chloramphenicol 250 mg dosage

You are now required to sign-in using your Yahoo email account in order to provide us with feedback and to submit votes and comments to existing ideas. If you do not have a Yahoo ID or the password to your Yahoo ID, please sign-up for a new account.

If you have a valid Yahoo ID and password, follow these steps if you would like to remove your posts, comments, votes, and/or profile from the Yahoo product feedback forum.

Vote for an existing idea ( ) or Post a new idea…

Hot ideas Top ideas New ideas Category Status My feedback.

Bring back the old layout with image search.

yea: the only possibility( i think) send all infos to (https://www.alienvault.com.

What happened to the comparison feature on the stock charts?

Replace the comparison feature on the stock charts!!

Misinformation on order DVD.

I ordered DVD / Blueray "AL.A confidential" all I got was Blue ray & a contact # for getting the DVD which didn't work. I order My week with Marilyn ____DVD /blue ray & I got both ----so foolishly assumed the same would apply to L.A. ___ETC not so. I have no blue ray machine ----- I don't want a blue ray machine I dont want blueray movies. How do I get my dvd copy of L.A. Confidential?

femcare pas cher en ligne jeux multijoueurs

La dépression majeure représente une entité médicale véritable, et les patients déprimés méritent les meilleurs soins et une attitude compatissante. La maladie est à la fois surdiagnostiquée et sous-diagnostiquée.

Les symptômes.

Les symptômes de la dépression les plus courants: fatigue permanente et manque d’énergie, intense tristesse, incapacité à éprouver du plaisir, hypersensibilité émotionnelle, impressions d’abandons, d’inutilité et de solitude, dégradation du sommeil, ralentissement intellectuel, diminution de l’attention, de la concentration et de la mémoire, dévalorisation de soi et culpabilité, pensées négatives, pensées autour de la mort, idées suicidaires, altération de l’appétit…

Remonter la pente, c’est facile à dire!

Comment se sortir d’une dépression lorsque celle-ci absorbe toute notre énergie, nos espoirs et du même coup notre lucidité?

Mais même si se n’est pas facile, c’est loin d’être impossible. En effet, si la prise de bonnes décisions est difficile nous avons toujours et encore le contrôle sur certains leviers qui vont jouer sur notre volonté, parfois inconsciente, de s’en sortir. Le grand secret pour guérir une déprime et remonter la pente sans médicament c’est de se fixer de tout petits objectifs et de remonter la pente sur ces objectifs. Le fait de se fixer de tout petits objectifs va rendre les choses beaucoup plus simple, regardons cela ensemble.

Un petit plan avec de petites actions personnelles.

Vous savez probablement déjà les choses à faire pour en sortir; il faut bouger, sortir, rencontrer du monde, manger sainement, bien dormir, ne pas penser de façon négative, faire les choses que vous aimez…Bla bla et bla bla bla…

Vous avez déjà entendu ce refrain, mai rappelez-vous qu’il vous faut de très petits objectifs au début, alors, comment mettre en place ces petites choses sans que cela ne deviennent fatiguant ou contraignant?

Sortir d’une dépression nécessite que vous mettiez en oeuvre les bonnes actions pour votre santé.

Ok, mais comment faire quand il est déjà difficile de sortir de son lit le matin? Ajouter encore des choses à faire est même épuisant. Rassurez-vous, il y a une différence entre difficile et impossible.

Pour guérir il faut commencer petit.

Le plus important est de vous appuyer sur ce qu’il vous reste d’énergie et de ressources internes, même si vous pensez ne plus en avoir, vous en avez encore, la preuve vous lisez ces lignes en ce moment même, donc vous avez encore de l’énergie, et le fait de lire cet article fait partie des toutes petites choses que vous devez faire au début…

Donc félicitation, vous faites déjà quelques chose de positif sans même vous en rendre compte, et c’est de cette façon que vous devez mettre en place ces tout petits objectifs, de façon à les réaliser automatiquement, comme un reflex, c’est ça le grand secret!… Vous commencez à comprendre comment sortir de la déprime?

vente femcare

Nous avons décidé (j’espère pas trop tardivement) de franchir le pas et de commander aujourd’hui les produits suivants:

DCA chez BuyDCA.com (via internet) Acide Alpha Lipoïque 300mg chez Leaderpharma.com (via internet) Vitamine B1 chez mon Pharmacien du coin.

Clairement sur les commandes via internet je prends un risque car je ne sais pas ce que je vais recevoir, j’espère simplement que ce qui est indiqué sur les produits sera effectivement ce qu’il y a dans les flacons.

Quelqu’un a t’il déjà acheté de la DCA chez BuyDCA.com? car le paiement par internet a été encaissé par Sophron Marketing Inc.

J’espère recevoir l’ensemble des produits dans 5 jours et commencer dans 6 jours le traitement. J’espère qu’ils seront de bonne qualité.

Je vous tiendrais au courant au fur et à mesure, si Dieu lui prête vie et que les produits sont bons et font effet.

Ne serait-il pas plus prudent de voir/revoir le medecin qui suit votre fille pour qu’elle soit suivie du mieux possible pour le traitement à prendre??

Il me semble bien imprudent de faire un traitement de produits trouvés sur internet dont on ne connait pas forcement les ‘ingredients’.. et sans avis médical!!

Bonjour Cerise, Il semble, à lire le post de Thierry, que c’est la maman qui est affectée d’une récidive cancéreuse. Le risque qu’ils ont choisi, ensemble, de prendre est plus ou moins le sujet de ce post: Quand la médecine officielle avoue ses limites, peut-on tester soit même des molécules ou des protocoles nouveaux? Il appartient à chacun de répondre à cette question selon sa propre sensibilité. Comme je l’évoquais dans un post précédent, y a-t il pire danger que la mort annoncée au bout d’une thérapie palliative?

Bonjour Thierry, Nul doute que vous avez déjà « googlisé » les avis sur cette société de vente en ligne. A priori, rien de grave n’en ressort. Ci-joint un post qui est plutôt rassurant à ce sujet: http://www.thedcasite.com/dcaforum/DCForumID3/94.html Si vous ne lisez pas l’anglais, cela dit, en gros, que plusieurs personnes ont commandé, reçu et ont été satisfaites du produit.

Par ailleurs, après plusieurs lectures sur le net, il semble que « Sophron Marketing Inc » soit bien la société mère de « BuyDCA.com ».

Je vous souhaite un espoir infini et de nombreuses joies encore à venir.

Merci de vos commentaires et de votre soutien, je ne suis pas médecin, je suis ingénieur. Oui il s’agit bien de la maman (on va l’appeler Cath) elle a 43 ans. Je viens de recevoir par des amis américains l’assurance de la qualité du produit commercialisé par BuyDCA. Et je n’ai plus de doute aussi sur le produit commercialisé par LeaderPharma.

femcare pas cher marques vêtements

vrai femcare pas cher paris

Disponible sur Amazon au prix de 23,90 euros.

Traiter l’insomnie psychophysiologique sans médicaments.

Traiter l’insomnie psychophysiologique sans médicaments.

GuY* ADANT Kinésithérapeute & ergothérapeute spécialisé en santé mentale, formateur, master en santé publique.

Le sommeil dans notre vie.

Le sommeil: notre allié santé Le sommeil occupe une place centrale dans l’existence et personne ne conteste son influence déterminante sur la santé. Bien dormir est vital. Un déficit chronique de sommeil est associé à un risque plus élevé d’obésité par dérèglement des hormones qui régulent la faim et l’appétit (leptine et ghreline), un risque plus grand de morbidité cardiaque et une augmentation des accidents de la route, des dysfonctionnements cognitifs (modification de la vigilance, diminution de l’attention et de la mémoire de travail). Sur le plan physiologique un manque chronique de sommeil provoque une réduction de la tolérance au glucose, une augmentation de la pression artérielle, une augmentation des marqueurs biologiques de l’inflammation, une diminution de la réponse immunitaire. L’insuffisance chronique de sommeil accroît donc la morbidité, l’obésité, le risque de diabète et la mortalité mais ceci est à tempérer en fonction de caractéristiques individuelles probablement génétiques qui expliquent la grande variabilité des modes d’ajustement (Banks & Dinges, 2007). L’insomnie et médicaments Dans la population et plus particulièrement chez les adultes et les adultes âgés, les problèmes de sommeil sont nombreux. Dans la population française, la prévalence de l’insomnie est de 15 à 30% et jusqu’à 50 % chez les adultes âgés. L’inconfort et les répercussions sur la vie sociale, familiale et professionnelle de ces problèmes sont mal ressentis. Une étude réalisée par l’Assurance Maladie française montre que 17, 4 % (plus de 10 millions) de la population a bénéficié d’au moins une prescription d’anxiolytiques et 8,8 % (plus de 5 millions) d’hypnotiques (Lecadet et al., 2003). Les hypnotiques sont, par définition, prescrits pour trouver le sommeil, les anxiolytiques sont, en partie, préconisés pour la même indication car l’anxiété accompagne souvent l’insomnie. Aujourd’hui, de plus en plus de spécialistes s’accordent pour dire qu’une consommation chronique de tels médicaments est à proscrire. Comme les recommandations générales de bonne pratique le conseillent, il serait plus souhaitable d’en réserver l’usage à des indications et emplois limités. Les personnes qui abusent d’anxiolytiques et d’hypnotiques risquent d’en devenir dépendantes sans compter les effets secondaires possibles. Finalement, ces substances puissantes ne procurent qu’un sommeil de mauvaise qualité et ne donnent au dormeur que l’illusion qu’il a bien dormi. Depuis quelque temps déjà des méthodes psychothérapeutiques ont montré leur efficacité. Elles sont plus accessibles chez nos voisins anglais et dans les pays du nord de l’Europe pour traiter l’insomnie qui est le trouble du sommeil le plus fréquent (Espie, 1994). En France, on ne trouve que fort peu de praticiens expérimentés en ce domaine et l’emprise du médicament comme moyen de traitement de l’insomnie reste très forte tant chez les médecins que dans la population.

Comprendre le sommeil et ses cycles Comment mieux dormir? Etre bien informé de la réalité du sommeil paraît un préalable essentiel. Car comprendre ce qui nous arrive quand on dort est un des piliers d’un sommeil de qualité. Le sommeil n’est pas un état passif ni une « petite mort ». Depuis le temps où l’on dispose d’enregistrements électro-encéphalographiques (EEG), on sait, pour simplifier, qu’au cours de la nuit se produisent deux types de sommeil: d’abord un sommeil « lent » (ou Non REM, NREM sleep) qui se marque par un comportement particulier et une mise au ralenti progressive des fonctions mentales. Lui fait suite un sommeil appelé paradoxal (en anglais REM sleep pour Rapid Eye Movement sleep) parce que l’activité cérébrale est intense bien que le corps soit dans son ensemble sans mouvement et que le dormeur bénéficie à ce moment d’un profond sommeil. Une nuit de sommeil comporte donc ces deux types de sommeil qui sont organisés périodiquement en cycles d’une heure trente environ. Sur une nuit moyenne de huit heures se déroulent ainsi environ cinq cycles. Chaque cycle comporte une partie de sommeil lent (NREM sleep) répartie sur trois niveaux de l’éveil au sommeil profond; les deux premiers niveaux sont constitués de sommeil léger, le suivant de sommeil profond. Ces trois niveaux de sommeil sont suivis de sommeil paradoxal (REM sleep). C’est généralement au cours des deux premiers cycles (dans les trois premières heures de sommeil) que l’on obtient le sommeil le plus réparateur physiquement parce que le sommeil profond est la caractéristique majeure de ces deux premiers cycles. Par la suite, au cours de la nuit, le sommeil devient plus superficiel et le sommeil paradoxal augmente. Le sommeil paradoxal est riche de rêves. Et rêver est une activité incontournable pour assurer la santé psychique et physique. Selon diverses hypothèses (Mullens, 2007), le sommeil paradoxal (REM sleep) est un état de sommeil indispensable pour trier, gérer, mémoriser ou évacuer les informations qui nous parviennent et probablement restaurer les cellules nerveuses mises à mal durant le jour. Sommeil REM et NREM sont ainsi étroitement complémentaires. Sommeil et vieillissement Au cours de la vie, en général, la qualité du sommeil se détériore progressivement alors que la quantité moyenne n’est pas affectée. Ainsi, le besoin de sommeil et les habitudes se maintiennent. A partir de la quarantaine environ et selon les sujets, se réveiller durant la nuit une ou plusieurs fois n’a rien d’anormal. Le phénomène d’éveil est d’ailleurs présent dès la naissance mais quand on est jeune les éveils sont moins fréquents et surtout tellement brefs qu’ils restent inconscients. Comme avec l’âge le sommeil s’allège et que de nombreux et longs éveils apparaissent, l’adulte est confronté à des manifestations inconnues jusqu’alors qu’il a tendance à considérer trop vite comme des symptômes alors que ces phénomènes sont strictement normaux et ne devraient surtout pas être dramatisés. Hélas, il est inutile de croire (sauf exception) que l’on peut dormir de la même façon à n’importe quel âge. De nombreux adultes sont contraints, bien malgré eux, à faire le deuil du sommeil idéal. Et justement les hypnotiques – qui sont avant tout des substances anti-éveils- procurent chimiquement ce sommeil rêvé et continu alors qu’il se révèle dans la réalité physiologique un sommeil médiocre. On comprend mieux, dès lors, pourquoi les gens sont si friands de tels médicaments. De la même façon, le niveau de satisfaction global obtenu pendant la journée rejaillit sur l’apaisement que l’on doit obtenir avant de se coucher. La qualité et la variété des activités du jour, la quantité de plaisir qu’elles apportent influencent la qualité et la quantité du sommeil. Toutefois, pour les mauvais dormeurs une préparation au sommeil s’impose dans bien des cas.

Que faire pour mieux dormir? Comment se préparer au sommeil Les bonnes habitudes Il convient de diminuer toute forme de stimulation mentale et physique et de baisser progressivement la lumière. Ne pas perdre de vue que tout type d’activité qui relèverait la température corporelle nuira à un endormissement rapide. Comme par exemple, des exercices physiques intenses ou du sport pratiqué deux heures avant de trouver le sommeil ou encore un bain chaud pris juste avant de se coucher. C’est, au contraire, le moment de se préparer une tisane ou boire un verre de lait tiède et de réduire au maximum l’agitation. Le lait comme certaines tisanes de plantes (passiflore, valériane, par exemple) facilitent l’entrée dans le sommeil. Souffler, respirer devant une fenêtre ouverte, pratiquer la respiration diaphragmatique, se dégager le nez, écouter de la musique douce, lire quelques pages d’un livre sans suspense peuvent faire le plus grand bien. Ces activités devraient, si possible, être répétées invariablement, c’est-à-dire, tous les jours sauf exception à la même heure car toute routine provoque un conditionnement apaisant et donne au corps des signaux qui signifient qu’il est temps de s’abandonner au sommeil.

L’endroit où l’on dort Quand on éprouve des difficultés de sommeil, le cadre dans lequel on dort a aussi son importance. Faire de sa chambre un lieu exclusif consacré au repos est indispensable. Pourquoi ne pas penser l’isoler davantage quand on sait qu’en vieillissant on risque d’être sensible au moindre bruit? Des persiennes, des vitrages isolants, de la moquette au sol voire une cloison plus isolante viendront bien à bout des bruits intempestifs. L’investissement vaut bien un sommeil plus paisible qui, lui, n’a pas de prix. La qualité de la literie ne doit pas non plus être négligée: un bon sommier comme un bon matelas, une couette chaude l’hiver et fraîche l’été sont des éléments de confort qui favorisent le sommeil. La température de la chambre est souvent trop élevée alors que seize degrés suffisent. Une température trop basse ou trop élevée provoque des éveils. L’aération quotidienne n’est jamais superflue mais, si on le peut, dormir la fenêtre entrouverte est encore mieux. Si on a un sommeil de piètre qualité, il vaut mieux éviter la sieste après 15h. et savoir que sa durée ne devrait pas dépasser vingt minutes. Il est indispensable de se rendre compte que pour dormir il ne faut pas faire d’effort particulier mais au contraire s’y abandonner sans aucune résistance.

Comment se rendormir après un éveil? Comme on peut aisément le comprendre, les éveils nocturnes sont souvent très mal vécus. Si, à ce moment, la pensée s’enclenche le risque est grand de rester éveillé plus longtemps qu’on ne pourrait le souhaiter. Les ruminations mentales contribuent à renforcer le malaise. Il est bon de briser ce cercle vicieux fait de pensées obsédantes et de ruminations mentales par des techniques de lâcher-prise: respirer avec le ventre, compter à rebours, se remémorer des moments agréables en se focalisant sur les ressentis sensoriels en sont des exemples.

Informer, préciser, recadrer tous ces éléments est primordial car, dans bien des cas, l’éducation au sommeil et la mise au point de comportements plus propices à la venue et au maintien du sommeil suffisent pour aider les personnes qui se plaignent d’un piètre sommeil et traiter les insomnies légères (Adant, 1996, Hatzinger M. & Hättenschwiler, 2003).

Cette catégorie de troubles est variée. Le mot comme le phénomène n’est, évidemment, pas nouveau et, en latin, ce mot est déjà utilisé par l’historien romain Salluste (-85,-35) et signifie privation de sommeil (Quicherat, 1852), sens repris par Littré (1872). Mais dans le public, le mot prête à confusion car il semble signifier absence de sommeil. Aujourd’hui, l’insomnie est définie comme un trouble de l’installation ou du maintien du sommeil avec un sommeil non- récupérateur (Gaillard, 1990).

Chronique ou transitoire? L’insomnie peut être transitoire. Elle dure en moyenne moins de 4 semaines et les difficultés de sommeil sont clairement soit en relation avec des évènements (deuil, pertes, chocs etc. …) qui donnent lieu à des perturbations émotionnelles soit avec des situations particulières: changements d’environnement de sommeil, altitude. L’insomnie chronique persiste au-delà de 4 semaines, pendant des mois voire des années sans relation nécessairement avec les évènements traumatisants ou d’environnement qui auraient pu la produire selon un processus circulaire. L’insomnie apparaît aussi en relation avec des troubles psychiatriques (dépression, psychoses, démences) et suite à des abus de substances (alcool, drogues). Des maladies physiques peuvent aussi causer l’insomnie comme, par exemple, le syndrome des apnées du sommeil, une maladie rhumatismale, le cancer, des troubles neurologiques, le syndrome des jambes sans repos.

Les trois formes de l’insomnie L’insomnie d’endormissement est la plus fréquente et celle qui demande le plus d’aide. La personne ne peut trouver le sommeil dans un délai de moins de trente minutes environ durant 3 nuits ou plus par semaine. Le trouble dure au moins 6 mois. L’insomnie du milieu de la nuit coïncide souvent avec la fin du sommeil profond et très profond quand le sommeil devient plus léger et que les réveils se manifestent rendant le retour du sommeil plus délicat. L’insomnie de fin de nuit avec réveil précoce se marque par l’impossibilité de se rendormir à une petite heure le matin accompagnée de la sensation d’avoir obtenu un sommeil non-réparateur.

Outre les plaintes relatives au sommeil proprement dit, les insomniaques chroniques se plaignent d’être toujours fatigués, d’éprouver des difficultés de concentration et de mémorisation, de manquer de vigueur. Leur entourage vit mal leurs troubles du caractère allant parfois jusqu’à la dépression et tous ces troubles rejaillissent sur la vie familiale, sociale et professionnelle.

Une insomnie particulière: l’insomnie psychophysiologique C’est l’insomnie psychophysiologique (IPP) qui est la forme la plus fréquente des insomnies. Selon les études, elle représenterait 15 à 25 % des insomnies (Leistedt et al. 2007). C’est une insomnie qui se présente chez les adultes et les adultes âgés. Dans cette forme d’insomnie, il y aurait une interaction entre l’anxiété (peur de ne pas dormir) et la tension musculaire associée à un conditionnement défavorable au sommeil. Les personnes qui en souffrent sont généralement anxieuses, tendues, se réveillent dans la deuxième ou troisième partie de la nuit et ne se rendorment que très difficilement. Ces personnes disent souvent mieux dormir en période de congé et/ou hors de leur domicile. Ceci semble indiquer qu’il existe un conditionnement spécifique en rapport avec leur environnement de sommeil. A l’origine, un événement stressant provoque des difficultés d’endormissement qui entraînent progressivement la crainte de ne pas s’endormir. A ce moment la personne fait des efforts pour s’endormir ce qui est évidemment le contraire de ce qu’il conviendrait de faire puisque le sommeil ne s’installe jamais que d’une manière spontanée. Ces efforts inadéquats engendrent eux-mêmes des tensions musculaires accompagnées d’anxiété. Le mécanisme ainsi produit s’auto-entretient (tableau 1.)

CRAINTE DE NE PAS S’ENDORMIR.

EFFORTS FAITS POUR S’ENDORMIR.

femcare pas cher maroc

vente femcare

je prend du gaviscon quand j’ai une grosse « crise », je prend matin et soir du bicarbonate de soude dans de l’eau citronnée pour m’aider! Bref mais ça ne suffit pas et je recherche à présent des infos sur le « régime » acidifiants-alcalinisants…

En quête d’une solution pour revivre complètement!!

petite précision j’ai commencé les IPP suite à la découverte de ma hernie hiatale à mes 18-20 ans…

bjr j ai vraiment les memes problèmes que vous depuis des années, avec prises ipp depuis longtemps et bien sur comme vous j ai toujours la même réponse des docteurs LE STRESS, bien sur à force de se sentir mal comment ne pas stresser!!

bon courage si vous trouvez une solution faites le moi savoir je vais essayer l ananas au moins c est pas un médoc.

Je voudrais cesser de prendre 40mg de pantoprazole,que faire,car dès que j’arrête j’ai de gros reflux gastrique. Merci.

Bonjour, On m’a diagnostiqué une béance cardinale il y a plusieurs années.

J’ai pris depuis du Lansoprazol puis du Nexium et enfin un cocktail du tout avec en plus de la Ranitidine.

A ce jour je n’ai aucune amélioration et au contraire les symptômes augmentent….

Au mois de mars de cette année on m’a fait une gastroscopie qui m’a rien révélé de particulier.

Ma question est la suivante: tout les combien de temps faut il faire une gastroscopie?

Notre état peut il s’aggraver en quelques mois?

Merci pour votre aide.

vente femcare france ou assimilé

femcare pas cher marques vêtements

Bonjour, je voudrais un avis sur le fait que depuis plus d un an je vie avec cette sensation d Instabilité permanente. Cela c est déclenché lorsque je suis parti faire mes études en Angleterre,J ai fais beaucoup de sport pour préparer un ironman. J ai réussi à m en débarrasser. Puis cela est revenu puis reparti. Maintenant je travail 45h par semaine, fais toujours beaucoup de sport et cela m empêche de profiter un maximum. J ai fais scanner, irm, prise de sang, deux orl, Tanganil, séance de kine vestibulaire, cela s était atténué et depuis 3 semaines,cela est revenu de façon insupportable. Je suis fatigué toute la journée et le soir me couche à 21h. Ce qui est effrayant, le dimanche quand je fais rien cela est horrible, quand je suis en vacance cela est accentué et lorsque je fais les magasins j ai la tête prête à exploser à cela j ajouté des nausées évidemment.je ne comprends pas comment cela peut se déclencher et s arrêter. Je suis obligé d arrêter le sport et dans le cadre du travail je suis au ralenti, cela devient problématique lorsque je suis dans ses périodes. Si quelqu'un a un opinion ou solution pour tenter de résoudre? Si vous avez un témoignage similaire avec solution? J en serai ravi.merci à toutes et toutes.

J'ai eu hier, un retour d'une personne dans un cas similaire au votre. Je souhaitais revenir poster un article a ce sujet mais je vais la faire courte pour vous: Dans son cas les vertiges étaient dû à un engorgement lymphatique de la zone ORL. Il a stoppé tout lactose pendant 3 semaines (Lait, Beurre, fromage, crème et tous les produits dérivés) avec une cure d'agrumes pour fluidifier tout cela et ses vertiges ont disparus non pas miraculeusement car le lactose est cause d'engorgement, mais presque puisque cela faisait plusieurs années qu'il souffrait de ces vertiges. Si vous faites le test (après les fêtes peut etre) merci de revenir partager votre expérience.

bonjour, cela fait 6 mois que je souffre de VPPB et j'en suis à ma 7ème crise. Je vais chez la kiné, mais la manoeuvre libératoire ne fonctionne pas toujours immédiatement, sans compter que quand c'est le week-end personne ne peux rien. Je n'en peux plus, je suis au delà de la déprime, j'ai 35 ans et j'ai l'impression que ma vie est fichue. J'aimerais tellement ne plus jamais vivre ces instants immondes. Emeline.

Au cours de mes nombreuses recherches je suis tombée sur pas mal de liens évoquant l'engorgement lymphatique de la sphère orl en cause dans les vertiges. Beaucoup de malade ont vu les vertiges totalement disparaître avec un arrêt total du lactose (lait protéine de lait beurre crème fromage. ) Les témoignages sont éloquents à ce sujet et je ne peux que vous orienter sur cette piste. Bon courage à vous et bon rétablissement.

Merci pour votre réponse. Je vais m'orienter vers ça. Emeline.

Bonjour Suite a une opération des dents de sagesse, des vertiges me sont apparus..; depuis maintenant 10 jours. C'est mon oreille interne droite qui est touchée. Je suis allée voir un orl il y a 6 jours, sans resultat. je souhaite essayer de faire vos exercices, mon verige se declenche quand je suis allongée et que je me tourne du coté gauche vers le coté droit. Rien du tout quand je passe du coté droit au coté gauche. Je dois vers quel exercice. Celui du coté droit ou du coté gauche?

ON ME DEMANDE SOUVENT DE QUEL COTÉ EFFECTUER LES EXERCICES.

tout d'abord Dabord merci de partager votre expérience j'ai 40 ANS Jai des crise de veriges pendant 4 MOIS ET J'ai visité un médecin orl il m'adit que ces vertiges àcause de l'oreilles interne j'ai fais un scanner le résultat était bon mais malge le tanganil les vertiges m'attque toute la journée ma question pour vous svp combien a duré cet exercice? Encore un immense merci Fofie!

3 minutes matin midi et soir jusqu'à amélioration.

Bonjour, Je me retrouve dans beaucoup de commentaires et je me sens moins seule. Pourtant je connais ces vertiges depuis si longtemps que je n'ai pas le souvenir de leur commencement. Pour corser mon expérience, j'ai connu la névrite vestibulaire en 2008. Pour résumer la sensation, ce fut 5 jours de vertige, 5 jours sur un tourniquet. J'ai cru mourir, ne plus voir mes enfants! Aujourd'hui je fais la différence entre un vppb et les vertiges d'une névrite vestibulaire ( et là je prie tous les bons dieu de ne plus jamais connaître ca) pourtant, j'ai toujours aussi peur, je fais des crises de panique avec titanie des que je fais un petit vertige. J'ai eu un super kine vestibulaire mais il est parti en retraite il y a un an et j'ai fait à nouveau une crise de vppb la semaine dernière. Son remplaçant m'a parlé de l'importance de ne pas faire trop souvent la manip. C'est difficile de faire confiance. J'ai trop souvent l'impression d'être une pauvre chose qui se plaint pour rien aux yeux de certains médecins. Alors même si mon commentaire peux sembler brouillon je voulais partager mon expérience et vous dire merci à tous pour vos témoignages. Je trouve dommage qu'il n'existe pas d'association d'aide aux vertigineux vppb, juste un groupe de parole pour partager, moins stresser, juste une oreille attentive entre même expérience ce serait bien. Encore merci. Bon courage à tous!

Bonsoir, je reviendrai lire les comm' dans quelques jours, juste vous faire signe ce soir: je rentre des urgences: 1ère crise de ces vertiges ce soir. une grande amie vient de m'envoyer votre article! à suivre.

Je me retrouve dans toutes vos histoire, depuis mardi matin en me levant j'ai d'énormes vertiges qui finissent en malaises, le premier jour j'ai appelé sos médecin, on m'a dit Que c'était dû à un virus qui s'était attaqué à mon nerf vestibulaire. 2 jours passent et ça empire, des vertiges dès que je me lève, dès que je tourne la tête et surtout quand je la baisse! Un calvaire, J'ai vraiment cru mourir. J'ai donc décidé de rappeler médecin parce que je ne tenais plus. Et là le verdict! Des cristaux mal placés dans mon oreille interne. Il me fait 2 manipulations mais ça ne va toujours pas mieux. Il me prescrit donc de la cocculine et 3 séances de rééducation vestibulaire. Je décide d'en appelé un en urgence, elle m'a pris le jour même. Donc à la séance, je lui explique donc ce qu'il m'arrive. Elle me met les fameuse lunette noire et me provoque un vertige et passant de la position assise à couché sur le côté. En effet les yeux bougeait énormément! Elle m'a fait une manipulation et je suis partie. Sauf qu'aujourdhui ça ne va pas mieux du tout! Est ce normal? Elle m'a dit de reprendre rendez-vous dans un mois si ça ne passe pas. Besoin d'aide je n'en peux plus, je craque, c'est vraiment dur à vivre, ces vertiges me conduisent aux vomissements. Hier j'ai mis une heure avant de pouvoir dormir tellement j'avais la tête qui tournais alors que j'étais du bon côté:(. Des conseils? Merci d'avance!

Est il normal d'avoir plus de vertige après avoir fait l'exercice recommandé?

VOUS AVEZ DU VOUS TROMPER DE CÔTÉ POUR FAIRE LES EXERCICES, LE BON CÔTÉ SOULAGE, LE MAUVAIS EMPIRE. BON RÉTABLISSEMENT À VOUS.

Bonjour à tous! Premièrement, merci d'avoir écrit ce post il y a déjà quelques années. Ma maman s'est mise soudainement à souffrir de vertiges il y a quelques semaines qui l'empêchaient de conduire, de travailler, de marcher et qui surtout la déprimaient, elle qui est à l'habitude si active. Nous vivons à la campagne, trouver des spécialistes est difficile mais elle a été diagnostiquée par 3 médecins généralistes de la même chose: vestiges paroxystiques. le temps de voir un ORL, on lui avait prescrit du tanganil, qui ne lui a fait absolument aucun effet, et elle avait environ une crise un jour sur deux qui pouvait durer jusqu'à plusieurs heures. Je suis tombée sur ce forum, il m'a aidé à comprendre et lire les expériences et nous avons essayé les exercices mais sans résultats.

Bonjour, cela fait 2 semaines que je tangue le tanganil ne me fait rien je ne peux plus rien faire j'ai passér un iRM qui est bon je ne sais plus quoi faire ps: mon adresse mail est freeze173@hotmail.com.

BONJOUR SÉVERINE, AVEZ VOUS ESSAYÉ LES MANOEUVRES LIBERATOIRES CI DESSUS? APRÈS IL EXISTE D'AUTRES SOLUTIONS MÉDICAMENTEUSES POUR LIMITER LES SYMPTOMES, MAIS ELLES NE SOIGNENT EN RIEN LA CAUSE DE CES MAUX. LORSQUE LE TANGANIL NE FAISAIT PLUS RIEN, MON MÉDECIN AVAIT PRESCRIT "PLUS FORT" AVEC LE "SERC" SOUS DIFFÉRENTS DOSAGES SELON LA VIOLENCE DE LA CRISE, DONC LE MIEUX EST DE RETOURNER CONSULTER SI CES MANOEUVRES NE VOUS SOULAGENT PAS ET QUE VOUS AVEZ TESTÉ LE STOP LAITAGE ET TOUTE AUTRE SOURCE DE LACTOSE QUI EST SOUVENT EN VCAUSE DANS LES "VERTIGES INEXPLIQUÉS". BON RÉTABLISSEMENT!

vente de femcare pas cher

vrai femcare pas cher paris

* You need to enable Javascript or disable adblock in order to proceed through the registration flow. Vaincre la dépression sans médicaments.

Les questions que vous m’envoyez tous les jours:

« comment se guérire d’une depression », « je suis pas de bonne humeur rien ne vas », « qu’attendre d’un psychiatre dans une dépression », « j ai une envie de faire l amour avec un autre que mon mari », « je déprime depuis des années », « j ai du stress et j arrive pas a preparer a mes exams », « comment surmonter use grande de », « comment sortir d une depression et pensées negatif », « j etais dans mes pires etat », « comment soigner une depression chronique », « j’ai l’impression de provoquer ma depression », « comment guérir dépression », « est ce que le seroplex vous a aidé », « comment vivre avec un dépressif », « j ai une ame néfaste », « comment vaicre la deprime », « je sens un blocage cérébral », « je me reveille avec des nausé », « peut on avoir mal au ventre tout le temps sans raison », « comment calmer une personne qui veut sortir tout le temps », « comment prouver une fausse depression », « comment trouver un pole d’ interet a une personne depressive », « quelques idées pour guérir la depression », « comment dire j’ai une depression », « comment vaincre la depression patrick gilot telecharger gratuit », « quoi faire quand on a plus envie de rien », « qu’elle anti depresseur pour avoir le gout de vivre », « comment vivre avec dépressif qd on est dépressive », « comment guerrir d’une depression », « comment s’en sortir aprés une dépression et un traumatisme », « comment vivre avec la mort en tete psycho », « comment ne plus etre désespéré », « j’ai 65 ans et me sens seule et n’ai envie de rien », « pourquoi avont nous des moment depressive », « comment savoir si je fais une depression », « j’ai peur tout le temps pour ma fille », « je ne suis pas plus mauvaise qu’une et pourtant je n’ai pas de copine », « comment eviter d etre tres anxieux voir depressif », « je me tourne vers vous pour vous demander un changemente en mes horaires de la pres-midis », « comment sortir d’une dépression amoureuse », « comment vivre un divorce a 65 ans reponse gratuit », « je ne parle plus et suis tout le temps fatigué », « comment arreter seroplex », « comment récupérer de l’énergie après une journée de travail », « comment sortir de la deppression », « comment sortir mauvaise sentiment », « comment on arrive en fin de depression », « comment vaicre la depression patrick gilot », « jai put denvie sexuelle », « je n’ai plus gout à la vie », « j ai ete tres malade il y a quelque annees », « j’ai pas pu m’en passer des antidepresseurs », « je suis trop agitee jai 50 ans », « j’ai guérir la dépression sans médicaments », « j’ai 21ans je veux avoir une envie de lecture », « comment vaincre la dépression – patrick gillot », « pourquoi lorsque je vois un accouchement, je pleure? », « comment savoir si on fait une dépression », « j ai change de vie apres une depression », « j’ai peur de tout et j’ai dix milles question dans ma tete », « que peut engendrer la depression chez une femme », « comment afronter la depression sans medicaments », « comment se sortir d’une lourde dépression? », « comment parler a un depressif », « comment sortir des anti depresseurs? », « je ne me suis jamais senti aussi mal compris que par les psys », « pourquoi est on angoissé pendant la depression », « je ne veux pas tomber dans la deprssion », « comment affronter sa depression », « comment vaincre le pessimisme », « comment combattre la dépression naturellement », « comment arrete seroplex », « je ne me sens pas depressive mais aucune motivation », « pourquoi le medecin deprimé ne consulte pas de psychiatre », « comment aider un depressif a cause de l’amour », « quelqu’un qui boit de l’alcool humour crise crise quesque s ai », « comment faire pour ne pas se sentir fatigué », « j ai tous les jours mal partout », « comment vaincre un etat depressif », « comment vaincre un traumatisme sans consulter », « j’ai accouché il y a 18 mois et depuis je suis fatiguée », « comment éliminer la dépression », « comment faire sortir une idée du serveau », « quelle méthode pour guérir de l’anxiété et depression », « comment soigner une depression », « comment s enlever une idee de la tete », « comment soulager la tristesse d un divorce », « comment guerie des emotions par le corp et le toucher », « comment enlever un manque en soi », « je n’ai plus d’émotions solution », « comment redevenir normal apres un depression », « quelque fois je sent la depression », « comment faire partir un mavais esprit qui s’est emparer de notre corp », « comment soigner une depression sans medicament », « j’ai 15 ans et j’ai un gros manque d’energie », « comment sortir d la depression », « comment reprendre des forces », « comment supprimer l’envie sexuelle ».

En effet avant d'avoir essayé votre méthode, je dois avouer que j étais assez sceptique mais vu mon état je n avais plus rien a perdre: J’étais affalée 24h sur 24 sur mon lit a contempler mon triste état. Je faisais le minimum et ça me paressait énorme. J’étais triste, perdue et j avais des idées morbides.

Quand j’ai lu votre livre et que j’ai appliqué votre méthode, ma vie a changé; Tous les parasites qui m’empêchaient de vivre s’étaient envolés. J’avais le sentiment au bout de trois séances comme si vous entrez dans une maison, vous la trouvez très sale et vous commencer par nettoyer sommairement pour y voir plus clair. C’est ce que m’ont apporté ces trois séances. Les prochains jours je vais attaquer les finitions. C’est-à-dire que je vais traiter les traumatismes les moins douloureux. J’ai vécu trois traumatismes dans ma vie et ceux-ci jusqu'a présent m’ont empêché d aller de l’avant.

Articles récents.

Le contenu de ce site web n'est en aucun cas destiné à remplacer les conseils professionnels, le traitement et le diagnostic d'un médecin. Le site n'a pas de réponses à tous les problèmes. Si vous remarquez des symptômes médicaux ou vous sentez mal, vous devriez consulter votre médecin traitant. LA MIGRAINE.

vision-et-posturologie 2 Juin 2015.

Bonjour à toutes et tous.

Dossier fort intéressant et complet sur la migraine est paru dans le n° 28 de la e-revue.

enquêtes de santé.

femcare pas cher marques vêtements

acheter femcare forum

Je suis touché par tout ce que j’ai lu dans votre site. Voici mon histoire. J’ai toujours eu de la difficulté à entrer en contact avec les autres. Depuis que je suis tout jeune, j’ai des périodes dépressives parfois assez longues et à des degrés divers. Je suis tout à fait d’accord avec les moyens que vous suggérez pour améliorer sa condition. Je les ai tous utilisés à un moment ou à un autre, avec généralement, de bons résultats. Mais l’état en question revient toujours. Je n’utilise plus de stimulants ou d’intoxicants (café, alcool, cigarette, drogue etc.), ce qui a le bienfait de me régulariser. Je dors, je mange sainement, je bouge. Je suis en analyse à long terme, cela maintenant à peu près 15 ans. J’ai un travail que j’aime et qui me laisse beaucoup de liberté, même si c’est dans une grande entreprise. Financièrement ça va. J’ai eu un mariage, des enfants, deux carrières, une maison, une auto, des voyages… Donc en gros, ça va. Ça allait, plutôt. Depuis un an ou deux, je me sens glisser. Malgré tous mes (vains )efforts de socialisation, j’ai de moins en moins d’amis, je me sens de moins en moins attirant pour le sexe opposé, je me sens de moins en moins utile à la société. C’est comme un très long escalier mécanique qui descend, descend, descend. Le mieux que je peux faire en essayant très fort de remonter, c’est de rester au même endroit. J’ai essayé la méditation, une nouvelle thérapeute, prendre des cours… rien n’y fait. J’ai l’impression qu’à 55 ans, c’est fini pour moi. Ce que j’essaie ces temps-ci, c’est d’essayer d’accepter cette réalité. Après m’avoir analysé en tous sens pendant des années, j’essaie maintenant le contraire: ne pas donner de sens à ce que je ressens. Le ressentir, me dire que c’est sûrement temporaire, et passer à autre chose. J’ai l’impression que je ne me sentirai plus souvent « merveilleusement bien » d’ici la fin de ma vie. Le vieillissement, la marginalisation, la perte de moyens, tout ça pointe vers un avenir rétréci et probablement douloureux. J’essaie maintenant de me dire que cette lourdeur, cette perte d’énergie et de contact est une sensation, ni plus ni moins. Je ne veux plus essayer de trouver une cause ou une solution. J’ai envie de dire: Paul, tais-toi! Je ne veux plus penser, je ne veux plus parler, je veux ressentir. Je ne sais pas si cette approche me mènera quelque part, mais, franchement, je n’en vois plus d’autre.

J Jean-Baptiste a écrit.

Je dois avouer être impressionné par le degré d’introspection auquel vous êtes arrivé. On voit que la question a été tournée dans tous les sens. Cependant, si je peux me permettre, je pense qu’il reste un fond de défaitisme dans tout cela.

Être fini à 55 ans? Tout est question de perspective et de résolutions. Il est clair que la vie d’un individu est marquée par des cycles, mais la fin de l’un d’entre-eux ne symbolise-t-elle pas l’ouverture d’un second, avec de nouvelles opportunités au bout du chemin?

Si vous ne voulez plus penser, vous pouvez toujours agir. Pourquoi ne pas commencer (ou continuer) à faire du sport par exemple? Quand je vivais en Suède, les salles de musculation étaient pleines du matin au soir de personnes de tous âges et tous horizons. Un bon moyen de s’entretenir mais aussi de faire des rencontres!

Quoi qu’il en soit, je ne pense pas que le fait de ne plus accepter son ressenti soit le meilleur réflexe. Si l’écouter reste difficile, il faut essayer de stimuler les sources de réflexion positive et de plaisir.

Écrire est par exemple une thérapie qui fonctionne pour beaucoup. Cela permet de fossiliser un état d’esprit et d’en reprendre connaissance plus tard, avec sans doute plus d’objectivité.

J’espère en tout cas que vous retrouverez le courage de penser que rien n’est perdu pour vous. N’hésitez pas à revenir partager avec nous.

A Aymeric a écrit.

Bonjour, ayant actuellement 18 ans, et sortant à peine du lycée, je pense être en train d’entamer ma seconde dépression.. La première a duré 3 ans, un tel enfermement sur moi-même.. Je m’en suis sorti par ma propre volonté, petit à petit, car je connaissais l’événement déclencheur, et le meilleur moyen pour m’en sortir.

acheter femcare pas cher

Je vous réponds en privé de ce pas, comme vous le souhaitiez.

c caroline a écrit.

Je m’appelle Caroline, j’ai 22ans, un travail que j’adore et un amoureux extraordinaire, je ne suis pas à la rue mais … Je ne vais pas bien. Je ne remercierais jamais assez la patience de mon copain, qui malgré tous ses conseils, toutes mes plaintes, mes nuits sans dormir me supporte encore mais plus pour très longtemps… J’ai été hospitalisée l’année dernière pendant 2 mois, sous sonde gastrique car dénutrition, j’ai passé les pires moments de ma vie et pourtant il y en a eu. Mon copain ne m’a jamais laissé et aujourd’hui je n’arrive toujours pas à lui offrir un apaisement, je fais du yoga mais cela m’aide que quelques heures, je suis un traitement psychotrope et voit un psy mais trop « clash » selon moi: « Vous avez tout pour etre heureuse, mais vous aimez bien vous enfermez dans votre camp de concentration » Oui c’est dur à entendre, et le pire c’est que c’est peut-être vrai et j’hadère au paradoxe de vouloir et rêver d’être heureux mais se sentir emprisonné… Parfois j’ai des idées noires car j’ai l’impression de ne pas avancer et je culpabilise à longueur de journée de faire du mal à mon copain… Mon problème et que j’anticipe beaucoup les choses et du coup, mon présent est invivable … Je somatise et me rend la vie impossible. Je me dis déja que je serais mal le jour de mon mariage (si mon prince charmant ne m’a pas quitté avant) et que je ne pourrais jamais avoir de bébé avec ce foutu état d’esprit… Quand tout va bien j’ai peur de tout perdre et c’est ce qui arrive en ce moment, j’ai si peur que je me fais mal et provoque un veritable gâchi car je n’arrive pas à croire que je peux aller bien sur du long terme, je n’arrive pas à me concentrer sur un film sans que mon esprit dérive et mon sommeil est compliqué. Je le rappel j’ai 22ans, j’ai beau me dire que je pourrais pas vivre toujours comme ça, j’arrive même pas à aller mieux … Je tiens quand même à dire que j’ai repris 12kg depuis l’an dernier, que j’ai créer mon entreprise, je pensais que tout été passé et la je me sens envahit par le mal pile quand TOUT VA BIEN (oui pourtant) mais la peur ne fait pas avancer, j’essai de le décider de toutes mes forces pour m’en débarasser mais elle me colle à la peau. La sérénité c’est le plus beau cadeau que je pourrais offrir à mon chéri, mais comme vous le dites c’est un cercle vicieux, on veut sans sortir mais on y arrive pas, du coup on culpabilise pour nos proches et on pleure, on s’enferme et la c’est fichu = réflexe nocif. J’essai de désamorcer à chaque fois qu’une angoisse revient, de fixer juste le présent mais c’est si dur! Même quand je travaille je pense aux symptômes que je pourrais me créer et j’ai mal partout = affreux = je fais tout pour stopper; musique, pensées positive etc… Dur dur. Si je perds mon copain je m’en voudrais toute ma vie, mais alors pourquoi ne pas juste me dire « tu ne le perdras pas puisque tu t’en sortiras » jvoudrais avoir un bouton « optimisme ». Si je ne guéris pas je vais me retrouver seule et ca, c’est pas possible… Il me le dit si bien: « c’est en toi que tu la trouveras la solution, arrête de vouloir à tout prix chercher chez les autres » je sais qu’il a raison mais la solution je la cherche toujours. Je ne veux plus lui « pourrir » la vie. Parfois je songe à le quitter alors qu’il est tout pour moi, c’est pas censé et ça ne fait même pas avancer mais je voudrais juste être plus forte que cette dépression qui m’a touché trop tôt et que je traine depuis si longtemps … Mes parents l’ont été mais je me suis jurée une chose, je ne ressemblerais jamais à eux…. Ils ont vécu toute leurs vies comme ça et lorsque j’ai vécu avec eux je l’ai subi, ils m’ont transmis toutes leurs angoisses et je n’arrive plus à m’en défaire, pourtant j’ai un copain formidable mais je ne me laisse pas croire que j’ai droit au bonheur …

Aller STOP! Ce qu’il faut c’est arrêter de culpabiliser, désamorcer les peurs, croire en soi et faire confiance en la vie, j’en profite pour vous le dire dans un éclair de lucidité qui va durer juste quelques secondes et c’est tellement plus facile à dire. Mais ça doit être possible.

Courage à tous Caroline.

d depnono a écrit.

bonjour quoi dire a part que je connais tout ce que tu vie, moi je pensais m’en étre sorti, mais je sent bien que le mal est toujours present. j ai du boulot,une femme formidable,3 enfants en bonne santé, pourtant ce mal me ronge de l’interieur.. je vais mieux quand meme, mais tout comme toi ce mal m’envahie 1 a 2 fois par mois, sans aucune raison,cela dure 2,3,4 jours et repart.Depuis cette depression,je ne suis jamais redevenu comme avant,pourtant je me bats,je fais beaucoup de sport(je me force) et pourtant! Rassure toi moi aussi j’ai mal partout. Je me demande si je suis pas bipolaire,bien que non diagnostiqué a ca jour par ma spy.J alterne les périodes soit je suis en super forme,je n’eprouve aucune fatigue,et d’autre ou tout s’ecroule ou je suis hyper fatigué et je pleurs. je te souhaite bon courage,et dit toi que tu n’est pas seul.

J Jean-Baptiste a écrit.

Effectivement, c’est une bien belle analyse que vous livrez aux lecteurs du blog. On voit malgré la souffrance une certaine sagesse ressortir de tout cela. Votre conclusion est d’ailleurs simplement magnifique.

Laissez-moi vous poser une question: écrire votre histoire, qu’est-ce que cela vous a fait? Vous êtes vous sentie mieux? Êtes-vous entrée en contact avec votre prise de conscience? J’ai le sentiment que oui… et je vous conseille de commencer la rédaction d’un journal émotionnel (je pourrais vous donner des pistes si vous le souhaitez).

J’ai moi même vécu une histoire avec une jeune fille qui était dans le même état. Elle aussi hospitalisée, plusieurs fois. Je peux avouer que cela a fini par peser sur la relation. Il ne faut pas se leurrer, et je pense que vous comprenez l’enjeu de votre situation.

Je tiens à souligner votre courage et votre objectivité, rarement aussi criants chez les personnes atteintes de dépression. Je vous souhaite un prompt rétablissement. Je pense sincèrement que votre raisonnement vous pousse sur le bon chemin… il ne faut pas lâcher!

Bonne continuation et à bientôt,

achat en ligne femcare prix

0843683221.

YAHoo/Apple/Google/หน้าส้นตีนลูกพ่อแม่ไม่สั่งไม่สอนไอ้พวกหน้าตัวเมียไอ้สัตว์นรก.

remove from search engine.

the link i not up to date: us.linkedin.com/pub/dir/José/Serrato apears informations about someon else.

1) I didn't ask for, nor do I want the "NO" icon before my name in emails I send. I NEVER use just my first and last name initials!

ASK people before you redesign their personal email site/references.

不能關閉安全搜索.

Miami Herald.

It is very aggravating while on Yahoo, recently it appears Miami Herald has taken over the site and everything they post requires you to take out a subscription to continue is there anyway I can block them out while on yahoo, if not I will start using another site to get news and information.

I hate your news page. Constant attack on President Trump. Whatever negative **** you can find, you publish. #maga.

Positive stories about President Trump. How the economy is booming, people have more money, and the government is getting off of our backs. Tired of reading 100 percent negative about Trump on your front page. The Deep State is losing control. America will be great again!

I HAVE BEEN TRYING FOR A HALF TO FIND THE CREDIT CARD I HAVE ON FILE, I HAVE A RECURRING CHARGE ON MY CREDIT CARD AND I DON'T KNOW WHY,

IT WOULD BE NICE TO BE ABLE TO PICK UP THE PHONE AND TALK TO SOMEONE THIS JUST SUCKS.

I suggest you give me the webpages I ask for, not some ******* libtard ******** against Trump, you ******* morons.

I' typed in clinton paid **** victims and got a bunch of anti trump ********. You cocksuckers are going to put yourselves out of business with this fascist ****, you know that, right?