seroquel xr 200 mg

19 octobre 2014 à 16 h 52 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Je ne savais pas que le nettoyage du foie pouvait provoquer une hémorragie. Dans ce cas vaut mieux éviter. Il existe d’autres solutions plus douces, même si moins radicales.

28 juillet 2014 à 0 h 02 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Je suis allergique à l’huile d’olive et aux noix, par quoi puis je remplacer cette huile et la teinture mère?

Olivier.

19 octobre 2014 à 16 h 50 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Dans ce cas ne pas en mettre. Par contre tout les matins il faut boire un jus de citron dans un peu d’eau tiède. Ça détoxifie aussi le foie.

3 août 2014 à 13 h 00 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Je souhaite vous faire partager mon expérience sur la cure du foie car je suis un peu perplexe. Mon témoignage fera écho à celui de Dim. Pour ma part, j’ai vomi le liquide pamplemousse/olive. Je détaille le tout ci-dessous, peut-etre que quelqu’un aura une clé pour m’expliquer ce qui s’est passé…

Comme décrit dans le protocole, j’ai démarré la cure avec 6 jours à boire 1L de jus de pomme, manger peu voir quasiment pas de matières animales (oeuf, lait, viandes, fromages). Mon régime alimentaire habituel se compose principalement de fruits et légumes puis de protéines végétales. Donc pas de changement drastique de ce côté-là. Bref, le 6e jour, je suis le protocole à la lettre. Vers 22h je me couche donc après avoir ingéré le verre d’huile olive au pamplemousse. C’est assez doux au début puis j’ai le sentiment que le pamplemousse est particulièrement acide. Je bois avec une paille histoire de ne pas trop faire durer le plaisir. Je me couche immédiatement et ne bouge pas d’un centimètre pendant 30 mn. Ensuite, j’effectue une méditation par le souffle: car impossible de dormir avec tout ce qui se trame dans mon corps. Je suis à la fois curieuse, excitée par ce qu’il se produit (je sens des choses se déplacer dans mon corps mais plutôt du côté des reins… bref, je ne suis pas une experte en anatomie). Vers 11h45-minuit je dois me relever car une envie pressante d’aller à la selle m’y pousse. Je me recouche immédiatement sur le dos et alors que je n’avais pas bougé en position allongée jusqu’alors, je tente de m’installer sur le côté dans la position de l’enfant (ma position habituelle pour l’endormissement) et là, je sens comme une vague se déplacer dans mon estomac (est-ce que le reflux olive/pamplemousse décrit dans certains articles sur le web?) et une nausée me submerge. Me voici de retour dans les WC, une forte nausée me prend alors, puis des sueurs puis plus rien. Je me réveille quelques minutes/secondes(?) plus tard et là, je réalise que j’ai vomi olive et pamplemousse alors que j’étais inconsciente. Désillusion totale, je réalise combien je me suis mise en danger… Nettoyage, puis je me recouche environ 20 mn plus tard. Je passe une bonne nuit. J’échange avec une amie spécialiste de la médecine chinoise qui me conseille de prendre de nouveau du pamplemousse, mais seul cette fois-ci. Je m’exécute au petit matin. Déterminée à observer les effets de la cure, je prends ensuite les verres de solution d’epsom à 6h puis à 8h du matin le 7e jour. J’ai observé un certain nombre de choses dans la cuvette sans pour autant être certaine qu’il s’agit bien de calculs… Il est encore trop tôt pour décider du succès de la cure sur mon foie mais je peux déjà affirmer que je suis éreintée par une nuit de très mauvais sommeil et les vomissements. Ce qui me fait le plus peur c’est que je me suis lancée dans ces pratiques car j’y voyais une solution naturelle et sans danger à des problèmes de foie. J’ai consulté nombre de sites internet et lu beaucoup de témoignages, sans pour autant y trouver d’indications ou de mises en garde sur les dangers d’une telle pratique pour quelqu’un de lambda comme moi (pas d’affection particulière ni de maladie). Peut-être pourrez-vous m’éclairer à la lumière de mon témoignage, sur les probables raisons des vomissements et malaise. En tous cas, je conseille vivement aux personnes qui souhaitent faire cette cure de ne pas s’embarquer seul(e)s dans l’aventure et de se faire accompagner par un naturopathe. Ce que je n’ai pas fait et je le regrette aujourd’hui. Mon mari qui était présent hier et cette nuit, n’a de cesse de me répéter les conséquences terribles qu’aurait pu avoir ma pratique si jamais je m’étais ouvert la tête lors de mon malaise. Je crois que j’aimerais effectuer d’autres cures dans le futur car ma démarche est profonde, néanmoins, je réfléchirai à deux fois avant de recommencer et tâcherai de comprendre ce qui s’est passé cette nuit. Bonne continuation à tous,

Olivier.

19 octobre 2014 à 15 h 57 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Merci pour ton témoignage. Effectivement, l’aide d’un naturopathe est très utile. Peut-être que votre alimentation juste avant la cure était trop importante ou trop riche. Le vomissement est alors une réaction de rejet d’un trop plein.

4 août 2014 à 5 h 52 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

celebrex 200 mg prix philippines

La consommation d’eau, dans certains cas, n’est pas suffisante pour se réhydrater. Quand une déshydratation sévère est avérée, une hospitalisation est fortement recommandée. La perfusion par voie sous-cutanée ou par voie veineuse s’impose en cas de déshydratation avancée. 1) deux semaines de repos 2) reprise en douceur, endurance pendant quelques semaines.

J`ai resolu mes problemes de periostites en adoptantune autre maniere de courir. Je cours en pleine conscience, c`est a dire que je suis conscient des contacts de mes pieds, de mes orteils notamment, sur le sol. A chaque seconde, avec de la pratique car l`esprit a tendance a divaguer, je suis conscient de mes pieds frappant le sol, du contact de mes orteils. Je concentre TOUTE mon attention sur ce contact. C`est une forme de meditation, bien connue dans le bouddhisme, pratiquee par les moines Theravada (mais en marchant!). Les bienfaits, tant sur le mental que sur le physique, de la marche consciente sont connu depuis tres longtemps en Orient. Pour ma part, j`ai resolu ce probleme de periostite, et je peux courir de maniere beaucoup plus efficace.

Qu'est-ce que c'est les "etonic stabil plus"?

une paire de pompes marque etonic, modele stabil plus, chez endurance shop.

salut c'est encore moi,

j ai une douleur sur le long du tibia a linterieur a 10cm au dessus de la cheville sur 3;4 cmest ce une periostite douleure aparue apres une course (ma premire)quelqu un peut me repondre merci.

Je n`ai pas tout lu mais la meilleure solution c`est de mettre de la glace pour la douleur et de strapper tres fort quand tu cours ( pas trop quand meme ). Tu peux utiliser des huiles de massages a base d'huile essentiel, arnica notamment.

pour vos pieds pas de problemes moi aussi j'avais mal il y a un nouveau podo qui vient de s'installer en face la poste derriere coty,c'est le cas de le dire le pied. il bosse super bien.

REPOSER VOUS TOUS EST A VOTRE DOULEUR AJOUTER DE LUIL D' D'OLIVE.

Salut moi je traine une periostite a chaque tibia et je n aime pas trop les methode qui consiste a guerir en se faisant mal.Donc je vous conseil un gel hypoallergenique(FLEXIKINE)c est terrible vous m en direz des nouvelles.En complement argile sur la zone douloureuse.Sa vaut vraiment le coup.

bonjour, ya-t-il des personnes souffrant de ces douleurs et pratiquant le parachute?

salut a tous j'ai des periostites depuis un ans et demi sur mes deux jambes. J'ai tout essayer: - radio - sintigraphie - homeopiatie - mesotherapie - ondes de choc - choc electrique ( je ne sais plus le nom ). rien ne marche en ce moment je boit 3L d'eau par jour, je vois un podologue, je glace tout les soirs, je me fait ecraser les tibias avec un bamboo ( sa fait tres mal c'est normal ) surtout ne pas forcer. je vais aller voir un osteopate ala rentree car sa vient dun problem de dos, dos cambre ( avec les fesses quui ressorte ) en tout cas sa a lair daller mieu. Voila bisoux a tous.

celebrex et tendinite

la constipation n’est pas une maladie grave, mais une maladie bénigne, qui entraîne rarement des complications. Si elle est chronique, elle peut dans certains cas plutôt rares entraîner des complications. La constipation peut également être un des symptômes d’une maladie grave, comme par exemple un cancer intestinal.

Pour en savoir plus sur les différentes complications possibles en cas de constipation chronique, lire l’article suivant: Complications de la constipation.

Traitement de la constipation chronique.

Prévention de la constipation.

Il existe un certain nombre de mesures simples à appliquer quotidiennement afin de prévenir la constipation, y compris la constipation chronique. Ces quelques bonnes habitudes permettent de favoriser le transit et ainsi d’éliminer ou de réduire les risques de constipation chronique.

Voici les principaux conseils à suivre au quotidien:

boire beaucoup d’eau (1 à 2 litres d’eau minérale par jour), afin de ramollir les selles avoir une alimentation riche en fibres (fruits & légumes frais, céréales, légumineuses, …), ce qui favorise le transit faire de l’exercice (notamment les activités qui stimulent les muscles abdominaux) ne pas se retenir d’aller à la selle prendre le temps de manger et manger à heures fixes.

Pour en savoir plus sur ces conseils, et en découvrir d’autres, lire l’article suivant: Prévention de la constipation.

Traitement de la constipation chronique.

Tout d’abord, il est essentiel d’ adopter une bonne hygiène de vie en suivant les quelques conseils de prévention de la constipation décrits ci-dessus. Cela permettra, même en cas de constipation chronique, d’ améliorer votre transit intestinal, de favoriser votre guérison et peut être d’avoir à supporter un traitement moins long et contraignant (notamment la prise de laxatifs sur le trop long terme).

prix de vente celebrex 200mg

celebrex 200mg prix maroc

Aujourd’hui l’histoire est différente.. Je connais l’événement déclencheur, mais je ne sais pas comment réagir et rebondir… Ma fiancée m’a fait sortir de cette première dépression il y a peu, pour elle j’ai arrêté de parler à tout mes proches, car elle est jalouse et possessive, et j’ai refusé une formation en BTS qui m’était alors proposé, pour pouvoir réaliser nos projets. Comme dis dans un commentaire plus haut, j’ai une dépendance pour cette personne, je ne me vois plus sans elle, car ma vie avant sa rencontre était un chaos.

La veille, elle a avoué m’avoir trompé 3 jours avant, avec son ex. Il faut aussi savoir que la mère de ma copine l’harcelait car, pour une raison que j’ignore, elle ne m’aime pas du tout, elle invite ce même ex, et encouragent sa fille à me quitter et à se remettre avec lui, car elle l’a quitté pour moi.

J’ai eu la faiblesse de tout lui pardonner, par peur de la perdre et de rechuter.. Je n’ai plus aucune confiance en elle, ni en moi.. J’ai un sentiment de culpabilité, depuis quelque jours elle me trouvait collant, et s’attristait de ne plus avoir d’intimité.. J’ai perdu l’appétit et le sommeil..

Je ne sais plus quoi faire.. Dois-je affronter la dépression? J’avoue en avoir peur… Je suis quelqu’un d’assez terre a terre, et en tant qu’étudiant, n’ai pas de moyens.. Impossible de payer les thérapies.. Et d’après les différents commentaires, il est hors de question pour moi de prendre un traitement..

En attente d’une suggestion, et selon la réponse, d’une aide, j’envoie un appel à l’aide dans le raz-de-marée qu’est internet..

(Désolé pour la syntaxe et l’orthographe, je sais que ça part un peu dans tout les sens, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour étoffer au mieux mon commentaire..)

J Jean-Baptiste a écrit.

Je comprends votre désarroi, même si je pense qu’il est un peu tôt pour parler de dépression. L’événement que vous vivez a inéluctablement remis beaucoup de choses en question et la peur vous envahit naturellement. Cependant, l’objectivité devraient revenir à partir du moment où vous serez prêt à faire face.

Dans votre commentaire, on peut voir que vous idéalisez la relation, ce qui sans doute pèse aujourd’hui largement sur votre état d’esprit. Vous êtes un individu à part entière, et comme en toute personne, du potentiel réside en vous. Non, vous ne devez pas tout aux autres, même si vous avez fait des choix en les prenant en considération.

En reprenant conscience de qui vous êtes et de ce que vous voulez vraiment, vous trouverez la force d’affronter cette épreuve, aussi douloureuse soit-elle et d’assumer vos choix, j’en suis certain.

Bon courage à vous, et n’hésitez pas à revenir partager sur Réussite Personnelle.

prenant 400 mg de celebrex

celebrex et tendinite

Si une personne rapporte une allergie à la pénicilline et a pris de l’amoxicilline par la suite sans faire de réaction, il est peu probable qu’elle soit allergique à la pénicilline étant donné qu’il s’agit de deux drogues identiques.

Avez-vous déjà ressenti des symptômes similaires sans avoir pris de médicament?

Si les symptômes se produisent en dehors de la prise du médicament, tout porte à croire qu’une autre affection en est responsable, pas une allergie au médicament.

Avez-vous une affection sous-jacente qui vous rend plus sensible à certains médicaments?

Par exemple, l’amoxicilline peut provoquer une éruption cutanée chez une personne atteinte de mononucléose et l’incidence d’une réaction aux antibiotiques sulfamides est plus forte chez les patients affectés par le VIH.

Étant donné les limites actuelles des tests cutanés pour détecter les allergies aux médicaments, les allergologues doivent s’en remettre à l’historique que vous leur donnez pour savoir s’il y a bien allergie. Il importe donc que vous fournissiez à votre allergologue le plus possible de renseignements.

Référence: Solensky R. Med Clin North Am Jan 2006.

Info asthme allergies, numéro 3 2006. ESCARRE.

Une escarre est un dommage de la peau et des tissus sous-jacents qui résultent d'une pression prolongée sur la peau. Les escarres se développent le plus souvent sur la peau qui recouvre les zones osseuses du corps, comme les talons, les chevilles, les hanches ou encore les fesses.

Les personnes les plus à risque d' escarres sont celles qui ont une condition médicale limitant leur capacité à changer de position dans un lit par exemple, celles qui utilisent un fauteuil roulant ou encore les personnes qui sont confinées dans un lit pendant une période prolongée.

celebrex 200 mg gélule

achat en ligne celebrex generic

Parmi les nouveaux médicaments en cours d’évaluation, on peut citer:

l’emtricitabine (Emtriva®), proche de la lamivudine, et également efficace dans le traitement des infections à VIH, mais dont l’efficacité ne semble pas vraiment supérieure à celle de la lamivudine ou à l’adéfovir; le ténofovir (Viréad®), aussi utilisé contre le VIH, voisin de l’adéfovir, il pourrait être plus efficace que ce dernier, avec encore moins de résistances; la telbivudine, dont les premières études suggèrent une efficacité plus grande que la lamivudine, que ce soit en termes de normalisation des transaminases ou de diminution de la charge virale, les essais en cours permettront de mieux préciser son efficacité et la fréquence des résistances; la clévudine, qui semble efficace pour diminuer la charge virale avec une bonne tolérance, mais les études sont moins avancées que pour la telbivudine.

Même si ces antiviraux utilisés en monothérapie n’ont pas une efficacité très supérieure aux traitements actuels, leur disponibilité permettra le développement de multithérapies adaptées à chaque malade, et permettra de prévenir l’apparition des résistances. Une autre piste de recherche porte non plus sur la lutte contre les virus, mais sur les moyens d’enrayer le développement de la fibrose hépatique (voir l’article sur les antifibrosants Jds n° 187).

Enfin, les chercheurs étudient la vaccinothérapie. Il s’agit de provoquer une réponse immunitaire chez les malades atteints d’hépatite chronique B en les vaccinant contre ce virus, ce qui, en théorie, pourrait soit accélérer la réponse naturelle (et la séroconversion), soit améliorer la réponse au traitement. La vaccinothérapie ne fonctionne pas avec les vaccins actuels. Des « supervaccins », spécialement prévus pour cet usage, semblent plus prometteurs.

Coïnfection avec le virus de l’hépatite C.

Lorsque les deux virus sont présents dans l’organisme, le plus souvent, le virus de l’hépatite C prend le pas sur l’hépatite B. La réplication du premier est forte et celle du second est faible. Dans ce cas, on traite la coïnfection VHB/VHC comme on traite une hépatite chronique C, en associant l’interféron pégylé à un autre médicament, la ribavirine. Il faut cependant être vigilant, et bien surveiller l’évolution de l’hépatite B. En effet, en éliminant le virus de l’hépatite C, on risque paradoxalement de désinhiber celui de l’hépatite B, et donc de réactiver l’hépatite chronique B. Rarement, le contraire se produit et le VHB domine avec une réplication forte alors que le VHC reste discret avec une réplication faible. On traite alors la coïnfection comme une hépatite B, avec une préférence pour l’interféron pégylé, puisqu’il est aussi efficace contre le virus de l’hépatite C (ce qui n’est pas le cas de la lamivudine, de l’adéfovir ou de l’entécavir).

Coïnfection avec le VIH.

Près de 10 % des porteurs du VIH sont infectés par le VHB. Avec la généralisation des multithérapies contre le sida, nombre de personnes sont parvenues à stabiliser leur infection VIH, alors que l’hépatite a pu continuer de progresser. Beaucoup de coïnfectés sont plus gravement menacés par le VHB que par le VIH. Le traitement contre l’hépatite B peut être entrepris chez les coïnfectés dont le statut immunitaire est préservé sous traitement antirétroviral. Pour ceux dont le système immunitaire est très déprimé, un traitement antirétroviral du VIH doit, au préalable, permettre une remontée du niveau des CD4. Le traitement par interféron est possible, mais moins efficace qu’en l’absence de coïnfection. De bons résultats peuvent toutefois être obtenus, la principale difficulté étant de trouver l’équilibre entre tolérance et efficacité.

L’infection par le VIH augmente à la fois le risque de passage à la chronicité du VHB, la réplication virale B et la fréquence de la réactivation virale B responsable d’une poussée d’hépatite. Elle accélère l’évolution de la fibrose et majore la mortalité. La mise sous traitement antirétroviral VIH a pu entraîner, du fait de la restauration immune, des réactivations sévères. Il en est de même pour l’arrêt ou le remplacement de médicaments antirétroviraux actifs contre le VHB, et notamment la lamivudine.

L’indication du traitement anti VHB dépend de la présence de l’Ag HBs, de l’Ag HBe/Ac anti HBe et de la charge virale du VHB exprimée par un test quantitatif sensible. Lorsque le traitement antirétroviral VIH est indiqué, il doit comporter une association active contre le VHB, lamivudine (Epivir®) ou emtricitabine (Emtriva®) + ténofovir (Viréad®). Chez les malades ayant déjà été traités par lamivudine et dont le virus est devenu résistant à ce produit, celle-ci doit être remplacée par le ténofovir. Lorsque le traitement antirétroviral VIH n’est pas nécessaire, l’indication du traitement dirigé contre le VHB dépend de l’état du foie.

quel est le prix de celebrex

celebrex nord-ouest de la pharmacie

YAHoo/Apple/Google/หน้าส้นตีนลูกพ่อแม่ไม่สั่งไม่สอนไอ้พวกหน้าตัวเมียไอ้สัตว์นรก.

remove from search engine.

the link i not up to date: us.linkedin.com/pub/dir/José/Serrato apears informations about someon else.

1) I didn't ask for, nor do I want the "NO" icon before my name in emails I send. I NEVER use just my first and last name initials!

ASK people before you redesign their personal email site/references.

不能關閉安全搜索.

Miami Herald.

It is very aggravating while on Yahoo, recently it appears Miami Herald has taken over the site and everything they post requires you to take out a subscription to continue is there anyway I can block them out while on yahoo, if not I will start using another site to get news and information.

I hate your news page. Constant attack on President Trump. Whatever negative **** you can find, you publish. #maga.

Positive stories about President Trump. How the economy is booming, people have more money, and the government is getting off of our backs. Tired of reading 100 percent negative about Trump on your front page. The Deep State is losing control. America will be great again!

I HAVE BEEN TRYING FOR A HALF TO FIND THE CREDIT CARD I HAVE ON FILE, I HAVE A RECURRING CHARGE ON MY CREDIT CARD AND I DON'T KNOW WHY,

IT WOULD BE NICE TO BE ABLE TO PICK UP THE PHONE AND TALK TO SOMEONE THIS JUST SUCKS.

I suggest you give me the webpages I ask for, not some ******* libtard ******** against Trump, you ******* morons.

I' typed in clinton paid **** victims and got a bunch of anti trump ********. You cocksuckers are going to put yourselves out of business with this fascist ****, you know that, right?

Help with email.

Trying to find help with a longstanding yahoo email duplication problem. My two yahoo email addresses duplicate each other in content and in my iPhone calendar. Who can help?

composant du celebrex

prenant 400 mg de celebrex

Bébés et femmes enceintes.

Il est important de s'informer auprès d'un professionnel qualifié avant d'administrer de la tisane à un nourrisson. Certaines plantes sont contre-indiquées également en cas de grossesse: aloès, cascara sagrada, séné, ricin, rhubarbe chinoise, tussilage, actée noire et actée bleue, angélique, armoise, absinthe, achillée millefeuille et camomille (en grandes quantités), etc. Certaines plantes sont à éviter pendant l'allaitement. En cas de doute, consultez une herboriste!

Sur ce, bonne tisane!

Sarah-Maria LeBlanc, Herboriste-Thérapeute Accréditée(HTA), Clinique Altermed. Association d'information sur l'allergie et l'asthme.

De l'information sur.

Allergie aux médicaments: Comment aider votre allergologue à poser un diagnostic.

D r Amin S. Kanani, FRCPC.

Un effet indésirable à un médicament (EIM) est une réaction nocive, non intentionnelle et désagréable qui survient lorsqu’une dose du médicament est administrée à des fins de prévention, de diagnostic ou de traitement. Une réaction allergique à un médicament est en quelque sorte un EIM par l’entremise d’un mécanisme immunologique. Faire une éruption cutanée quand on prend de la pénicilline est un bon exemple d’allergie à un médicament. Il y a, par contre, des effets indésirables à des médicaments qui ne sont pas des allergies, comme des nausées et des vomissements avec la codéine ou un rythme cardiaque accéléré à la prise de salbutamol (Ventolin).

Les réactions allergiques représentent de 6 à 10 % environ de tous les effets indésirables aux médicaments. Elles vont des légères éruptions cutanées jusqu’aux plus graves, à l’enflure et à la difficulté de respirer. Suivant l’importance de la réaction allergique, un médicament peut parfois être administré quand même, s’il est nécessaire, en recourant à l’immunothérapie.

Les allergies les plus courantes aux médicaments viennent des antibiotiques, comme la pénicilline ou les sulfamides, et de l’aspirine et autres anti-inflammatoires (AINS), comme l’ibuprofène ou le naproxen. N’importe quel médicament peut toutefois produire une réaction allergique, même les produits naturels. Une personne ayant un diagnostic confirmé d’allergie à un médicament devrait porter MedicAlert ®.

Dans leur état original, la plupart des médicaments ne causent pas d’allergie. Une fois dans l’organisme, ils se décomposent en différents éléments appelés métabolites. Ce sont ces métabolites qui peuvent causer des allergies. Les métabolites rattachés à la plupart des médicaments sont inconnus. Il n’y a donc pas de tests précis de réaction cutanée pour évaluer l’allergie à la plupart des médicaments. La pénicilline fait exception. On connaît ses métabolites ce qui rend possible un test cutané pour détecter cette allergie. Ce test n’est pas disponible actuellement pour des raisons de fabrication mais il devrait bientôt être produit.

Comme il n’existe pas de tests d’allergie pour la plupart des médicaments, les médecins doivent s’en remettre à un dossier complet du patient afin d’évaluer si une allergie est vraiment présente et si on peut réinstaurer la médication sans danger.

Voici des questions que vous posera votre médecin si on soupçonne chez vous la présence d’une allergie.

Quel est le nom du médicament?

celebrex nord-ouest de la pharmacie

Ces traitements permettent d’améliorer la qualité de vie des malades sans toutefois arrêter l’évolution de la maladie. Alcoolisme: peut-on en guérir?

L’alcoolisme est un fléau.

En France, l’alcool est responsable de 50.000 décès chaque année.

Il est la deuxième cause de mortalité après le tabac.

La consommation excessive ou mal contrôlée d’alcool a des effets négatifs sur la santé du buveur, mais aussi sur sa vie familiale, sociale et professionnelle ainsi que sur sa sécurité et celle des autres.

L’alcool est une drogue, que l’on pourrait qualifier de « dure ».

Elle bénéficie pourtant d’un traitement particulier.

Elle est autorisée et banalisée dans la plupart des pays du monde et sa consommation est parfois même encouragée.

Dans ce contexte, il est très difficile de différencier la consommation saine et contrôlée de la dépendance à l’alcool.

Et même une fois identifiée, le traitement de l’alcoolisme reste complexe, à la fois pour des raisons sociales et médicales.

L’alcoolisme est très difficile à définir.

« Alcoolisme social », « dépendance psychologique », « dépendance physique », qu’est-ce qui se cache derrière ces mots?

pastillas celebrex 200 mg

Pour retrouver mon ancien site. Visitez ce lien.

Gagner la guerre du climat. Douze mythes à déboulonner.

La réduction des gaz à effet de serre (GES) mènera automatiquement à une amélioration de notre qualité de vie.

L’hydroélectricité est la clé pour l’enrichissement du Québec.

Le Canada est une grande puissance énergétique.

Il suffit de taxer le carbone pour mettre un frein au réchauffement climatique.

Le pétrole est encore là pour longtemps.

Les provinces ont pris le relais du fédéral dans la lutte contre les GES.

Voilà autant de mythes sans cesse répétés par les politiciens, les groupes d’intérêt, les porte-parole de l’industrie et les médias. Ces mythes nous donnent l’impression de maîtriser la transition énergétique et nous confortent dans l’illusion que nous avons les outils pour atteindre nos objectifs de réduction de GES sans toucher à ce qu’on appelle encore le modèle québécois.

La situation n’est pas meilleure dans le reste du Canada, où l’ensemble des gouvernements provinciaux oscille entre objectifs ambitieux et inaccessibles, programmes de réduction des émissions de GES aussi coûteux qu’inefficaces ou, carrément, déni du problème. Quant au gouvernement fédéral, après trois décennies d’inaction, il tarde encore à mettre sur pied une politique nationale sur la question.

Dans cet essai, je déboulonne systématiquement chacun de ces mythes et démontre que la principale barrière à la réduction des émissions de GES n’est pas tant technologique ou scientifique, mais bel et bien politique.