acheter zanaflex generique pas cher

Des changements dans la façon de s'alimenter s'imposent. Il est inutile de vouloir traiter la sinusite si on alimente constamment la source du problème c'est-à-dire si on continue de manger des aliments qui irritent les tissus et qui favorisent la production du mucus. Il faut aussi éviter tous les abus alimentaires de même que le tabac qui irrite les muqueuses.

Quelques conseils:

Symptômes indiquant la sinusite Il existe un grand nombre de symptômes pouvant indiquer la sinusite. Voici la liste des principaux:

Traitement naturel suggéré:

Application de compresses froides.

Le but de ces compresses est de décongestionner les muqueuses et de permettre de respirer plus facilement.

Faire au moins 2 cycles complets d'applications. Ce traitement peut-être répété plusieurs fois par jour selon les besoins, de façon à garder les sinus dégagés. Pour mieux dormir, on peut répéter les compresses froides durant la soirée, une fois en début de soirée et une autre fois avant le coucher. Ceci permet le dégagement des sinus et favorise un meilleur sommeil.

Suppléments recommandés:

Bêta carotène: Le bêta carotène se transforme en vitamine A dans l'organisme. Cette vitamine contribue à éclaircir le mucus et améliore le fonctionnement de toutes les muqueuses, y compris celles du nez et de la gorge.

Vitamine C: La vitamine C est un tonifiant du système immunitaire. Elle peut éviter les conséquences fâcheuses de l'inflammation. Il faut cependant en prendre de 1000 à 3000 mg par jour pour obtenir cet effet.

Magnésium: Le magnésium, sous forme de glucoheptonate de magnésium, aide l'organisme à mieux résister aux infections.

Ail: L'ail, sous forme de comprimés sans odeur, agit comme un purificateur naturel des voies nasales et des sinus.

Échinacée: Il s'agit d'une plante qui tonifie le système immunitaire et qui permet de lutter efficacement contre toutes les formes d'inflammation.

Plantes utiles:

viagra vente libre sur internet

Bonsoir docteur. Mon fils a subi une intervention chirurgicale le 3 juin pour un énorme hématome extradural. Il présente donc une grande cicatrice (20 cms) sur le crâne. La cicatrisation se passait bien jusqu à l apparition de croûtes à 3 semaines post op qui, une fois parties, ont pu mettre en évidence une desepithialisation du derme, un élargissement de la cicatrice(1 cm). Maintenant que l aspect infectieux est mis hors de jeu, le neurochir me parle de possibilité de cicatrisation future de type chéloïde. Y a t il une conduite à tenir en prévention d une future apparition de ce type de cicatrisation? En vous remerciant pour votre réponse.

Bonjour. Il est beaucoup trop tôt pour évoquer une cicatrice chéloïde. On peut parler pour l’heure d’une cicatrice hyperplasique (cicatrice rouge qui est tout à fait normale les premiers mois). Quant à une cicatrice hypertrophique, elle ne peut être évoquée qu’au bout d’un an, une cicatrice chéloïde à partir du 18ème mois… Pour l’heure il est important que la cicatrice soit complètement épidermisée (c’est à dire totalement cicatrisée) et protégée du soleil. A noter qu’il est rare d’avoir des cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes au niveau du cuir chevelu… Retenez également qu’une reprise pourra se faire à distance si l’evolution n’était pas favorable mais pas avant plusieurs mois (sous anesthésie locale)… ceci afin d’améliorer l’éventuel caractère élargie de cette cicatrice. Il n’y a rien à faire préventivement sauf dans de rares cas où des injections de corticoïdes peuvent être instaurées précocement vers le 6ème ou 8ème mois lorsque l’on voit une évolution très inflammatoire de la cicatrice avec une épaisseur et une rougeur importante. Je reste persuadé qu’il y a de faibles chances au vue de la localisation pour que cette cicatrice évolue vers le mode chéloïdien. Je reste à votre disposition si vous aviez besoin de mes services ou si vous souhaitiez m’adresser des photos via le formulaire de contact. Cordialement.

Bonjour. Suite à a des piercings aux oreilles, il y a de cela environ 2 ans je me retrouve avec deux chéloïdes. Ce qui m’inquiètes c’est qu’elles grossissent (Elles font environs 1-1,5cm de diamètre). Je m’étais adresser à un chirurgien plastique qui visiblement ne savais pas quoi me dire, m’a conseiller de les faire opérer. Du coup je me suis un peu renseigner et vu les risques de récidives, ça ne me rassure pas. Je ne sais pas trop à qui m’adresser ni par où commencer afin que cela soit correctement traité et au plus vite. Pourriez vous me conseillez? Les injections seraient elles efficace? Sous combien de temps constate t on des résultats?

Bonjour. Effectivement, le risque de réaliser une intervention est la récidive. Les injections de Kénacort* ont des chances d’être efficaces si le volume des cicatrices n’est pas trop important. Donc 2 cas de figures: – soit le volume est modéré et des injections de Kénacort* distantes toutes les 3 à 6 semaines pourraient être instaurées afin de réduire (significativement) la taille des cicatrices voire de les éteindre. – Soit le volume est trop important et dans ce cas là, une réduction des cicatrices chéloïdes par une intervention chirurgicale doit être indiquée. Je dis bien « réduction », et non pas « retrait complet » qui aura pour but d’agrandir la zone cicatricielle et de favoriser l’apparition d’une cicatrice chéloïde encore plus grande…. l’exérèse devra être intra-cicatricielle. L’intervention sera certainement suivie d’injections précoces de Kénacort* (à un mois par exemple). Généralement selon la réponse, les injections de Kénacort donnent des résultats après la 1ère ou 2ème injection mais au bout de plusieurs semaines. Je reste à votre disposition notamment si vous souhaitez m’adresser des photos. Cordialement.

SALUT. j ai une cheloide sur la poitrine issue d une intervention chirurgicale suite à une petite cheloide issue elle aussi d un abcès de varicelle cette opération ne pourrait pas être faite mais hélas le docteur chirurgien manquait de connaissances sur le sujet je crois (si non il n aurait pas intervenir) j ai fait la presso.. l injection de kenechort ret 40 par un dermato mais sans résultat j ai contacté un docteur plasticien il m a proposé de tester le laser mais j hésite encore nb j ai fait l operation en 2003 la cheloide est de 2 cm de largeur et 4 cm de longueur elle s est élargie avec l age. merci.

Bonjour. Vous posez une question intéressante sur le laser dans le traitement des cicatrices chéloïdes. Je pense qu’il faut être prudent. Comme vous le savez peut être, le laser entraine une brulure superficielle; qui dit « brulure », dit « cicatrisation » et la cicatrisation chez les personnes faisant des cicatrices chéloïdes est anormale. Je pense que c’est un pari que je ne tenterais pas. Vous évoquiez que le médecin souhaitait tester le laser mais dans ce cas là il ne faut pas « tester » mais plutôt utiliser des méthodes classiques qui ont montrées leur efficacité ou en tout cas, si elles sont bien suivies, leur absence de nuisance. Je pense que, comme la pressothérapie et les injections de Kénacort ne fonctionnent pas, l’idéal serait de réduire chirurgicalement (cette fois ci sans agrandir la cicatrice: exérèse intra cicatricielle) en faisant suivre l’intervention d’un traitement précoce par Kénacort*, associé éventuellement à une nouveau temps de pressothérapie. Quand je parle de traitement « précoce », cela ne veut pas dire dans les jours qui vont suivre l’intervention mais plutôt dans les semaines (généralement un mois) pour ne pas risquer de désunion (risque d’ouverture de la cicatrice). Je reste à votre disposition. Cordialement.

Bonjour Dr. Il y a peu suite a une cicatrice chéloide datant de quelques années, je me suis enfin décidée a agir. Mon chirurgien m’a fait une exérèse avec injection de kenacort. Il m’a aussi indiquer que j’allais porter un clip de compression. Seulement voilà je voulais savoir si c’était vraiment efficace? Me reste t-il d’autres options en cas de récidives. Y’a t-il des choses qui favoriseraient la « repousse »? Cordialement.

Bonjour. Il y a d’autres solutions en cas de repousse comme la radiothérapie mais nous n’en sommes pas là. Le traitement de votre chirurgien me parait tout à fait adapté; c’est sans doute ce que j’aurais fait. Cordialement.

bonjour j’ai un cheloide à la poitrine et j’injecte déjà du kenacort retard depuis quelques mois mais je voudrais savoir si ce produit est néfaste pour une femme qui veut concevoir?

Bonjour. Les études sur le Kénacort qui est un corticoïde de retard n’ont pas montré d’effet délétère sur la grossesse ou d’effet tératogène mais toutefois compte tenu du principe de précaution pour des injections qui peuvent souvent attendre, il est conseillé d’arrêter tout traitement si une grossesse est envisagée de manière imminente ou si elle est en cours. cordialement.

Bonjour monsieur. moi j’ai une grande chéloide a mon cou je ss opéré 3 fois et a chaque fois elle augmente le volume elle est de 7 cm mon docteur la dernière fois ma enlevé la moitié c tt et il ma dit de prendre des injections de kenacort chaque moi mais je vois pas la grande différence donc svp monsieur quelle est la meilleure solution je ne peux pas la voir comme ca j’ai vraiment marre.

Bonjour. Combien de séance de Kénacort avez vous déjà réalisé? Le fait d’avoir enlevé la moitié de la cicatrice lors de la dernière intervention ne me choque en rien. Il faut, en effet, surtout éviter d’agrandir la cicatrice, c’est ce qui a été fait… le but étant de la réduire par une « exérèse intra-cicatricielle » pour espérer l’éteindre plus facilement par les injections de corticoïdes retards (injections de Kénacort). Retenez que si cela n’améliorait pas les choses, il existe d’autres solutions comme l’iridothérapie, solution malheureusement plus lourde… Je reste à cotre disposition. Cordialement.

Bonjour.. J ai des chéloïdes au niveau du sternum et de l épaule suite à l exérèse de grains de beauté:( j ai tout essayé injections de corticoïdes très douloureux… Massage a base de dermoval … Reprise chirurgicale grosse erreur. Pansement siliconé cher mais pas efficace. les chéloïdes me démangent, douloureux. Quelle est la solution. 1 miracle. Le laser fonctionne t il vraiment. À force d espérer je n y crois plus (j attends votre réponse avec impatience…) Merci…

faire tout medicare plans de prescription couvercle viagra

Les corticostéroïdes.

On peut vous prescrire un traitement de courte durée à forte dose de corticoïdestéroïdes, tels que la prednisolone (si vos symptômes sont sévères).

Les corticostéroïdes agissent sur le système immunitaire et, par conséquent, peuvent supprimer les symptômes de l'urticaire.

Habituellement, un traitement de trois à cinq jours de prednisolone, est recommandé.

La prise de corticostéroïes sur le long terme n’est généralement pas recommandée, car cela peut conduire à de nombreux effets secondaires non désirés, avec des complications telles que l'hypertension artérielle, le glaucome, la cataracte et le diabète.

Traitement de l’urticaire chronique.

Le traitement de l' urticaire chronique nécessite de vous aider à maîtriser les symptômes et de vous aider à éviter les facteurs déclencheurs qui pourraient les aggraver.

Si vous avez l' urticaire chronique et un œdème de Quincke (gonflement de la couche plus profonde de la peau), vous pourrez être orienté vers un dermatologue (spécialiste en maladies de la peau). C'est parce qu’un angio-œdème est potentiellement plus grave et peut provoquer des difficultés respiratoires.

Les antihistaminiques.

Les symptômes de l'urticaire chronique sont traités avec des antihistaminiques. Vous pourriez avoir à les prendre régulièrement et aussi longtemps que les symptômes persistent. Comme pour l'urticaire aiguë, on peut vous donner une combinaison d'antihistaminiques n’ayant pas d’effet de somnolence pour votre quotidien, et somnolent pour vous aider à dormir.

Si vos symptômes ne répondent pas au traitement, il peut être recommandé d'augmenter la dose.

viagra et drogues

site fiable de vente de viagra

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient:

de la maladresse ou une démarche instable; des étourdissements ou une sensation de tête légère; de la somnolence des difficultés d'élocution.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste:

des troubles de la pensée (de la désorientation, des convictions irrationnelles, ou une perte du sens de la réalité); de l'anxiété; des modifications du comportement (par ex. de l'agressivité, des accès de colère); une vision floue ou une autre altération de la vision; des changements de l'appétit; des changements de la libido ou de la capacité sexuelle; de la constipation; de la diarrhée; une sécheresse de la bouche; un faux sentiment de bien-être; des battements de cœur rapides et irréguliers; des maux de tête; une salivation accrue; des problèmes de mémoire; des spasmes musculaires; une faiblesse musculaire; de la nausée ou des vomissements; des problèmes urinaires; une éruption cutanée; des frissonnements; un saignement inaccoutumé ou des ecchymoses; une excitation inaccoutumée, un état de nervosité ou de l'irritabilité; une fatigue ou une faiblesse inaccoutumée; le jaunissement du blanc des yeux ou de la peau.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme:

des difficultés respiratoires; une douleur thoracique; des convulsions (crises épileptiques); des hallucinations; une éruption cutanée ou une démangeaison; une enflure du visage, des lèvres, de la langue, ou de la gorge. des anomalies du champ visuel ou le relâchement d'une paupière;

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

comment commander du viagra à partir du canada

viagra quoi

IT WOULD BE NICE TO BE ABLE TO PICK UP THE PHONE AND TALK TO SOMEONE THIS JUST SUCKS.

I suggest you give me the webpages I ask for, not some ******* libtard ******** against Trump, you ******* morons.

I' typed in clinton paid **** victims and got a bunch of anti trump ********. You cocksuckers are going to put yourselves out of business with this fascist ****, you know that, right?

Help with email.

Trying to find help with a longstanding yahoo email duplication problem. My two yahoo email addresses duplicate each other in content and in my iPhone calendar. Who can help?

Why is it so damned difficult to format pasted text?

When I paste text from a document or website into my e-mail, it is IMPOSSIBLE to reformat the text to the way that I want it to appear in my email. This has been a problem since the beginning of time, and I simply cannot believe that the YAHOO! programmers have not recognized this problem and found a remedy. Look, people, if you offer formatting options, then it should be possible to format text. OK? Yes, it's that simple. Now please tell your YAHOO! programmers to get to work. I am so sick of this already. And get rid of those stupid pastel colors, which someone at YAHOO! decided are so cool. Pastel colors are not cool, OK?

When I paste text from a document or website into my e-mail, it is IMPOSSIBLE to reformat the text to the way that I want it to appear in my email. This has been a problem since the beginning of time, and I simply cannot believe that the YAHOO! programmers have not recognized this problem and found a remedy. Look, people, if you offer formatting options, then it should be possible to format text. OK? Yes, it's that simple. Now please tell your YAHOO! programmers to get to work. I am so sick of this already. And get rid of… more.

Fix/Block Instant Software Store from shopping Ads.

I typed Microsoft Project Professional 2016 and hit search, and a sponsored ads block appeared on the RH side of the search results. the matrix of 8 vendors popped up. Instant Software store shows that they sell the software for $46 when the competition is from $400-700. When you click the ad, it goes to the Instant software store website, to the product, but marked $665. This is a bait-and-switch and is false advertising, across multiple product lines (try Visio or similar Microsoft products, and watch the instant software store item prices. all are returning wrong values. I am not happy. Stop the crooks so the rest of us have a better internet.

acheter pas cher viagra canada

sur le comptoir viagra générique

Mâchez suffisamment pour imprégner vos aliments de salive, notamment les aliments riches en amidon (céréales, fruits et légumes).

Une bonne mastication garantit que la première phase de la digestion ait lieu dans la bouche, sous l’effet de l’ amylase de la salive (une enzyme), pour éviter une fermentation intestinale qui produirait des toxines.

Le contenu de cet article est tiré de Nature Santé Innovation.

Gardez toujours à l’esprit: « Votre santé dépend aussi de vous! »

Les bienfaits de l’Aloe vera: une source de prébiotiques.

Pulpe d’Aloès (réf.15)

1/ Les probiotiques sont des « bonnes bactéries » qui restaurent la flore intestinale. Les principaux probiotiques sont les bactéries lactiques (ou ferments lactiques).

Forever Active Probiotic (ref.222) sont des ferments lactiques rendus disponibles grâce à une technologie exclusive et brevetée. Ils agissent principalement sur le côlon.

2/ Les prébiotiques, quant à eux, sont des fibres solubles qui ont la particularité de ne pas être digérées dans l’intestin grêle, pour servir de nourriture préférentielle aux probiotiques.

L’association des probiotiques avec la Pulpe d’Aloe vera (ref.15) est intéressante, car la Pulpe d’Aloe vera est riche en prébiotiques qui optimisent l’effet des ferments lactiques.

Les prébiotiques sont des polysaccharides, et l’Aloe vera est composée de polysaccharides. [voir Composition de l’Aloe vera].

Vous souhaitez commander F. Active Probiotic et la Pulpe d’Aloès?

viagra vente libre sur internet

acheter viagra pfizer pas cher

the link i not up to date: us.linkedin.com/pub/dir/José/Serrato apears informations about someon else.

1) I didn't ask for, nor do I want the "NO" icon before my name in emails I send. I NEVER use just my first and last name initials!

ASK people before you redesign their personal email site/references.

不能關閉安全搜索.

Miami Herald.

It is very aggravating while on Yahoo, recently it appears Miami Herald has taken over the site and everything they post requires you to take out a subscription to continue is there anyway I can block them out while on yahoo, if not I will start using another site to get news and information.

I hate your news page. Constant attack on President Trump. Whatever negative **** you can find, you publish. #maga.

Positive stories about President Trump. How the economy is booming, people have more money, and the government is getting off of our backs. Tired of reading 100 percent negative about Trump on your front page. The Deep State is losing control. America will be great again!

I HAVE BEEN TRYING FOR A HALF TO FIND THE CREDIT CARD I HAVE ON FILE, I HAVE A RECURRING CHARGE ON MY CREDIT CARD AND I DON'T KNOW WHY,

IT WOULD BE NICE TO BE ABLE TO PICK UP THE PHONE AND TALK TO SOMEONE THIS JUST SUCKS.

I suggest you give me the webpages I ask for, not some ******* libtard ******** against Trump, you ******* morons.

viagra pour la vente en cvs

quel est le meilleur viagra cialis levitra

Pour en savoir plus:

Hémorroides: symptomes, quels sont-ils?

Vous pensez avoir les symptomes des hémorroides? Souvent, on n'ose pas parler de ce sujet tabou à nos proches, ni même à notre médecin. Voici donc un article détaillé qui vous aidera à déterminer si vous présentez les symptômes d'une crise hémorroidaire. Les symptomes des…

Anatomie et généralités des hémorroides.

Les hémorroïdes touchent des millions de personnes, mais très peu savent réellement de quoi il s'agit. En effet, ce sujet est encore assez tabou. Voici ce que vous devez savoir sur les hémorroïdes. Anatomie Les hémorroïdes externes qui se trouvent à l’extérieur de l’anus sont…

Comment diagnostiquer les hémorroïdes?

Les hémorroïdes sont encore un sujet tabou en France. Tout le monde sait à peu près ce que c'est. mais en fait très peu de gens savent quels en sont les vrais symptômes. Comment savoir si on a des hémorroïdes? Explications: Quels sont les symptômes? Le plus courant est le…

Hémorroïdes chez les hommes.

Les hémorroïdes peuvent aussi bien se déclarer chez les hommes que chez les femmes. Ainsi, cette maladie ne touche presque pas plus les femmes que les hommes. Certes, la grossesse ou les périodes menstruelles peuvent jouer dans le déclenchement de crises d’hémorroïdes. Ce que nous savons…

Traitement des hémorroïdes.

Il existe de nombreux moyens pour soigner les hémorroïdes. Selon le degré de manifestation chez vous, les traitements ne seront pas les mêmes. L’opération est à éviter car très douloureuse, mais elle est parfois nécessaire.

N’oubliez pas les méthodes naturelles, ainsi que les moyens de prévention des hémorroides. Si vous avez des crises, soignez-vous à l’aide de pommades, d’onguents et adoptez un mode de vie sain qui prend en compte ces crises.

achat de viagra forum

christine.

15 mai 2013 à 19 h 42 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Je m’apprête à faire mon deuxième nettoyage;j’étais enthousiasmée par le premier! j’avais évacué une vingtaine de calculs!Cette fois, j’ai fait la préparation avec du vinaigre de cidre:une cuillère à soupe dans un verre d’eau quatre fois par jour pendant six jours.le mois dernier j’ai fait une cure de citron:un demi citron pressé dans un verre d’eau avant chaque repas.Cette méthode donne une pêche d’enfer!Finies les douleurs au coté droit!Bien à vous.

Olivier.

21 mai 2013 à 9 h 51 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Ca fait plaisir d’avoir des témoignages comme le votre. Comme quoi les effets positifs peuvent se sentir immédiatement.

Frany.

19 mai 2013 à 12 h 25 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Bonjour, J’ai effectué mon premier nettoyage ce week-end. Je suis une peu déçue dans le sens où j’ai évacué des calculs de cholestérol mais en petite quantité. J’ai pourtant suivi le protocole à la lettre après avoir lu le livre d’Andreas Moritz. À la prochaine préparation des 6 jours, en plus du jus de pomme, je prendrai 3 c. à soupe de jus de citron en plus. Ceci étant dit, j’ai déjà le second nettoyage en vue. Afin de pouvoir boire le sulfate de magnésium et la mixture huile d’olive+jus de fruits, personnellement je me suis bouchée le nez et ai bu d’une traite pour en finir au plus vite. Se ménager des temps d’attente pour l’ingurgitation ouvre la porte au découragement je pense… Au plaisir de vous lire!

Olivier.

21 mai 2013 à 9 h 53 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

J’avoue faire pareil. Je bois la mixture d’une traite 🙂 Tenez-nous informé pour votre deuxième nettoyage. Il est probable qu’il ait autant de calculs que la première fois.

karine.

27 juin 2013 à 14 h 18 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire.

Bonjour, j’ai effectué mon deuxième nettoyage avec succès car le premier n’avait rien donné. Succès relatif car j’ai évacué disons une cinquantaine de petits cailloux vert assez petits, loin des descriptions et photos vues sur de nombreux sites traitant du sujet. Je l’ai fini hier et depuis j’ai mal au niveau de la vésicule. Je pense et je sens qu’il y aurait un calcul qui se serait bloqué mais je ne sais quoi faire. ça me donne un peu mal à la tête, des ballonnements et me fait surtout peur. auriez vous une solution? merci.

Olivier.

combien peut on prendre de viagra

3.1. Colchicine.

Son efficacité est prouvée dans la pratique quotidienne [10] mais aussi, s’il en était besoin, par un essai contre placebo [11]. Il est recommandé dans notre pays d’utiliser la colchicine lors d’un premier accès comme test thérapeutique, l’accès goutteuxétant particulièrement sensible à ce médicament. La colchicine permet de guérir tous les accès chez plus de 90 % des goutteux si elle est administrée dès le premier jour, à condition de la prescrire correctement. Son administration doit être adaptée aux symptômes et au terrain (réduction chez le sujet âgé et l’insuffisant rénal): 1 mg toutes les deux à quatre heures le premier jour, jusqu’à obtention d’une amélioration ou déclenchement de signes d’intolérance digestive, sans dépasser 4 mg/j. Les jours suivants, la dose de colchicine est diminuée en fonction du résultat sur l’inflammation articulaire. On peut recourir au demi-comprimé, soit 0,5 mg, en cas de besoin, pour éviter les pics plasmatiques et réduire l’intolérance digestive. La durée du traitement s’étale en moyenne sur 15 jours. La colchicine est prescrite par voie orale et commercialisée en comprimés sécables dosés à 1 mg (Colchicine®), et aussi en dragées contenant 1 mg de colchicine en combinaison avec un ralentisseur du transit (Colchimax®). Le seul inconvénient fréquent de la colchicine est l’irritation intestinale qu’elle provoque, donnant souvent de la diarrhée dont l’apparition 12 à 48 heures après le début du traitement coïncide souvent avec l’amélioration de l’inflammation goutteuse. Il arrive que la diarrhée soit si intense, source de déshydratation chez le sujet âgé, qu’on ne peut atteindre ou maintenir la posologie nécessaire pour guérir l’accès goutteux. La survenue d’une accélération du transit n’interdit pas la poursuite du traitement. La sensibilité digestive de la colchicine est variable selon les sujets en raison de la grande variabilité de biodisponibilité du médicament. Cela a conduit les experts de l’EULAR, après une discussion large, de conclure de la façon suivante: « La colchicine à fortes doses est mal tolérée y compris pour de courtes périodes (niveau Ib). Aussi, des petites doses (1,5 mg/j) peuvent suffire chez certains patients (niveau IV) ». Ces précautions correspondent plus à la perception du médicament dans des pays européens où le maniement de la colchicine est différent du nôtre: comprimés dosés à 0,6 mg administrés toutes les heures jusqu’à 6 mg/j…, condition de prescription à haut risque d’intolérance digestive.

3.2. Anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Tous les AINS peuvent être utilisés moyennant le respect de leurs contre-indications; de nombreux essais randomisés contrôlés contre placebo sont venus valider cette efficacité: c’est le cas pour le naproxène, l’indométacine, le piroxicam. La phénylbutazone conserve une AMM dans l’accès goutteux mais est exceptionnellement utilisée. Les AINS ont fait l’objet d’essais contrôlés entre eux sans dégager de différence d’efficacité. Le seul COXIB disponible en France, le célécoxib (Celebrex®) n’a pas l’AMM pour la goutte (arthrose et PR seulement); l’étoricoxib est en procédure européenne dans cette indication [12]. Il faut rappeler que les AINS sont formellement contre-indiqués en cas d’accès goutteux chez un greffé d’organe, rein et coeur en particulier: le risque rénal est majeur et peut se solder par une insuffisance rénale aiguë suivie d’un oedème aigu pulmonaire.

3.3. Immobilisation et glaçage.

Le traitement de la crise associe aussi l’immobilisation (totale si le poignet est touché) et le glaçage (10–15 minutes X 3/j) avec protection cutanée qui permet de raccourcir la durée de l’accès [13]. Cette sensibilité de l’accès goutteux au froid pourrait être une particularité des arthrites microcristallines [14].

3.4. Traitement local: ponction évacuatrice et infiltration cortisonique.

« La ponction permet une réduction rapide de la douleur liée à l’hyperpression intra-articulaire. Cependant, aucun essai randomisé ne prouve ces allégations (niveau IV) ». À noter que ce geste reste recommandé ne serait-ce que pour confirmer le diagnostic (article de Punzi et Oliveiro, ce numéro). Il est bien entendu formellement indiqué en cas de suspicion de sepsis. L’injection intra-articulaire d’un dérivé cortisonique de longue durée d’action est efficace sur l’antalgie en cas de crise (niveau IIb) [15]. Elle est réservée au praticien expérimenté et après avoir exclu une infection associée. Cette approche permet une disparition de la douleur en moins de 48 heures. Elle est particulièrement intéressante dans les formes oligo-/polyarticulaires et les sujets âgés et intolérants à la colchicine et aux AINS. Il n’y a pas d’étude comparant les spécialités entre elles; le cortivazole en seringue prête à l’emploi est à conseiller pour sa facilité de maniement et le moindre risque lié aux manipulations. La corticothérapie générale ne doit pas être utilisée, sauf cas particulier, car elle a pu entraîner certains patients vers une corticothérapie prolongée à l’origine du développement de tophus (réf. Mexique, Schumacher). Certains ont pu la proposer en injection IM de façon à maîtriser la prescription [16]. L’ACTH a aussi démontré son efficacité rapide dans neuf essais thérapeutiques, pour des doses variables entre 25 et 200 mg à J1 [17].

4. Traitements hypo-uricémiants au long cours.

4.1. Hyperuricémie asymptomatique.

Hyperuricémie isolée ne signifie pas goutte. Il n’existe aucune preuve, à l’heure actuelle, de l’intérêt à traiter une telle anomalie biologique. Il peut s’agir de la simple conséquence d’une insuffisance rénale, d’un élément du syndrome métabolique. La prise en charge se limite alors au seul régime,à l’arrêt lorsque cela est possible des médicaments hyperuricémiants (diurétiques en particulier) (article de Sylvie Rozenberg, ce numéro) et leur remplacement par un autre antihypertenseur comme le losartan. Le traitement d’une hyperuricémie asymptomatique par l’allopurinol n’est pas acceptable au vu des risques de syndrome d’hypersensibilité ou DRESS (drug rash with eosinophila and systemic symptoms) [18]. En effet, 75 % des cas publiés étaient constitués de tels patients âgés, insuffisants rénaux, sous diurétiques. Au surplus la posologie doit impérativement être adaptée à la fonction rénale (nouvelle RCP de l’allopurinol). Le cas particulier des hyperuricémies asymptomatiques supérieures à 540 μmol/l (90 mg/l) doit être discuté au cas par cas selon le diagnostic étiologique, notamment chez l’insuffisant rénal chronique [19]. Les hyperuricémies secondaires au syndrome de lyse tumorale constituent une indication à un traitement curatif (rasburicase) ou préventif (allopurinol).

4.2. Goutte.

« Un traitement hypo-uricémiant (THU) est indiqué chez les patients ayant des accès répétés, une arthropathie, des tophus, ou des lésions radiographiques, ce qui définit la goutte sévère ». Au premier accès, il n’y a pas de recommandation systématique pour un traitement de fond sauf à penser qu’un stock d’urate plus faible sera plus facile à réduire. La stratégie habituelle en France est d’attendre le deuxième ou le troisième accès dont le délai de survenue est variable — de quelques semaines à quelques années — dans le but de réduire le risque iatrogène. Cette prescription peut aussi dépendre du souhait patient. L’existence d’une lithiase urique est aussi considérée par beaucoup d’experts comme une indication à l’allopurinol.« L’objectif du THU est de favoriser la dissolution des cristaux et d’en prévenir la formation grâce au maintien l’uricémie en deçà du seuil de saturation pour l’urate sodium, c’est-à-dire inférieur ou égal à 360 micromol/l à 60 mg/l (niveau III) ». On dispose actuellement d’un médicament inhibiteur de xanthine oxydase, l’allopurinol, et de deux uricosuriques disposant d’une AMM, le probénécide et la benzbromarone.

4.2.1. Allopurinol.

Au long cours, l’allopurinol, inhibiteur purinique de la xanthine oxydase (XO), est le traitement de référence de la goutte chronique (niveau Ib). C’est un puissant inhibiteur de la synthèse de l’acide urique, dont l’efficacité, rapide et dose dépendante, permet de guérir la majorité des gouttes, y compris dans le syndrome de Lesch et Nyahn [20]. Une première condition, le donner au long cours. Une seconde condition, ajuster la posologie à l’uricémie cible selon l’âge, l’état rénal et la tolérance. Il doit être débuté à la posologie de 100 mg/j qui est progressivement augmentée de 100 mg — voire 50 mg chez le sujet âgé — toutes les deux à quatre semaines selon l’uricémie atteinte (niveau IIb) et adaptée à la fonction rénale (mention VIDAL). La dose maximale est à ajuster selon l’objectif de 360 μmol/l d’uricémie (niveau IV). Il n’y a pas de limite à la posologie si la fonction rénale est normale. Il est ainsi possible d’augmenter la dose jusqu’à 400, 500, voire 900 mg/j. Une uricémie inférieure à 300 μmol/l est sans doute une cible thérapeutique plus judicieuse en cas de tophus, pour en permettre la dissolution rapide mais il n’y a pas d’essai thérapeutique pour répondre à cette question. La surveillance du traitement est clinique (tolérance cutanée, digestive, lithiase xanthique exceptionnelle dans la goutte commune) et biologique (contrôle semestriel de la NFS et des SGOT). Cependant, l’allopurinol peut être mis en défaut parce qu’il est mal toléré ou parce qu’il n’est pas assez efficace.

4.2.1.1. Intolérance à l’allopurinol.