements qui visent à examiner et à évaluer les craintes d'une personne afin d'élaborer des méthodes qui lui permettent de faire face au stress et à l'anxiété. Tout le monde ne réagit pas de la même façon aux thérapies cognitivo-comportementales et, bien qu'elles ne soient pas associées à un grand nombre d'effets secondaires, elles pourraient devenir une source d'anxiété pour certaines personnes. Les thérapies courantes comportent les techniques ci-après:

l'exposition et la prévention de la réponse (EPR) – selon cette méthode, une personne atteinte d'un TOC est exposée à des situations qui provoquent des pensées obsessives, mais elle est mise dans l'impossibilité d'accomplir les gestes rituels compulsifs habituels. Par exemple, on peut lui demander de toucher à une tasse sale et d'attendre un certain temps avant de se laver les mains. Il s'agit de l'une des thérapies cognitivo-comportementales les plus courantes et, selon des études, jusqu'à 75 % des patients traités ont vu une amélioration à long terme de leurs symptômes après 2 à 3 ans de traitement; la restructuration cognitive – cette thérapie exige que la personne traitée substitue une réponse différente (comme une respiration profonde) aux gestes rituels compulsifs habituels; l'arrêt des pensées – cette méthode consiste à bloquer l'apparition des pensées obsessives ou à en détourner son attention. Toutefois, ce procédé est généralement moins efficace que les autres types de TCC; la saturation – cette technique exige que la personne repasse la pensée obsessive plusieurs fois dans son esprit suffisamment longtemps pour qu'elle ne lui fasse plus d'effet et devienne dénuée de sens. Tout comme la méthode de l'arrêt des pensées, cette technique est généralement moins efficace que les autres types de TCC.

Les médicaments sur ordonnance.

La plupart des médicaments utilisés pour soigner un TOC influent sur le niveau de sérotonine, un messager chimique du cerveau. Les médicaments les plus efficaces contre les TOC sont les antidépresseurs comme la fluoxétine, la paroxétine, la fluvoxamine et la sertraline. Ces médicaments appartiennent à la classe des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS). Les ISRS agissent en augmentant le taux de sérotonine dans certaines zones du cerveau. La clomipramine, qui est un inhibiteur non sélectif du recaptage de la sérotonine, est aussi couramment utilisée.

La clomipramine et les ISRS sont administrés dans l'éventail des doses normales d'antidépresseurs quand il s'agit de soigner un TOC. Notons que ce n’est parfois qu’après 12 semaines de traitement qu’une modification notable des symptômes de TOC s’observe, et qu’une évaluation exhaustive de l’efficacité du médicament ne peut avoir lieu avant au moins 6 semaines d’essai aux doses complètes. Parmi les autres médicaments qui peuvent être utilisés dans le traitement d'un TOC, notons des antidépresseurs plus récents, comme la venlafaxine, des benzodiazépines, et le buspirone pour soulager l'anxiété, ainsi que des stabilisateurs de l'humeur et certains médicaments antipsychotiques. Les personnes atteintes d'un TOC doivent collaborer étroitement avec leur médecin et leur pharmacien pour trouver le médicament le plus efficace dont elles peuvent tolérer les effets secondaires.

Les enfants atteints de TOC présentent habituellement d'autres problèmes psychiatriques, tels que la dépression, des troubles d'apprentissage, des troubles paniques et des phobies sociales. Les médicaments peuvent être utiles mais, en général, ils sont prescrits seulement lorsque les thérapies cognitivo-comportementales se sont révélées inefficaces.

Comment la famille peut-elle venir à la rescousse?

Lorsqu'une personne est atteinte d'un TOC, c'est toute sa famille qui en est touchée. Il se peut que les membres de la famille éprouvent de la difficulté à accepter que le parent atteint d'un TOC ne puisse cesser son comportement perturbateur. Ils pourraient ressentir de la colère et de la rancune. Mais les familles peuvent apprendre comment encourager et soutenir ce parent afin qu'il obtienne de l'aide et suive son traitement jusqu'au bout. Quelques familles trouvent que les thérapeutes familiaux ayant reçu une formation en troubles obsessionnels-compulsifs peuvent les aider à faire face à l'affection du parent qui leur est cher.

Pour tout renseignement, communiquez avec l'Association canadienne pour la santé mentale. Diverticulite.

Ce qu’est la diverticulite.

acheter estrace pas cher sans ordonnance

estrofem 2 mg estrace

Ce livre est fantastique! Il a su répondre aux questions pour lesquelles je ne pensais pas trouver de réponses. Il s’applique tellement à ma situation, merci beaucoup! Le livre est écrit dans un langage simple et accessible ce qui le rend facile à lire et à comprendre. Je l’ai tellement aimé…. Et j’ai adoré le lire et le relire à maintes reprises. Merci Merci Merci, que Dieu vous bénisse.

Results may vary on the individual and depends on their unique circumstances.

Daniel Tabane.

(Afrique du Sud)

Votre livre est extrêmement intéressant. Je crois en votre concept. Comme vous, je ne crois pas trop en la médecine moderne car les docteurs essaient des médicaments sur nous et font des erreurs. Ces méthodes sont coûteuses et cela génère un grand stress de se retrouver dans des situations avec peu d’espoir. J’avais déjà entendu parler des capacités de notre corps à s’auto-guérir mais la lecture de ce livre m’a permis de mieux les comprendre.

Dans cet ouvrage, vous avez expliqué pas à pas la manière naturelle de se soigner. Cette méthode est facile à suivre et je pense qu’elle peut être la réponse non seulement aux mycoses vaginales mais également à d’autres infections si les bons régimes et processus de désintoxication étaient correctement prescrits pour ce genre de conditions.

Merci d’être aussi respectueuse. J’aime beaucoup le système de cure que vous avez établi.

Results may vary on the individual and depends on their unique circumstances.

John Peragine ND, PhD (Etats-Unis)

Les techniques et les méthodes du livre de remède de candidose d'Elaine Robert sont solides. Ce sont les mêmes techniques que j'ai employées pendant des années, mais son livre m'a même donné quelques nouvelles idées pour mes patients. Ces techniques fonctionnent et elles ont l’endurance que beaucoup de remèdes allopathiques n’ont pas. J'emploie le livre pour enseigner à mes patients comment maintenir leur corps sain de sorte qu'ils ne doivent plus revivre la misère d'une infection de candidose encore.

achat estrace pas cher en france

achat estrace pas cher en france

Voici les principaux conseils à suivre au quotidien:

boire beaucoup d’eau (1 à 2 litres d’eau minérale par jour), afin de ramollir les selles avoir une alimentation riche en fibres (fruits & légumes frais, céréales, légumineuses, …), ce qui favorise le transit faire de l’exercice (notamment les activités qui stimulent les muscles abdominaux) ne pas se retenir d’aller à la selle prendre le temps de manger et manger à heures fixes.

Pour en savoir plus sur ces conseils, et en découvrir d’autres, lire l’article suivant: Prévention de la constipation.

Traitement de la constipation chronique.

Tout d’abord, il est essentiel d’ adopter une bonne hygiène de vie en suivant les quelques conseils de prévention de la constipation décrits ci-dessus. Cela permettra, même en cas de constipation chronique, d’ améliorer votre transit intestinal, de favoriser votre guérison et peut être d’avoir à supporter un traitement moins long et contraignant (notamment la prise de laxatifs sur le trop long terme).

Si vous avez des hémorroïdes, il conviendra tout d’abord de les traiter rapidement.

Si votre constipation est de type terminale, elle sera traitée directement par voie rectale (suppositoires, lavements et micro-lavements).

Pour en savoir plus, sur le traitement de la constipation en général, lire l’article suivant: Traitement de la constipation.

Traitement de la constipation chronique par les laxatifs.

En cas de constipation persistante après modification de vos habitudes alimentaires, la prise de laxatifs par voie orale pourra vous aider à traiter plus efficacement votre constipation. Leur utilisation doit être limitée et ponctuell e, car ils ont des effets secondaires non négligeables et peuvent à moyen terme devenir eux-même une cause de constipation.

acheter estrace sur internet avis

acheter estrace en pharmacie forum

Durée:

Comme son nom l’indique, cette toux est chronique, c’est-à-dire qu’elle persiste pendant plus de 2 mois et est toujours le symptôme d’une maladie sous-jacente.

Symptômes:

Voici quelques symptômes typiques d’une forme de toux chronique (la toux du fumeur ou BPCO):

– toux fréquente, même sans refroidissement.

– toux matinale avec expectorations.

– dyspnée à l’effort.

Il est conseillé de consulter rapidement un médecin pour ce type de toux.

Les origines possibles d’une toux chronique peuvent être: la BPCO (toux du fumeur), problèmes ORL (oreilles, nez, larynx), bronches: asthme, bronchite chronique, tabac, cancer, appareil digestif: reflux gastro-oesophagien, coeur: insuffisance cardiaque gauche.

4. toux comme effet indésirable d’un médicament:

Durée:

Cette toux dure le temps de la prise des médicaments.

estrace cream meilleur prix

acheter estrace 100mg pfizer

N’en faites pas une utilisation excessive, mais utilisez-les si vous en ressentez le besoin absolu.

11 – Faites de l’exercice et du sport.

Ne restez pas immobile! Vous devez garder votre corps actif, ne serait-ce que pour lui donner de la vitalité au niveau intestinal. Les exercices abdominaux sont un très bon exemple.

12 – Hydratez-vous!

Pensez à boire beaucoup d’eau. Elle participera à v otre confort général, intestinal ainsi qu’à éviter la constipation.

13 – Mangez des fibres.

Les fibres sont essentielles pour assurer un transit intestinal fluide. Il existe de nombreux aliments à base fibres.

14 – Pensez à l’homéopathie pour soigner les hémorroïdes.

De nombreuses plantes comportent des propriétés adaptées à la lutte contre les hémorroïdes. L’homéopathie fonctionne donc très bien pour soulager les hémorroïdes.

Soulager ne veut pas dire guérir.

Malheureusement, soulager ne veut pas dire guérir. Il est important de limiter la douleur à court terme mais pour prévenir la récidive, il vous faut un traitement de fond.

Je présente sur cette page le traitement qui m’a permis de me débarrasser définitivement de mes hémorroïdes en 4 semaines. C’est un traitement naturel, sans douleurs, qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années. Il présente un taux de réussite de 92% dans les 30 premiers jours.

Pensez à tous les points vus ensemble pour vous soulager à court terme. Mais n’oubliez pas de suivre un traitement de fond pour vraiment guérir. Hernie hiatale.

Causes de hernie hiatale.

Plus rarement, on observe.

Examens d'une hernie hiatale.

estrace pas cher en france

estrace pas cher maroc torrent

En fait, la question que je pose est la suivante: Le sulfate de magnésium peut-il être dangereux à haute dose? D’après mes recherches, la réponse et oui. Étant donné son action d’inhibiteur du calcium, il peut:

ralentir le rythme cardiaque. Le sulfate de magnésium est parfois utilisé en cas de crises cardiaques mais peut aussi provoquer un arrêt cardiaque. augmenter les risques d’hémorragie.

Donc à consommer avec modération…

MARTIN.

13 juin 2013 à 21 h 37 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

OK avec votre commentaire et analyse. J’ai fait plusieurs nettoyage du foie, mais un (x par 2) tous les ans ou tous les deux ans est largement suffisant.

Les résultats sont spectaculaires. J’ai fait des apthoses récidivantes pendant des années … depuis mon premier nettoyage plus rien, et aucun spécialistes consultés ne pouvaient me dire l’origine de mes aphtes géants. Guérison d’une stéatose du foie qui d’après la médecine vous accompagne toute votre vie. Plus de douleurs aux cervicales, douleurs dues pour les toubibs à mes 250 sauts en parachute. Plus de douleurs musculaires. Tonus et énergie retrouvés. Alain 72 ans.

Jean-Marie.

26 septembre 2013 à 11 h 55 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

bonjour à tous, j’envisage de faire cette cure de nettoyage du foie. Quelles sont les sensations lorsque le sulfate fait son effet. A t on des résultats surprenants et la fatigue lié au contre coups?

Olivier.

16 février 2014 à 22 h 15 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

estrace crème nom générique

Peut on guerir la depression sans recours aux antidépresseurs?

Déjà, il faut savoir que l’utilisation d’antidépresseurs pour traiter une dépression n’est absolument pas systématique!

Et puis pourquoi se droguer et se prendre un retour de manivelle façon Prozac?

Pour guérir la dépression, il faut se prendre en main et respecter trois points essentiels:

1/ Aimez-vous et acceptez-vous! 2/ Ne laissez pas le négativisme des autres vous atteindre 3/ Soyez toujours positif en toute circonstance, vivez l’instant présent et cueillez le jour!

Peut on guerir la depression: traiter le mal à sa racine.

Ce n’est pas pour rien si la dépression a été baptisée la maladie du siècle: elle touche une femme sur cinq et un homme sur dix!

Et quand vous êtes triste et découragé tout le temps, votre corps subit lui aussi les affres de votre négativisme: problèmes cardio-vasculaires, douleurs musculaires et pertes de cheveux par touffes.

Pour guérir, faîtes exactement le contraire: éliminez chaque idées négatives de votre esprit et remplacer les par du positif, croyez-moi, vous irez tout de suite mieux.

Soigner la dépression tout seul n’est pas une chose facile mais c’est possible.

Le premier effort à faire je dirais et de se rendre compte qu’on a besoin de se reprendre en main et qu’il faut soigner sa dépression.

Et n’oubliez surtout pas de travailler votre estime de soi: avoir une bonne estime de soi c’est être positif!

Alors, peut on guerir la depression sans thérapie? Oui, absolument! Guérir le stress, l'anxiété et la dépression sans médicaments ni psychanalyse, Le stress, l'anxieté, la dépression sans médicaments ni psychanalyse.

acheter estrace pas cher sans ordonnance



Guérir sans médicaments.

Psychiatre, pionnier des sciences neurocognitives, David Servan-Schreiber signe un ouvrage provocateur. Il y propose des méthodes pour apaiser les maux de l'âme sans passer par le cabinet du psy ni chez le pharmacien.

Le psychiatre David Servan-Schreiber n'est pas un poseur de bombes. Pourtant, le livre qu'il publiera, le 24 mars, aux éditions Robert Laffont risque de provoquer une certaine déflagration dans le monde médical ou, au moins, de sérieusement agacer. Son titre sonne comme un défi: Guérir le stress, l'anxiété et la dépression sans médicament ni psychanalyse. En clair, ni Freud ni Prozac. De quoi susciter quelques sourires, au pays de Descartes et de Lacan. De quoi faire réfléchir, aussi.

Car David Servan-Schreiber n'est pas l'un de ces gourous adeptes des poudres de perlimpinpin et de la méthode Coué qui encombrent les étagères des librairies du New Age. Son livre capte l'attention parce tous les préceptes et les conseils qu'il y défend sont étayés de chiffres et lestés d'une somme d'études scientifiques dont il paraît difficile de mettre en doute le sérieux. La personnalité même de son auteur mérite qu'on s'y arrête: ce Français - il est le fils de Jean-Jacques, le fondateur de L'Express - est l'un des pionniers de la recherche en sciences neurocognitives, tout en ayant accumulé une longue expérience de praticien des maladies mentales. Récemment, la revue en ligne Hypermind l'a classé parmi les 12 chercheurs les plus remarquables au monde dans le domaine du cerveau, en compagnie du Nobel Herbert Simon et du Français Jean-Pierre Changeux ( L'Homme neuronal, Odile Jacob). Il a reçu plusieurs distinctions: élu par ses pairs meilleur psychiatre de Pennsylvanie et meilleur médecin de Pittsburgh. Bref, ce chercheur aime ses patients. Et tient à les guérir. A tel point qu'il veut leur éviter les pièges de la surconsommation médicamenteuse et de la noyade sur le divan des psychanalystes. Lui propose une troisième voie: la médecine des émotions. Un ensemble de traitements visant à soulager stress et dépression, avec des méthodes qui font appel au corps plutôt qu'à la parole, quitte à court-circuiter cette dernière. «Le langage n'est pas la voie royale vers nos émotions», assure-t-il. Sept méthodes aux noms barbares, inspirées tantôt des médecines traditionnelles, tantôt des techniques de pointe: intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires (EMDR, Eye Movement Desensitization Reprocessing), régularisation du rythme cardiaque pour contrôler les émotions, synchronisation des horloges biologiques, acupuncture, exercice physique, apport d'acides gras oméga 3, techniques de «communication affective».

«Un Français sur cinq consulte pour des troubles psychiques», souligne David Servan-Schreiber. 11 000 Français se sont suicidés en 2002. Chaque année, en France, 6% des hommes et 10% des femmes sont atteints par un épisode dépressif, selon la Fondation pour la recherche médicale. Selon une toute récente enquête menée par le Pr Jean-Pierre Olié, chef de service à l'hôpital Sainte-Anne, à Paris, 1,5 million de Français absorbent quotidiennement des antidépresseurs. Les conclusions de l'étude suggèrent «une tendance continue à l'augmentation de la consommation d'antidépresseurs».

La psychanalyse? Une perte de temps.

Quant à la psychanalyse, c'est souvent une perte de temps, accuse David Servan-Schreiber. Selon lui, elle entraîne les patients dans la dépendance - une analyse dure, en moyenne, six ans. «Guérir n'est d'ailleurs pas le but de ce travail, dénonce-t-il. Les psychanalystes en conviennent: il s'agit seulement de s'accepter. Si, après ce travail sur soi, on se sent mieux, c'est du bonus.»

Dans la salle à manger de David Servan-Schreiber, une photo en noir et blanc d'un JJSS tout jeune, flanqué de deux enfants, est posée sur une étagère. «L'esprit de mon père souffle à travers toutes les pages de mon livre», affirme-t-il. Il l'a en partie écrit sur le bureau où, il y a trente ans, il l'avait vu, tout un été, rédiger son best-seller, Le Défi américain. David vient seulement de rentrer en France, après vingt ans passés aux Etats-Unis.

En 1980, après avoir commencé ses études de médecine au centre hospitalier universitaire Necker, à Paris, il était parti pour les Etats-Unis. Il se passionne pour l'informatique. «C'était alors le début de l'intelligence artificielle appliquée à la médecine, raconte-t-il. On commençait à se servir des ordinateurs pour l'étude du cerveau. Je m'y intéressais énormément. Je voulais étudier dans un département de pointe.» Le jeune Servan-Schreiber termine ses études de médecine à l'université Laval, au Québec. Il part ensuite pour l'université Carnegie Mellon, à Pittsburgh, aux Etats-Unis, campus le plus avancé dans les sciences de l'informatique. «Je leur ai alors proposé de faire un doctorat dans un domaine qui n'existait pas encore: les sciences neurocognitives, sous l'égide du Pr Herbert Simon et de James McLelland, l'un des pionniers de la simulation des réseaux de neurones par ordinateur», raconte-t-il. Sa thèse de doctorat est publiée en 1990 par la prestigieuse revue Science, puis il cofonde, avec Jonathan Cohen, le premier laboratoire de sciences neurocognitives appliquées à la psychiatrie. 20 personnes travaillent sous la direction des deux jeunes médecins. A l'aide d'ordinateurs, ils réalisent des simulations des réseaux de neurones pour comprendre leur rôle dans les émotions. «Nous avons senti qu'il y avait une révolution dans la chimie du cerveau,» raconte le Dr Jonathan Cohen, aujourd'hui directeur du Center for the Study of the Brain, Mind and Behavior, à Princeton, qui a le calibre, selon les spécialistes, d'un futur Prix Nobel. «La psychiatrie souffrait jusque-là d'un dédoublement de la personnalité, poursuit le chercheur. Une partie de cette discipline étudiait le comportement de l'esprit, l'autre, le cerveau. Nous avons réalisé des modèles informatiques pour comprendre comment fonctionnait le cerveau et quels étaient les mécanismes de ses dysfonctionnements.»

«Savoir comment aider les individus qui souffraient était finalement plus intéressant que la recherche»

Après sa formation scientifique dans le laboratoire, David Servan-Schreiber est déconcerté par la réalité de la pratique clinique. «Les médecins me semblaient trop imprécis dans leur démarche, explique-t-il. Ils étaient beaucoup plus intéressés par la pratique que par les fondements scientifiques de ce qu'ils enseignaient. J'avais l'impression de n'apprendre que des recettes. Je trouvais cela trop éloigné de l'esprit de questionnement permanent et de la précision mathématique qui m'était devenue familière.»

«Pour une appendicite, nous consultons la médecine occidentale. Mais pour une maladie chronique, ses traitements ne marchent pas»

Des techniques complémentaires. Autre clef des résistances du milieu médical, selon lui: les traitements conventionnels font vivre quantité d'intermédiaires. «Chaque fois que je prescris du Prozac, il y a toute une chaîne de gens qui, derrière moi, gagnent de l'argent - du labo aux démarcheurs médicaux. Le système économique a tout à gagner à ce que je prescrive un médicament» ( voir l'article sur Philippe Pignarre, ci-contre ). Autre frein à l'adoption des techniques «complémentaires»: la plupart de ces interventions ne peuvent pas faire l'objet d'un brevet, il n'y a donc aucun intérêt financier à investir dans la recherche. Enfin - et c'est peut-être là le véritable verrou - on ne comprend pas encore les mécanismes d'action d'un grand nombre de ces pratiques. «Des études, comme celles de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ou du National Institute of Health, démontrent l'efficacité de certains traitements, telle l'acupuncture, qui combat la nausée pendant la grossesse - mais on ne peut pas expliquer pourquoi cela marche. De la même façon, il a fallu quinze ans pour que le lithium soit approuvé. On ne saisissait pas comment un sel naturel soignait les maladies maniaco-dépressives. La médecine occidentale - et je l'approuve - veut comprendre. C'est un obstacle à l'acceptation de certaines techniques.» D'aucuns déclarent qu'ils ne croient pas en ces traitements, déplore-t-il. «Mais croit -on aux antibiotiques? Non. On observe leur efficacité, et on les utilise!»

En 1997, David Servan-Schreiber est l'un des cofondateurs du Center for Complementary Medecine (CCM), à l'université de Pittsburgh, l'un des tout premiers centres de médecine alternative rattaché à un hôpital universitaire. «Nous avons volontairement utilisé "complémentaire" plutôt qu'"alternative" parce que nous ne voulions pas nous livrer à du prosélytisme, explique le Dr Harold Pincus, vice-président du département de psychiatrie à l'université de Pittsburgh. Il s'agissait d'étudier ce que les expérimentations nous donnaient, de voir comment on pouvait appliquer ce que l'on trouvait et d'analyser quels étaient les mécanismes au travail.»