gasex pas cher en ligne jeux gratuits

Merci pour votre article. Je cherchais des infos, quelque peu angoissé car en crise depuis cet après-midi. J'avais vu un ORL il y a quelques mois qui ne pensait pas qu'il s'agisse des fameux cristaux mais qui m'envoyait faire de la rééducation vestibulaire chez un kiné. Mais je me suis dit "pfff, encore un truc qui ne sert à rien" et n'y suis pas allé. Je prends rendez-vous demain. Encore merci à vous.

Bonjour Fofie, bonjour à tous,

bonjour je souffre de crises de vertige depuis plus de 25 ans, j'ai 37 ans et je n'ai pas de problème ORL ni neuro, j'ai découvert que j'ai une hypothyroïdie que je commence à traiter et une arthrose cervicale étagée, on incrimine l'arthrose mais je ne pense pas que c'est la vraie cause car le vertige je la'i depuis l'age de 12 ans, j'ai pris agyrax, serc et tanganil mais ça ne donne rien. les crises ont doublé de nombre et de gravité, j'ai plus de 10 crises par ans, j'habite en algerie et je ne sais pas si ça existe la kine vestibulaire, aidez moi svp.

merci beaucoup d'avoir pris le temps de cet article; j'ai vécu la même chose que vous et vous lire m'a quelque part rassurée,j'ai imprime la manœuvre a faire et cela m'est très utile.

Je viens de perdre un post. Je suis trop mal pour poursuivre ce soir. Je reviendrai vers vous demain. Mais dès cet instant, je veux vous dire que, il y a presque 4 ans (début janvier 2010/neige paralysant les déplacements) j'ai abandonné rapidement les séances de kiné prescrites par un ORL, pcq "ça ne passait pas" avec cette "pro" avignonnaise. Elle avait "prédit" 2 ans pour me remettre sur pieds… Je n'ai aucun regret: son manque de psychologie et d'empathie (pour employer un terme en vogue) étaient des modes rédhibitoires; Merci anticipé pour votre aide.

merci pour cet article.

Bonjour J'ai beaucoup apprécié votre expérience qui raconte vraiment bien le malaise au sens propre et figuré! Je souffre depuis l'été 2013 de vertiges très légers et surtout dans mon sommeil. J'ai encaissé comme réponse " c'est le stress la fatigue et patati et patata. " Jusqu'au mois dernier Février 2014 GROS MALAISE URGENCE et tout le tra la la d'une bonne crise VPPB! Aujourd'hui le 8 Mars 2014 je suis soulagée après m'être battue au CHU pour que l'on me fasse une manipulation! On me parlait d'une éventuelle névrite qui m'aurait mise au tapis. Et non après 3 rendez-vous on se décide à me basculer HOP à droite HOP à gauche GLOUPS GLOUPS GLOUPS et me voilà soulagée de ce terrible mal de mer vécu tout ce mois de Février. Je suis vidée épuisée angoissée parfois. J'ai trouvé un kiné vestibulaire non loin de chez moi! Seulement il m'a expliqué que je devais trainer mon problème depuis trop longtemps et de ce fait je vais avoir une cicatrisation plus longue. Il m'a donné des consignes de gestes à ne pas faire de positions à éviter. Je reste avec une douleur parfois sourde parfois vive dans mon oreille touchée mais pour l'instant il ne me refait pas d'autres séances car il préfère attendre que j'aille mieux. C'est un peu déstabilisant ( pas pire que les malaises mais déstabilisant tout de même ) Je fais quoi? Je revoie un ORL j'insiste sur ma douleur qui me freine encore au quotidien. J'ai toujours de tous petits vertiges en sourdines surtout les matins. Je ne sais plus comment gérer car d'abord c'est grâce à moi que l'on s'est décidé à me manipuler et désormais j'ai un kiné peut-être un peu trop prudent ou débordé.. On se sent un peu bête mais si mal lorsque ça tourne encore en douce dans un petit coin de notre tête. Je suis de passion chanteuse musicienne et j'ai même peur de me faire du mal lorsque je chante souffle dans l'harmonica ou gratte ma guitare ♫ Je suis abrutie après chaque moment que je m'offre avec ma musique et là mon moral en prend un coup. J'adore faire du sport mais je gère encore mon corps juste pour ne pas rater mon assise et surtout la chaise;-( BREF oui je suis soulagée de la crise mais je reste de travers et je ne me sens pas sortie d'affaire. Alors il attend quoi mon kiné vestibulaire? Que je cristallise ou que je cicatrise? J'aimerai vraiment être rassurée sur cette douleur et ces restes de vertiges. Merci.

Bonjour, Comme bon nombre,je cherche depuis assez longtemps (4 ans) une solution à ces vertiges. Ils sont très handicapant en ce qui me concerne.Je ne peux parfois pas conduire et ça me provoque des crises d'angoisse à la simple idée de devoir prendre mon véhicule. Cette gêne me rend très souvent dépendant des autres et c'est extrêmement frustrant. Je précise que j'ai 41 ans et que que ces crises m’empêche de vivre sans stress. Après plusieurs visites,orl,scanner,tanganil?prises de sang. toujours au même point. La seule difference est qu'avec le temps,je sens les vertiges venir.Je vais bien sur essayez ces exercices et je vous informerai des résultats. Merci.

vente precose en tunisie

13 février 2013 à 16 h 31 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Bonjour, désolé d’avoir mis autant de temps a donner des nouvelles. Merci beaucoup pour vos messages de soutien et conseils. J’ai passé de mauvais moments comme vous l’avez compris sur mon premier message. Le dimanche au soir j’ai été très légèrement aux toilettes (une selle diarrhéique ridicule!) Toujours très fatiguée, vaseuse.Le lundi je n’ai pu aller travailler toujours aussi faible, j’ai repris l’alimentation le dimanche par une soupe. Oui le samedi, joue J, j’avais mangé plus que light: une petite portion de riz demi complet de rien du tout et nature en plus. Rien avant et absolument rien après! Le lundi j’ai été deux fois a la selles suite a un lavement préconisé au tel par la naturopathe, j’ai seulement évacué le lavement avec des résidus de matières et la seconde fois un gaz plus un peu de matières. MAIS ABSOLUMENT pas cette fameuse diarrhée que j’entends parler, que je vois écris etc…. Je me sentai toujours fatiguée et pas « nette ».

Je n’avais pas de bouillotte, alors j’en ai commandé une le soir du message de Wladislas, je l’ai reçu d’ailleurs ce jour. Bon c’est un peu tard mais depuis le temps que je devais le faire. J’ai repris le travail mardi et depuis toujours fatiguée, et douleurs de dos qui se sont réveillées depuis ce week end étrange…. Je vais vois mon ostéopathe que je connais, demain « en urgence ». La naturopathe me dit qu’elle a fait l’expérience de la cure du dr clarck a trois reprises et que la 1ère et 3eme fois ce fut impeccable et sans soucis mais la seconde fois cela s’est passé comme moi. Elle m’a aussi dit que ce n’étais pas certainement le moment idéal pour faire la cure au vue de la période hivernale et du froid actuel….Elle me l’avais dit pourtant lors de notre première consultation mais je ressentai le besoin de le faire MAINTENANT.

Volà depuis je suis allé a la selle normalement sans aucun indice d’avoir fait une cure de foie…. Déçue et échaudéede prime abord par cette mauvaise expérience mais il est certain que je la recommencerai et ne veux pas rester sur un échec.

Ha, pour le lavement ce fut mon premier c’est tout bête et ce que je vais dire aussi mais est ce normal si il y avait autant d’eau (je l’ai mis vraiment tout doucement, goutte a goutte) dans mon rectum et qui perlait a l’extérieur. Ca coulait tout seul pourtant je l’ai mis correctement j’en suis sûre! Sur 1L je n’en ai passé que la moitié et ca m’a pris déjà bien 30 minutes…..

Voilà, mille merci….. MARTINE.

nephtis.

14 février 2013 à 12 h 35 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

bonjour martine je viens de m’apercevoir que je n’avais pas répondu directement à votre message.

voilà, c’est fait.

bonne journée à vous.

si vous voulez me téléphoner 02 90 913 508 je suis à mon 20 nettoyage.

je vous expliquerai de vive voix.

nephtis.

14 février 2013 à 12 h 42 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

vente precose en tunisie

Olivier.

19 octobre 2014 à 15 h 54 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Super, j’adore ces témoignages 🙂

Anthony.

20 août 2014 à 15 h 26 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Je souffre d’une candidose et suis un régime sans lactose/gluten depuis maintenant 3 mois. Je sais que la plupart de mes problèmes viennent du foie, mais pour ma part le problème n’est pas un manque de bile mais un excès de bile. Ce lavement est-il aussi préconisé pour les personnes produisant trop de bile?

Olivier.

19 octobre 2014 à 15 h 49 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Je ne sais pas désolé. Peut être qu’un lecteur pourra y répondre. US Search Desktop.

We appreciate your feedback on how to improve Yahoo Search. This forum is for you to make product suggestions and provide thoughtful feedback. We’re always trying to improve our products and we can use the most popular feedback to make a positive change!

If you need assistance of any kind, please visit our community support forum or find self-paced help on our help site. This forum is not monitored for any support-related issues.

The Yahoo product feedback forum now requires a valid Yahoo ID and password to participate.

precose pas cher paris nice

achat precose livraison rapide fleurs

Quand avez-vous commencé à ressentir des douleurs abdominales ou d'autres symptômes? Avez-vous déjà ressenti ces symptômes avant ou est-ce la première fois? Est-ce que votre douleur est continue? Avez-vous des nausées, des vomissements, de la fièvre, du sang dans vos selles, de la diarrhée ou une constipation? Avez-vous subi une intervention chirurgicale au niveau de votre ventre? Avez-vous eu une radiothérapie à l'abdomen? La mise en place d’une intraveineuse (IV) dans une veine du bras du patient La mise en place d’une sonde nasogastrique (NG) par le nez jusqu’à l’estomac afin d’aspirer l’air et le liquide, dans le but de soulager le gonflement abdominal La mise en place d’un tube mince et flexible appelé cathéter dans la vessie, afin de récupérer l’urine pour d’éventuelles analyses.

Diagnostiquer une occlusion intestinale.

Les tests et analyses habituellement effectués pour diagnostiquer une occlusion intestinale sont:

Occlusion intestinale et examen physique.

Le médecin interroge le patient sur ses antécédents médicaux et ses symptômes. Il devra également faire un examen physique afin d’évaluer la situation thérapeutique du patient.

Le médecin peut soupçonner une obstruction intestinale si le ventre du patient est gonflé ou s’il y a une protubérance au niveau de son abdomen. Il peut également sonder les bruits intestinaux avec un stéthoscope.

Occlusion intestinale et examens d'imagerie.

Pour confirmer un diagnostic d'occlusion intestinale, votre médecin peut recommander une radiographie abdominale ou un scanner. Ces essais vont également aider le médecin à déterminer si l' occlusion intestinale est un iléus paralytique ou une obstruction mécanique et si l' obstruction est partielle ou complète.

Traitement chirurgical et médicaments contre l’occlusion intestinale.

Le traitement de l'occlusion intestinale dépend de sa cause, mais nécessite généralement une hospitalisation.

Une hospitalisation pour stabiliser l’état du patient.

Lorsque le patient arrive à l'hôpital, les médecins vont d'abord tout faire pour le stabiliser afin qu’il puisse suivre un traitement. Ce processus peut être:

Traitement d'une obstruction mécanique partielle.

Si le patient a une obstruction mécanique dans laquelle un peu de nourriture et un peu de liquide peut encore passer (obstruction partielle), le patient peut ne pas avoir besoin d'un traitement supplémentaire après avoir été stabilisé.

Le médecin pourra alors recommander un régime spécial à faible teneur en fibres qui est plus facile à supporter pour un intestin partiellement bloqué.

Si l' occlusion intestinale ne disparait pas d’elle-même, le patient pourra alors avoir besoin d’une intervention chirurgicale pour la soulager.

precose generique pas cher en france

vente precose pfizer

– les fruits secs et oléagineux (noix, amandes, pécannes, noisettes, macadamias) sauf les noix de cajou.

Surtout, tentez l’aventure, parce qu’il a été prouvé et archi prouvé que vous pouvez vous guérir vous même, en suivant le bon régime et en faisant de l’exercice.

Il ne s’agit pas pour vous de “bouger et surveiller votre alimentation”, mais d’avoir l’auto-discipline de vous sauver la vie.

Des suppléments peuvent aussi participer à votre retour vers l’équilibre.

La supplémentation du diabète.

Comme je vous le dis plus haut, c’est principalement l’inflammation qui est à l’origine du Diabète, mais en suivant le régime anti candida, votre consommation de légumes crus devraient vous aider de ce coté.

Par contre, vous devez prendre ce qui stabilise votre taux de sucre dans le sang:

– le picolinate de Chrome, 400 à 600 mg par jour.

– l’ail en gélule (kyolic de wakunaga)

– le jus Tahitian noni, 3 fois 60 ml par jour.

– la L-glutamine, réduit les grosses envies de sucre.

– le sulfate de vanadyl, aide l’insuline à faire baisser le taux de sucre dans le sang, 10 mg par jour.

achat precose livraison rapide fleurs

vente precose en tunisie

Les thérapies cognitivo-comportementales (TCC)

Il s'agit de traitements qui visent à examiner et à évaluer les craintes d'une personne afin d'élaborer des méthodes qui lui permettent de faire face au stress et à l'anxiété. Tout le monde ne réagit pas de la même façon aux thérapies cognitivo-comportementales et, bien qu'elles ne soient pas associées à un grand nombre d'effets secondaires, elles pourraient devenir une source d'anxiété pour certaines personnes. Les thérapies courantes comportent les techniques ci-après:

l'exposition et la prévention de la réponse (EPR) – selon cette méthode, une personne atteinte d'un TOC est exposée à des situations qui provoquent des pensées obsessives, mais elle est mise dans l'impossibilité d'accomplir les gestes rituels compulsifs habituels. Par exemple, on peut lui demander de toucher à une tasse sale et d'attendre un certain temps avant de se laver les mains. Il s'agit de l'une des thérapies cognitivo-comportementales les plus courantes et, selon des études, jusqu'à 75 % des patients traités ont vu une amélioration à long terme de leurs symptômes après 2 à 3 ans de traitement; la restructuration cognitive – cette thérapie exige que la personne traitée substitue une réponse différente (comme une respiration profonde) aux gestes rituels compulsifs habituels; l'arrêt des pensées – cette méthode consiste à bloquer l'apparition des pensées obsessives ou à en détourner son attention. Toutefois, ce procédé est généralement moins efficace que les autres types de TCC; la saturation – cette technique exige que la personne repasse la pensée obsessive plusieurs fois dans son esprit suffisamment longtemps pour qu'elle ne lui fasse plus d'effet et devienne dénuée de sens. Tout comme la méthode de l'arrêt des pensées, cette technique est généralement moins efficace que les autres types de TCC.

Les médicaments sur ordonnance.

La plupart des médicaments utilisés pour soigner un TOC influent sur le niveau de sérotonine, un messager chimique du cerveau. Les médicaments les plus efficaces contre les TOC sont les antidépresseurs comme la fluoxétine, la paroxétine, la fluvoxamine et la sertraline. Ces médicaments appartiennent à la classe des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS). Les ISRS agissent en augmentant le taux de sérotonine dans certaines zones du cerveau. La clomipramine, qui est un inhibiteur non sélectif du recaptage de la sérotonine, est aussi couramment utilisée.

La clomipramine et les ISRS sont administrés dans l'éventail des doses normales d'antidépresseurs quand il s'agit de soigner un TOC. Notons que ce n’est parfois qu’après 12 semaines de traitement qu’une modification notable des symptômes de TOC s’observe, et qu’une évaluation exhaustive de l’efficacité du médicament ne peut avoir lieu avant au moins 6 semaines d’essai aux doses complètes. Parmi les autres médicaments qui peuvent être utilisés dans le traitement d'un TOC, notons des antidépresseurs plus récents, comme la venlafaxine, des benzodiazépines, et le buspirone pour soulager l'anxiété, ainsi que des stabilisateurs de l'humeur et certains médicaments antipsychotiques. Les personnes atteintes d'un TOC doivent collaborer étroitement avec leur médecin et leur pharmacien pour trouver le médicament le plus efficace dont elles peuvent tolérer les effets secondaires.

Les enfants atteints de TOC présentent habituellement d'autres problèmes psychiatriques, tels que la dépression, des troubles d'apprentissage, des troubles paniques et des phobies sociales. Les médicaments peuvent être utiles mais, en général, ils sont prescrits seulement lorsque les thérapies cognitivo-comportementales se sont révélées inefficaces.

Comment la famille peut-elle venir à la rescousse?

Lorsqu'une personne est atteinte d'un TOC, c'est toute sa famille qui en est touchée. Il se peut que les membres de la famille éprouvent de la difficulté à accepter que le parent atteint d'un TOC ne puisse cesser son comportement perturbateur. Ils pourraient ressentir de la colère et de la rancune. Mais les familles peuvent apprendre comment encourager et soutenir ce parent afin qu'il obtienne de l'aide et suive son traitement jusqu'au bout. Quelques familles trouvent que les thérapeutes familiaux ayant reçu une formation en troubles obsessionnels-compulsifs peuvent les aider à faire face à l'affection du parent qui leur est cher.

Pour tout renseignement, communiquez avec l'Association canadienne pour la santé mentale. Diverticulite.

Ce qu’est la diverticulite.

vente precose en tunisie

vente precose en tunisie

Puis un éclairage sur toute cette période du diagnostique du diabète durant laquelle je me cachais encore la vérité pour mieux ne pas l’affronter.

Me voilà parti dans le train train quotidien d’un parcours médicamenteux pour vivre avec mon diabète. Aussi faire baisser mon cholestérol. Sans oublier garder à un niveau correct mon hypertension.

Mais sans prévenir, en événement imprévisible me met une baffe en plein endormissement. C’est le premier déclic de ma révolte contre le diabète: la NASH entre de plein fouet dans mon chemin de pensée. Lors de la journée porte ouverte de GENFIT l’explication de la NASH m’interroge.

Les chapitres à venir au fil des jours comporterons deux principaux aspect. En premier pour suivre ma progression pour guérir du diabète de type 2, je me suis équipé d’appareils connectés que je vous présenterai. Puis un petit exposé sur ma vie maintenant en attendant 2020 le verdict de l’assurance maladie. Mon espérance de vie augmente chaque jour maintenant. Ne prenant plus de médicaments, je veux guérir de mon diabète naturellement.

En conclusion.

En conclusion, le diabète de type 2 n’est qu’une fatalité et l’on peut reprendre sa vie en main et agir pour en guérir naturellement. Le syndrome des jambes sans repos: les traitements.

Traitements non pharmacologiques.

Pour des patients souffrants de symptômes léger de SJSR, il sera préférable de faire appel à une approche non pharmacologique pour éviter les effets secondaires des médicaments, surtout pour les personnes âgées ou les enfants.

– Les personnes doivent commencer à avoir un horaire de sommeil régulier et pratiquer des saines habitudes de sommeil. – Des activités physiques d’intensité légère à modérée (ex. exercices d’étirement) juste avant l’heure du coucher – Des massages des jambes – Des bains chauds ou froids – Des activités mentales peuvent s’avérer utiles pour décentrer l’attention vers autre chose que les symptômes.

Par ailleurs, les activités sédentaires comme le cinéma ou les longs trajets seront préférables le matin, tandis que les activités comme la marche, les travaux ménagers ou l’activité physique peuvent atténuer les symptômes de SJSR si elles sont effectuées en fin de journée.

vente precose pfizer

achat precose livraison rapide fleurs

C Chris a écrit.

Je viens de lire votre page très intéressante sur la dépression. Je travaille en aide à domicile et vos témoignages sont précieux, car je rencontre souvent des personnes en dépression.

J’ai fait une tentative de suicide il y a 26ans dont je n’ai pas encore trouvé toutes les causes. Je suis restée deux jours en centre de psychiatrie et j’ai signé une dérogation de sortie. Je me suis prise en charge toute seule sans médicaments comme si quelque chose en moi m’avait dit « sort d’ici, ne reste pas dans ce centre, ce n’est pas ta place ».

Ensuite, j’ai quitté la personne avec qui je vivais et qui a probablement été l’un des facteurs déclencheurs.

Je n’ai pas eu ensuite de rechute et j’ai repris le sport. J’ai réussi à élever mon fils seule. Il est actuellement ergothérapeute en France et travaille pour un cabinet médical comme indépendant. Je n’ai pas refait ma vie sentimentale et c’est probablement le point le plus sensible de ma vie.

L’artistique m’a beaucoup aidée à reprendre confiance en moi ainsi que le contact avec la nature et les animaux. J’ai repris l’année dernière une année d’études en accompagnement de personnes en fin de vie et tout ce qui encadre le deuil, ainsi que le suicide.

Comme quoi, une expérience de notre vie peut être aussi un chemin de compréhension et d’aide aux autres. Je n’ai pas encore trouvé ma vraie place professionnelle, je me cherche encore sur certains niveaux quant au public avec lequel j’ai vraiment envie de travailler. Cela restera probablement dans l’aide aux personnes avec ma pointe artistique et je continue à croire que rien n’est impossible, bien sûr cela est ma propre expérience.

J’espère que mon témoignage pourra apporter l’espoir que l’on peut revivre même après un passage tragique de notre vie.

Bien à vous, Chris.

J Jean-Baptiste a écrit.

Bonjour Chris et merci pour ce commentaire!

precose pas cher paris nice

– la peste (en particulier la peste pneumonique qui peut s’avérer mortelle sans traitement antibiotique).

Symptôme toux.

On distingue principalement 4 sortes de toux, les symptômes et les origines sont différents pour chaque toux.

1. toux sèche (aussi appelé toux irritative ou encore toux non productive):

Durée:

La plupart du temps il s’agit d’une toux aiguë (sur une courte durée)

Symptômes:

Il s’agit d’une toux comme son nom l’indique sèche qui ne produit et n’évacue pas de mucus, inutile, épuisante et qui peut parfois aggraver des lésions existantes.

Causes:

Les origines d’une toux sèche sont souvent virales et peuvent être accompagnées par un rhume, une otite, un refroidissement: c’est en général le symptôme du début du refroidissement.

Comme on le voit sur l’infographie ci-dessous en cas d’infection virale (ex. refroidissement ou rhume) la toux sèche apparaît après plusieurs jours mais précède en général la toux grasse.

vente precose en tunisie

Avant je n’étais pas comme ça. Avant de connaître l’ordinateur, internet, les jeux vidéos… j’étais moi-même. J’étais heureux, j’avais la belle vie même en venant d’une famille très modeste. Je travaillais bien à l’école, je fesais du foot en club, dehors avec les potes, j’avais pleins de copines… et aujourd’hui, rien. Il me reste 1 ou 2 bons potes sur le gros paquet que j’avais avant. Mais j’ai rien, pas le permis, pas de diplôme, je sais pas quoi faire de mes journées. Je me préoccupe plus de mes jeux-vidéos que de retrouver une vie sociale. J’en ai marre, ça me gonfle… je n’ai la motivation à rien. Je sais que je dois me bouger le cul, me dire que tout le monde à des problèmes et que c’est la vie, mais rien n’y fait, je reste bloqué.

Si quelqu’un peut m’aider, ça serait vraiment sympathique!

PS: bonne chance à tous ceux qui déprime aussi. Pensez à vos proches et à la vie. C’est ce que je fais pour dégager les idées suicidaires. Je sais, je dis ça alors que je n’arrive pas moi-même à m’en sortir, lol. Et très bon site au passage, j’espère qu’il en a aider plus d’un. Vu le nombre de gens qui vont mal dans le monde…

J Jean-Baptiste a écrit.

Merci infiniment pour votre partage. Il reflète déjà un certain travail sur vous-même, ce qui ne peut qu’être bénéfique. Vous avez en effet cerné les limites de votre motivation et savez d’où le mal provient.

Il ne reste, comme vous le dites si bien, qu’à mettre un grand coup de pied dans ce désarroi pour recommencer à vivre. Bien entendu, voilà qui est plus difficile à faire qu’à dire.

J’ai noté une chose assez importante dans votre retour: vous dites en effet qu’à un certain point, vous vous êtes confié à votre mère, et que cela vous a permis d’aller voir un psychologue.

En cela, on peut voir que le partage est une chose primordiale. Vous devez trouver des sources d’extériorisation, autres que les jeux vidéo qui semblent être le symptôme d’une volonté de s’échapper du monde réel.

Je vous invite donc à continuer sur votre lancée, sur ce blog ou ailleurs, en postant des commentaires pour commencer. Peut-être même pourriez-vous mettre votre ressenti par écrit, de manière quotidienne et personnelle, afin de lui faire face, plutôt que de le fuir.

La dépression ne se guérit pas du jour au lendemain, c’est une certitude, mais certaines décisions peuvent aider. Pourquoi ne pas confier votre console de jeux à un ami ou à de la famille, afin de vous en sevrer quelque peu? Peut-être que cela pourra vous donner envie de sortir à nouveau?