effets secondaires plavix 75 m g

SON MODE D'ACTION.

LES PREUVES DE SON EFFICACITÉ.

26 % de décès 50 % de bilatéralisation de la maladie.

Les études anciennes avaient montré que la prolongation, au-delà de 5 ans du traitement, ne se traduisait pas par un bénéfice, en termes de survie. Cette notion semble être contredite par les études récentes à 10 ans qui montreraient un bénéfice. La dose standard de tamoxifène est d’un seul comprimé dosé à 20 mg/jour.

Le premier geste est la suppression des œstrogènes ovariens par ovariectomie ou irradiation des ovaires ou actuellement essentiellement par injection mensuelle d'un agoniste de la LH-RH. Souvent, on associe le tamoxifène afin d'inhiber de bloquer la production d'œstrogènes résiduels, produits par l'aromatisation périphérique des androgènes essentiellement d'origine surrénalienne. Ces œstrogènes peuvent, alors stimuler la croissance d es cellules tumorales.

La première ligne d'hormonothérapie proposée pour beaucoup d'auteurs reste le tamoxifène.

Le bénéfice absolu en terme de survie sans récidive et de survie globale est plus faible, moins de 10 % à 10 ans. On préfère, chez les femmes jeunes présentant des facteurs de risque métastatique, recourir à la chimiothérapie adjuvante ou à la combinaison de chimiothérapie et d'hormonothérapie si la recherche de récepteurs hormonaux sur la tumeur est positive. Dans ce cas, l'hormonothérapie associe castration, physique ou par agonistes de la LH-RH et tamoxifène.

Souvent maintenant, on vous proposera un traitement de 2 ou 3 ans par le tamoxifène, en alternance avec un inhibiteur de l’aromatase pour une durée totale de l’hormonothérapie d’un minimum de 5 ans. Un traitement par tamoxifène (20 mg/j) seul vous sera prescrit pendant 5 ans en cas de contre- indication ou d’intolérance aux inhibiteurs de l’aromatase.

Des bouffées de chaleur Une sécheresse vaginale Une modification de la muqueuse utérine pouvant se traduire par des pertes vaginales. Cela implique une surveillance gynécologique régulière Un risque plus élevé de thromboses vasculaires.

En raison de sa tératogénicité, une grossesse est contre-indiquée pendant la durée du traitement par tamoxifène.

LES INHIBITEURS DE L’AROMATASE.

LEUR MODE D'ACTION.

La formation des œstrogènes à partir de leurs précurseurs dans les ovaires et dans les glandes surrénales La synthèse d'œstrogènes d'origine extra-ovarienne La production d'œstrogènes in situ par la tumeur mammaire qui joue un rôle prépondérant dans la réponse thérapeutique.

Il existe deux types chimiques, les inhibiteurs non stéroïdiens, de type 1 et les inhibiteurs stéroïdiens, de type 2.

Trois molécules sont homologuées pour le traitement du cancer du sein:

L'exemestane (Aromasine™) est un anti-aromatase stéroïdien actif à la dose d'un comprimé à 25 mg par jour L'anastrozole (Arimidex™) est un anti-aromatase non stéroïdien qui s'utilise à la dose journalière d'un comprimé à 1 mg Le letrozole (Fémara™) est aussi un anti-aromatase non stéroïdien qui se prescrit à la dose quotidienne d'un comprimé à 2,5 mg par jour.

LES PREUVES D’EFFICACITÉ.

L’association tamoxifène et inhibiteur de l’aromatase pendant 5 ans: études ATAC avec l’anastrozole, BIG 01-98 avec le létrozole et TEAM La substitution, au bout de 2 à 3 ans du tamoxifène par un inhibiteur de l’aromatase: étude BIG 97-02, ITA et ABCSG-8 avec l’anastrozole, Après 5 années de traitement, la poursuite du traitement par le letrozole dans l’étude MA-17 et par l’anastrozole dans l’essai ABCSG.

acheter astelin sur internet avis

Bonjour chers amis de la dépression Souhaitez moi bienvenue au club cr moi aussi je fais partie de l’équipe. Personnellement j’adore téléphoner aux SOS détresses, malgré le père noel qui est une ordure comme chacun sait. Comme j’habite un endroit plein de frontières j’utilise même les services de différentes nationalités, ils ont tous un style différent, les uns plus mystiques les autres plus rationalistes. J’ai mes vieux contacts qui supportent mes histoires depuis plusieurs années, on rigole beaucoup, peut-être qu’un jour je serais moi même écouteuse bénévole. Ces gens là me font un bien fou. Ils trouvent, la plupart du temps, les mots qu’il me faut. L’une de ces belles voies m’a conseillée de parler aux plantes, aux arbres, de leur compter mon blues, ou même aux plantes d’intérieur, on va y penser. Mais votre appréhension des médicaments, qui est basée sur une expérience pesonnelle très subjective, excusez moi, mais je ne la partage pas. Evidemment chacun réagis différemment en ce qui concerne les concerne, mais je remercie tout les jours la psychothérapeute qui m’a fait surmonter mon refus à leur égard. La suspicion envers la pharmacologie est certe justifiée et la vigilance s’impose, mais les diaboliser est une attitude religieuse et doctrinaire qui relève d’un certain christianisme crminel, ou la douleur est considérée comme salvatrice du monde, et la joie de vivre, le plaisir les outils de tentation du démon, qui nous plongeraient dans la perdition, Je peux vous garantir que les médicaments ont changé ma vie, j’ai une toute autre qualité de vie depuis que je les prends. Bien à vous.

J Jean-Baptiste a écrit.

Bonjour Anne et merci pour votre commentaire, dont l’introduction est très sympathique.

Je comprends tout à fait que vous ne partagiez pas mon point de vue, cela est légitime et mieux, permet d’étoffer le débat.

Comme vous le dites, c’est une conception tout à fait subjective, je ne le nie pas. Après tout, nous sommes tous influencés par nos expériences personnelles.

En revanche, là où je me dois de réagir, c’est sur votre « attaque religieuse »… Voilà qui est quelque peu agressif et fondé sur des préjugés malheureux.

Sachez que mon opinion ne découle absolument pas de croyances quelconques (à vrai dire, je suis athée, ce qui déconstruit l’argument instantanément) mais d’obstacles rencontrés au cours de mon existence.

Je vous souhaite bonne continuation et vous dis à bientôt.

p patou a écrit.

Salut,j’ai bien aimer lire tout ces commentaire.Moi le 13 mai 2013 je suis rentrer a l’hôpital psychiatrique pour une dépression majeur et je suis sortie le 16 juillet car mes idées suicidaires avait cesser,on ai maintenant le 24 août et je dois vous avouez que mes idées suicidaires reviennent parfois et sa me fais peur,dés fois je me demande si je retournerais pas a lhopital mais sa fini par passer avec une Ativan.Je ne voies pas le bout présentement de m’en sortir et je continu d’essayer de tenir le coup. Mon pire symptômes est de me sentir envahi par les pensées et d’être incapable de m’en séparés,le vide intérieur,le manque d’intérêt et j’en passe,ces le pire cauchemar que j’aurait vécu dans toute ma vie,je trouve sa invivable et je ne sais comment de temps sa va prendre pour m’en sortir.Si il a autre chose que je sais pas et qui aide a la guerissont,jaimerai que vous me repondiez.JE voit un psychiatre a tout les mois et un psychologue une fois semaine,et je me trouve pas vraiment top shape. J’aimeraisavoir de votre avis s’il vous plait et si vous pouvez en priver se serais parfait car je connais pas beaucoup internet et j’ai peur de pas retrouver le sites pour votre réponses……

J’attend de vos nouvelles’

J Jean-Baptiste a écrit.

vente de astelin pas cher paris

Pourtant, en suivant les conseils qui suivent, vous changerez rapidement d’avis…

« Quel que soit le père de la maladie, un mauvais régime en fut mère. »

Comment Réduire Votre Cholestérol Sans Régime?

Margarines, yaourts, boissons lactées et autres compléments alimentaires promettent de réduire le taux de cholestérol. Et leurs allégations santé semblent si intéressantes que des mutuelles ont proposé de les rembourser. Leur secret? Les phytostérols. En savoir plus »

Soufrez-vous de l’hypertension?

La médecine moderne a fait d’énorme progrès dans plusieurs domaines,mais jusqu’à nos jours toutes les recherches n’ont pas donné les causes exactes de l’hypertention. Votre médecin vous prescrit des médicaments chimiques pour faire baisser votre tension. Vous êtes soulagé pendant le traitement et le symptôme disparait,cela ne dure qu’un moment,quelques jours et ça recommence….

Après avoir lu quelques livres et documents concernant l’hypertension,j’ai constaté des réponses similaires.

En résumé la maladie de l’hypertension est une maladie spécifique aux pays riches,voir pays industrialisés.Les différentes causes évoquées sont: le stress, la malbouffe, régime alimentaire non équilibrée très riche en mauvaises graisses, la sédentarité,la quasi inexistence d’activités physiques dues à la télévision, consoles de jeux……

Les nombres des personnes atteintes de cette maladie augmentent d’une vitesse grand V dans tous les pays industrialisés.A l’inverse dans les pays pauvres,on dénombre peu de personnes qui sont atteintes de cette pathologie.

Dans certains pays d’Afrique par exemple,leur mode vie n’évolue pas beaucoup par rapport au siècle dernier. Les hommes sont très proches de la nature. Leurs alimentations sont essentiellement les produits agricoles sans avoir subit une transformation majeure.Les animaux sont nourrit avec les produits agricoles également. Les hommes n’ont que leurs efforts physiques pour toute production.Contrairement aux occidentaux,ce sont les machines qui remplacent les efforts des hommes…

La principale préoccupation des habitants des pays pauvres est la survie alimentaire.

astelin pas cher avion low

vente de astelin pas cher paris

Purger les Hommes? On vermifuge bien les chevaux!

Lourdeurs d’estomac.

Mots-clés:

MERCI POUR LES REMEDES MAIS DOMMAGE JE N AI PAS COMPRIS LA SIGNIFICATION DES PLANTE EN ARABE.

les plantes sont spécifié en français et non en arabe.

je vous ai fait la traduction si nécessaire ail:taoum courge:kaharre citron:lemon camomille:babanouche thym:ssahtare carotte: jerda,rhizo.

Je suis une petite fille et jai des oxyures jai honte de le dire a la mere et je ne changerai pas d’avi est ce que en mangant des carottes le matin ils ny en auras plus?

Bella jolie, manger des carottes ne t’aidera pas à te débarasser de tes vers! Il faut absolument que tu en parles à ta maman! Il n’y a aucune honte à avoir vis à vis d’elle, énormément de gens ont des vers, surtout les enfants, chacun croit qu’il est le seul à en avoir parce que personne n’ose en parler! Je suis moi-même une Maman de jeunes enfants, qui ont régulièrement des vers, et qui m’en parlent dès qu’ils en ont, ce qui me permet de leur donner les médicaments nécéssaires! Parles-en à ta Maman dès que possible et tu verras qu’elle cherchera à t’aider!

bonjour j’ai 24 ans et j’ai des oxyures je voudrai savoir si c’est normal ou pas et c’est quoi le remède le plus efficace et le plus rapide merci d’avance.

moi aussi j’ai des oxyures et j’ai 12 ans Je voudrait m’en débarrasser mais je sais pas comment et ce que je doit faire pour ne pas en donner au autre.

Si vous avez des conseils a me donner je vous remercie d avance.

achat astelin en france

achat astelin generique en france

Soins pour le mal d’oreille.

Vous êtes jeune, moins jeune, homme ou femme, aucune importance. À un certain moment de notre vie, pratiquement tout le monde a déjà souffert de maux d’oreilles. Si à chaque fois votre oreille vous fait souffrir, vous n’avez pas besoin d’aller courir à l’hôpital le plus proche ou rendre visite à votre médecin. Essayez plutôt un de ces remèdes maison pour soulager instantanément votre douleur. Voici quelques uns de ces remèdes. Continuer la lecture de Soins pour le mal d’oreille.

Remède pour le mal d’oreilles.

Un mal aux oreilles peut arriver à n’importe qui et lorsqu’on s’y attendait le moins. Si vous éprouvez un mal d’oreilles et qui est douloureux ou gênant, vous devriez être, en ce moment même, à la recherche d’un remède pour le mal d’oreilles. Voici trois solutions simples pour agir dès maintenant: Continuer la lecture de Remède pour le mal d’oreilles. US Search Desktop.

We appreciate your feedback on how to improve Yahoo Search. This forum is for you to make product suggestions and provide thoughtful feedback. We’re always trying to improve our products and we can use the most popular feedback to make a positive change!

If you need assistance of any kind, please visit our community support forum or find self-paced help on our help site. This forum is not monitored for any support-related issues.

The Yahoo product feedback forum now requires a valid Yahoo ID and password to participate.

You are now required to sign-in using your Yahoo email account in order to provide us with feedback and to submit votes and comments to existing ideas. If you do not have a Yahoo ID or the password to your Yahoo ID, please sign-up for a new account.

If you have a valid Yahoo ID and password, follow these steps if you would like to remove your posts, comments, votes, and/or profile from the Yahoo product feedback forum.

Vote for an existing idea ( ) or Post a new idea…

vente de astelin pas cher paris

achat astelin generique en france

Ne pas poursuivre toutes les relations qui ne servent à rien et qui sont superficielles! Arrêter de culpabiliser pour les autres! Arrêter d’avoir à m’excuser de vivre! Être moi tout simplement et surtout être honnête avec moi-même, et tant pis si ça déçoit certaines personnes! Dire merde si j’en ai envie!

Je crois qu’il faut du temps pour digérer une dépression, mais je crois que ça reste un mal pour un bien: c’est mourir pour mieux renaître! C’est accepter de lâcher prise!

Personnellement après bientôt 3 ans je m’en sors tout doucement, mais j’ai arrêté les antidépresseurs après un an et demi environ.

Voilà! Bon courage à toi!

J Jean-Baptiste a écrit.

Merci Alex pour ce commentaire qui démontre une véritable ouverture d’esprit!

J Jean-Baptiste a écrit.

Le plus important quand un trouble de la sorte semble s’installer, c’est d’en analyser les causes afin de les relativiser. Je vous conseille le fameux « brainstorming » ou « listing » (sur papier) qui vous permettra de mettre le doigt sur le ou les éléments déclencheurs de votre situation.

Voilà qui à n’en pas douter, pourra vous aider à tendre vers l’objectivité et vous permettre d’apprécier les richesses qui vous entourent!

Bon courage à vous!

M Michelle a écrit.

Je me retrouve dans toutes vos paroles, auriez vous la gentillesse de m’écrire sur cette adresse mail? michelle.eleouet@orange.fr Je ne sais plus à quel saint me vouer, je me retrouve dans vos propos! J’ai besoin de parler avec une personne qui connaît ou a connu la même chose! je suis désespérée…aidez moi s’il vous plaît, merci. MICHELLE.

J Jean-Baptiste a écrit.

Bonjour Michelle! Je vous contacte de ce pas.

D Delnono a écrit.

Bonjour, Juste pour te dire de ne pas hésiter à prendre un traitement par antidépresseur, quitte même à en essayer plusieurs. Un traitement peut ne pas te convenir, pour moi il en a fallu 4 différents. Les anxiolytiques sont bien pires que les antidépresseurs. J’ai lutté 2 ans avant d’accepter de prendre des antidépresseurs. C’était une grosse erreur de ma part, car j’ai perdu 2 années. Dans une vraie dépression, tu ne peux pas t’en sortir tout seul, la médication m’a sauvé la vie. Courage.

J Jean-Baptiste a écrit.

Je ne pense pas qu’on puisse parler de « vraie » ou de « fausse » dépression. Voila qui induirait une remise en cause de la véritable souffrance endurée par certains…

A Alain a écrit.

astelin pas cher sans ordonnance

acheter astelin sur internet avis

Vaginite à levures: comment la prévenir?

Voici quelques conseils afin de diminuer les risques de vaginite à levures:

• porter des sous-vêtements en coton (éviter le nylon et les strings); • ne pas porter de vêtements trop serrés ou faits de tissus synthétiques; • bien nettoyer la région vulvaire avec de l’eau et un savon doux, sans trop frotter; • ne pas utiliser de produits irritants ou parfumés dans la région vaginale; • éviter l’emploi de douches vaginales; • employer un lubrifiant vaginal lors des rapports sexuels en cas de sécheresse vaginale; • bien maîtriser sa glycémie en présence de diabète; • prendre des suppléments de probiotiques, ce qui contribue à préserver la santé de la flore vaginale et à prévenir les infections.

Vaginite à levures: comment la traiter?

Si vous croyez avoir une vaginite, vous devriez consulter votre médecin, particulièrement s’il s’agit d’une première infection. En effet, lui seul pourra déterminer avec précision le type de vaginite dont vous souffrez.

Les femmes qui ont déjà fait l’expérience d’une vaginite à levures sont généralement capables par la suite d’en reconnaître les signes et symptômes. Le cas échéant, elles peuvent envisager un traitement sans consultation médicale.

Divers traitements peuvent permettre d’enrayer une infection vaginale à levures.

Certains sont offerts en vente libre, sous forme de crèmes, de comprimés ou d’ovules vaginaux. Les deux médicaments les plus souvent employés dans ces formulations sont le clotrimazole et le miconazole, qui sont des antifongiques. Derrière le comptoir du laboratoire se trouve aussi un traitement oral de fluconazole; celui-ci ne nécessite pas d’ordonnance, mais vous devez le demander au pharmacien pour l’obtenir.

Votre pharmacien peut vous renseigner sur les différentes options de traitement disponibles et vous conseiller le meilleur produit pour vous. Il vous informera également sur les modalités d’emploi du produit, de sorte que l’infection disparaisse aussi vite que possible.

À retenir! Il demeure préférable de consulter un médecin avant d’utiliser ces médicaments, sauf dans le cas d’une récidive. En cas d’infections à répétition, il devient particulièrement important de rechercher la cause sous-jacente et, si possible, d’éviter de vous exposer aux facteurs de risque.

achat astelin pas cher en france

astelin pas cher sans ordonnance

Votre traitement est vraiment efficace. Je le recommande fortement à tous ceux qui souffrent de troubles liés aux hémorroïdes. Personne ne devrait gaspiller son argent sur des crèmes ou autres gadgets qui ne fonctionnent pas!

— F. Louis Nice, France.

« J’ai complètement changé nombre de mes habitudes suite à la lecture de ce livre »

C’est un livre vraiment bien documenté, qui vous donnera de nombreuse idées sur ce problème et vous aidera à résoudre pour de bon votre problème.

J’étais surprise lorsque j’ai lu les relations entre les « amas », le cœur et les autres organes – c’est quelque chose qu’on ne nous apprend pas à l’université, alors que cela a un véritable sens. Il a le potentiel de vous sauver de graves problèmes de santé. J’ai complètement changé nombre de mes habitudes suite à la lecture de ce livre.

— C. Ferrindo (Diététicienne) Toulon, France.

Pas Encore Convaincu? Obtenez “Stop Hémorroïdes” Pendant 60 Jours Gratuitement!

Je vous donne une période de 60 jours pour essayer et utiliser les méthodes que je préconise dans mon livre.

Vous avez jusqu’à 60 jours pour consulter mon guide pratique et soigner vos hémorroïdes.

Si vous n’êtes pas satisfait, et ce pour N’IMPORTE quelle raison, vous pouvez me contacter et me demander un remboursement complet!

C’est ma façon de vous prouver ma bonne foi et de vous promettre une garantie à 100%.

Je suis persuadée que vous ne voudrez jamais me retourner mon livre!

astelin pas cher france canada resultat

De plus, le sang a tendance à se diluer dans les autres liquides contenus dans le selles, provoquant l’impression de saignements excessifs. Or, la plupart du temps, ce n ‘est pas le cas.

Distinguer les saignements hémorroïdaires.

Un hémorroïde qui saigne ne provoque en général pas de douleurs particulières. C’est l’inflammation des veines situées au niveau de l’anus et du rectum qui sont à l’origine des douleurs. C’est ce qu’on appelle la crise hémorroïdaire.

Il s’agit donc de distinguer si vous êtes en présence d’hémorroïdes internes ou d’hémorroïdes externes, ou des deux en même temps.

Pour faire simple, les hémorroïdes internes ne sont pas visibles puisque présents à l’intérieur de la paroi rectale.

Au contraire, les hémorroïdes externes sont visibles à l’oeil nu puisqu’ils se développent à la surface de l’anus. De petites protubérances se créent et provoquent gênes et douleurs dans la vie quotidienne, surtout au moment de la défécation.

Des hémorroïdes qui saignent: cela se traite.

Heureusement, un hémorroïde qui saigne n’est pas une maladie! C’est un trouble au niveau de l’anus et du rectum tout à fait courant.

Des pommades ou de la creme anti-hemorroides pourront être appliquées, bien que cela ne soit guère confortable et surtout guère efficace. Sans parler d’une intervention chirurgicale ( une operation des hemorroides ne doit être envisagée qu’en dernier recours, avec des taux de réussite variables… ), on peut se tourner vers des méthodes plus naturelles, douces et sans douleurs. C’est de cette manière que j’ai réussi à guérir mes crises hémorroïdaires qui ont tout de même gâché 6 années de ma vie…

Si vous souhaitez en savoir plus sur le traitement anti-hémorroïdes qui m’a permis de m’en sortir, cliquez ici. Guerir sans medicament.

Une sorte de patch pour oublier le diabète, vous êtes septique? Alors lisez ce qui suit!

La journaliste belge, Laurence Dardenne a publié en novembre 2012 dans La Libre.be un article intitulé: Tel un patch pour guérir le diabète, et commençait son article par: « Pourrons-nous, un jour, espérer guérir définitivement du diabète? Rentrer en clinique le matin pour une intervention d’une quinzaine de minutes, se faire implanter un genre de patch sous la peau et ressortir le jour même, guéri. Vu comme ça, on croit rêver. Et pourtant »

« En présentant, vendredi, plusieurs recherches menées dans ce domaine à l’UCL et aux Cliniques universitaires Saint-Luc, des chercheurs ont démontré que, dans diverses voies, des progrès avaient été réalisés notamment par leurs équipes ces dernières années, et que des traitements prometteurs pouvaient légitimement être attendus dans un avenir relativement proche ».

« A quelques jours de la journée mondiale du diabète, célébrée le 14 novembre, il s’agit là incontestablement de bonnes nouvelles pour les innombrables patients diabétiques. Leur nombre ne cesse en effet de croître, à raison de 5 % par an, si l’on s’en réfère aux chiffres de la Mutualité chrétienne, selon laquelle les Belges atteints de diabète sont passés en une décennie, soit de 2001 à 2011, de 319 000 à 542 000, un chiffre qui pourrait doubler d’ici vingt ans si l’on n’adopte pas un mode de vie plus sain. Le diabète de type 2, qui représente 80 à 90 % des cas de diabète, peut en effet être évité et combattu en grande partie de cette façon ».

C’est d’une nouvelle technique découverte par le Dr Denis Dufrane dont il était question. C’est au diabète de type 1 (insulino-dépendant) que s’intéresse depuis plusieurs années le Dr Denis Dufrane, responsable de l’Unité de thérapie cellulaire endocrine/Centre de thérapie tissulaire et cellulaire de l’UCL (Cliniques Universitaires St Luc de Bruxelles). Ses travaux portent sur un programme de recherche unique en Europe, la transplantation d’îlots de Langerhans, formés de cellules endocrines capables de synthétiser des hormones comme l’insuline, le glucagon, la somatostatine et le polypeptide pancréatique, représentent 2 à 3 % du pancréas. Guérir le diabète sans médicaments.

Dans les années 70, les premières greffes humaines de ce type avaient donné des résultats assez décevants, peu de patients pouvant se passer d’insuline malgré l’intervention. Le taux d’insulino-indépendance des patients greffés était de 9 %. En 2000, ce taux va passé à 90 % à 15 mois et à 50 % à 3 ans, grâce à un nouveau protocole établi par des chercheurs canadiens d’Edmonton, basé sur la suppression des corticoïdes, une meilleure sélection des receveurs et l’obtention d’îlots de meilleure qualité.

Contrairement à la transplantation de pancréas, qui demeure une intervention exceptionnelle, lourde, réalisée sous anesthésie générale, la transplantation d’îlots de Langerhans, plus confortable pour le patient est réalisée sous anesthésie locale. Le principe est d’injecter des îlots dans le foie via la veine porte avec un traitement antithrombotique.

Cette technique vise à améliorer la qualité de vie du patient avec peu de risques en normalisant la glycémie et en réduisant le risque de pathologie causées par le diabète, qui demeure le principal objectif d’une telle transplantation. Mais il restait un inconvénient à ce type de greffe cellulaire: la prise quotidienne d’immunosuppresseurs, ces médicaments anti-rejet, qui inhibent ou préviennent l’activité du système immunitaire.

achat astelin pas cher en france

De plus, le sang a tendance à se diluer dans les autres liquides contenus dans le selles, provoquant l’impression de saignements excessifs. Or, la plupart du temps, ce n ‘est pas le cas.

Distinguer les saignements hémorroïdaires.

Un hémorroïde qui saigne ne provoque en général pas de douleurs particulières. C’est l’inflammation des veines situées au niveau de l’anus et du rectum qui sont à l’origine des douleurs. C’est ce qu’on appelle la crise hémorroïdaire.

Il s’agit donc de distinguer si vous êtes en présence d’hémorroïdes internes ou d’hémorroïdes externes, ou des deux en même temps.

Pour faire simple, les hémorroïdes internes ne sont pas visibles puisque présents à l’intérieur de la paroi rectale.

Au contraire, les hémorroïdes externes sont visibles à l’oeil nu puisqu’ils se développent à la surface de l’anus. De petites protubérances se créent et provoquent gênes et douleurs dans la vie quotidienne, surtout au moment de la défécation.

Des hémorroïdes qui saignent: cela se traite.

Heureusement, un hémorroïde qui saigne n’est pas une maladie! C’est un trouble au niveau de l’anus et du rectum tout à fait courant.

Des pommades ou de la creme anti-hemorroides pourront être appliquées, bien que cela ne soit guère confortable et surtout guère efficace. Sans parler d’une intervention chirurgicale ( une operation des hemorroides ne doit être envisagée qu’en dernier recours, avec des taux de réussite variables… ), on peut se tourner vers des méthodes plus naturelles, douces et sans douleurs. C’est de cette manière que j’ai réussi à guérir mes crises hémorroïdaires qui ont tout de même gâché 6 années de ma vie…

Si vous souhaitez en savoir plus sur le traitement anti-hémorroïdes qui m’a permis de m’en sortir, cliquez ici. Guerir sans medicament.

Une sorte de patch pour oublier le diabète, vous êtes septique? Alors lisez ce qui suit!

La journaliste belge, Laurence Dardenne a publié en novembre 2012 dans La Libre.be un article intitulé: Tel un patch pour guérir le diabète, et commençait son article par: « Pourrons-nous, un jour, espérer guérir définitivement du diabète? Rentrer en clinique le matin pour une intervention d’une quinzaine de minutes, se faire implanter un genre de patch sous la peau et ressortir le jour même, guéri. Vu comme ça, on croit rêver. Et pourtant »

« En présentant, vendredi, plusieurs recherches menées dans ce domaine à l’UCL et aux Cliniques universitaires Saint-Luc, des chercheurs ont démontré que, dans diverses voies, des progrès avaient été réalisés notamment par leurs équipes ces dernières années, et que des traitements prometteurs pouvaient légitimement être attendus dans un avenir relativement proche ».

« A quelques jours de la journée mondiale du diabète, célébrée le 14 novembre, il s’agit là incontestablement de bonnes nouvelles pour les innombrables patients diabétiques. Leur nombre ne cesse en effet de croître, à raison de 5 % par an, si l’on s’en réfère aux chiffres de la Mutualité chrétienne, selon laquelle les Belges atteints de diabète sont passés en une décennie, soit de 2001 à 2011, de 319 000 à 542 000, un chiffre qui pourrait doubler d’ici vingt ans si l’on n’adopte pas un mode de vie plus sain. Le diabète de type 2, qui représente 80 à 90 % des cas de diabète, peut en effet être évité et combattu en grande partie de cette façon ».

C’est d’une nouvelle technique découverte par le Dr Denis Dufrane dont il était question. C’est au diabète de type 1 (insulino-dépendant) que s’intéresse depuis plusieurs années le Dr Denis Dufrane, responsable de l’Unité de thérapie cellulaire endocrine/Centre de thérapie tissulaire et cellulaire de l’UCL (Cliniques Universitaires St Luc de Bruxelles). Ses travaux portent sur un programme de recherche unique en Europe, la transplantation d’îlots de Langerhans, formés de cellules endocrines capables de synthétiser des hormones comme l’insuline, le glucagon, la somatostatine et le polypeptide pancréatique, représentent 2 à 3 % du pancréas. Guérir le diabète sans médicaments.

Dans les années 70, les premières greffes humaines de ce type avaient donné des résultats assez décevants, peu de patients pouvant se passer d’insuline malgré l’intervention. Le taux d’insulino-indépendance des patients greffés était de 9 %. En 2000, ce taux va passé à 90 % à 15 mois et à 50 % à 3 ans, grâce à un nouveau protocole établi par des chercheurs canadiens d’Edmonton, basé sur la suppression des corticoïdes, une meilleure sélection des receveurs et l’obtention d’îlots de meilleure qualité.

Contrairement à la transplantation de pancréas, qui demeure une intervention exceptionnelle, lourde, réalisée sous anesthésie générale, la transplantation d’îlots de Langerhans, plus confortable pour le patient est réalisée sous anesthésie locale. Le principe est d’injecter des îlots dans le foie via la veine porte avec un traitement antithrombotique.

Cette technique vise à améliorer la qualité de vie du patient avec peu de risques en normalisant la glycémie et en réduisant le risque de pathologie causées par le diabète, qui demeure le principal objectif d’une telle transplantation. Mais il restait un inconvénient à ce type de greffe cellulaire: la prise quotidienne d’immunosuppresseurs, ces médicaments anti-rejet, qui inhibent ou préviennent l’activité du système immunitaire.